Huawei ne produirait que 50 millions de smartphones en 2021

 

Huawei se prépare à un effondrement colossal de ses ventes de smartphones dans le monde. Privé de licence Android et incapable de fabriquer des puces Kirin sans TSMC, le constructeur chinois ne produirait que 50 millions de smartphones en 2021.

huawei emui 101 39 smartphones mise jour

 

D'après un rapport de The Elec, un média sud-coréen, Huawei n'écoulera que 190 millions de smartphones au cours de l'année 2020. Malgré les sanctions à son encontre, le groupe chinois avait vendu 240 millions de téléphones dans le monde en 2019. Grâce à ces solides résultats, la marque s'installait à la seconde place des plus importants fabricants de smartphones, juste derrière Samsung.  Début 2020, Huawei était même parvenu à dépasser brièvement Samsung.

Sur le même sujet : Huawei retarde le lancement de son dernier chipset Kirin 1000 (5 nm) pour ne pas attirer l’attention

Huawei s'attend à vendre 74% de smartphones en moins en 2021

Alors que les sanctions à son égard s'intensifient, Huawei anticipe un nouvel effondrement de ses ventes au cours de l'année prochaine. Dans ce contexte, la firme ne devrait produire que 50 millions de téléphones en 2021, en baisse de 74% par rapport à 2020.

Ces dernières semaines, Huawei a déjà commencé à revoir à la baisse la production de ses téléphones. Les commandes de composants destinés aux Mate 40 auraient d'ailleurs baissé de 30%. Si la guerre commerciale sino-américaine perdure, certains analystes estiment que Huawei pourrait purement et simplement abandonner le marché du smartphone pour un temps.

Sans surprise, la concurrence va rapidement tirer profit des déboires de Huawei. D'après The Elec, Samsung récupérerait les parts de marché de son rival en Europe. Dans une moindre mesure, Oppo, Vivo et Xiaomi devraient aussi profiter de la dégringolade du numéro deux mondial. En Chine, le vide laissé par Huawei serait essentiellement comblé par Xiaomi.

Néanmoins, le constructeur n'a pas encore baissé les bras. Richard Yu, PDG de la division mobile, assure que Huawei étudie actuellement ses options afin de contourner les sanctions américaines. Dans la même optique, la marque chinoise a annoncé l'arrivée d'un premier smartphone sous Harmony OS, son OS mobile alternatif à Android, dans le courant de l'année 2021. “Dès l’année prochaine, HarmonyOS pourra être utilisé dans les smartphones, smart TV, smartwatch, PC, voitures et d’autres produits” avance Richard Yu. Huawei n'a pas dit son dernier mot.

Source : The Elec



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !