Huawei pourrait abandonner le marché du smartphone

 

Huawei pourrait finir par abandonner le marché du smartphone, estime l'analyste Ming-Chi Kuo. Suite aux sanctions américaines à son encontre, le groupe chinois devrait en effet voir ses parts de marché s'amenuiser au profit de ses concurrents dans les années à venir. 

huawei usa 5g

La situation est critique pour Huawei. Sur décision de Donald Trump, le groupe chinois ne peut plus commercer avec ses partenaires américains, dont Google. Huawei est donc privé de licence Android et des applications de Google, dont le Play Store. De plus, le constructeur n'est plus autorisé à se fournir en puces auprès de ses fournisseurs habituels. Sans l'appui du fondeur TSMC, Huawei n'est plus en mesure de produire les SoC Kirin qui alimentent ses smartphones.

Sur le même sujet : Huawei dément – pas de smartphone sous Harmony OS avant 2021

Le numéro 2 mondial est sur le point de s'effondrer

Dans ces conditions, Ming-Chi Kuo, analyste financier chez TF International Securities, estime que Huawei pourrait bien arrêter de vendre des smartphones dans les années à venir. Si les sanctions perdurent, le groupe chinois pourrait bien choisir de quitter le marché de la téléphonie mobile. La firme se concentrerait alors sur ses autres activités pour engendrer des bénéfices. Pour l'analyste, il s'agit du pire scénario envisageable.

L'analyste entrevoit aussi un autre scénario. Dans ce cas de figure, Huawei pourrait continuer à vendre des smartphones mais ses parts de marché vont s'effriter de mois en mois. Des marques concurrentes comme Apple, Oppo, Vivo et Xiaomi devraient tirer profit de la dégringolade du numéro 2 mondial. Jeff Pu, analyste chez GF Securities, assure que les ventes de smartphones vont se contracter de 75% dans le courant de l'année 2021 si la guerre commerciale sino-américaine ne prend pas fin. Conscient de l'effondrement imminent de ses ventes, Huawei réduit actuellement ses commandes de composants destinés à la fabrication de ses smartphones.

D'après Richard Yu, PDG de la division mobile de Huawei, le groupe cherche actuellement des moyens de survivre aux agressions répétées du gouvernement américain. En parallèle, MediaTek a demandé l’accord des États-Unis pour fournir des puces à Huawei. L'entrée en scène du fondeur taïwanais est une véritable lueur d'espoir pour Huawei. On vous en dit plus dès que possible.

Source : MyFixGuide



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !