Huawei a déjà vendu 200 millions de smartphones en 2019, un record malgré les sanctions

 

Huawei a écoulé 200 millions de smartphones dans le monde au cours de l’année 2019. Malgré les mesures prises par le gouvernement Trump, le constructeur chinois est parvenu à battre le record établi en 2018 avec un peu plus de deux mois d’avance. Néanmoins, le fabricant ne parviendra pas à détrôner son rival Samsung de si tôt. 

huawei record ventes 2019 malgré sanctions

Privé de licence Android et des applications de Google, Huawei continue de rencontrer un succès monstre. Sur Twitter, le groupe chinois affirme avoir vendu 200 millions de téléphones cette année. La firme précise avoir battu le record de ventes de l’an dernier avec 64 jours d’avance sur son calendrier. En 2018, le cap des 200 millions de terminaux vendus avait en effet été dépassé le 25 décembre. L’an dernier, Huawei est ainsi parvenu à dépasser Apple.

Lire également : Huawei ne cherche plus à remplacer Android – c’est trop risqué et lointain

Huawei continue de vendre ses smartphones comme des petits pains malgré le décret Trump

Sans surprise, Huawei a généré un important chiffre d’affaires de 610,8 milliards de yuans (77,76 milliards d’euros) entre janvier et septembre 2019, en hausse de 24,4% par rapport à la même période en 2018. La firme précise avoir écoulé 185 millions de smartphones de janvier à septembre.

Huawei a donc vendu 15 millions de terminaux le mois dernier. C’est donc un peu moins qu’avant les sanctions américaines. Au cours des 5 premiers mois de l’année, 100 millions de mobiles Huawei et de sa filiale Honor ont été vendus dans le monde. En moyenne, le groupe écoulait donc 20 millions de smartphones tous les mois.

Quoi qu’en dise le constructeur, la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis a donc (légèrement) ralenti sa croissance. La firme risque de ne pas remplir son objectif annuel initial de 250 millions de smartphones vendus. Cependant, Huawei dispose encore d’un trimestre complet, et des fêtes de fin d’année, pour écouler 50 millions d’appareils.

Sans Mate 30 sur le marché international, il reste peu probable que le constructeur parvienne à se tenir à ses objectifs. Néanmoins, Huawei a promis de commercialiser le Mate 30 en France d’ici la fin de l’année. Sans le Google Play Store, le smartphone devrait connaître un succès mitigé. Selon Guo Minghao, analyste chez Tianfeng Securities, Huawei terminera l’année avec 230 millions de téléphones vendus dans le monde. Au vu du contexte, ce record reste impressionnant.

Huawei ne détrônera pas Samsung cette année

Sans surprise, Huawei ne sera donc pas capable de vendre plus de smartphones que Samsung, l’actuel numéro 1 mondial, cette année. L’an dernier, le constructeur sud-coréen a en effet écoulé jusqu’à 293,7 millions malgré l’échec commercial des Galaxy S9, estime Canalys.

Avant le décret Trump, Huawei était persuadé de pouvoir dépasser Samsung d’ici fin 2020. « Nous estimons maintenant que ce processus pourrait prendre plus de temps » estimait Shao Yang, responsable de la stratégie du groupe Huawei, en juin dernier. Que pensez-vous de la situation ? Huawei va-t-il parvenir à surprendre les analystes ? On attend votre avis dans les commentaires.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
antenne 5G
Huawei banni du Royaume-Uni à partir de septembre 2021

Huawei subit aujourd’hui un nouveau coup dur. La société chinoise a en effet été bannie du Royaume-Uni. Il lui sera donc impossible d’installer de nouvelles antennes 4G ou 5G dans le pays. Une décision attendue, Huawei étant dans le collimateur…

harmonyos huawei beta smartphone
Huawei est capable de fabriquer un smartphone en seulement 27 secondes

Huawei est désormais capable de produire un smartphone en seulement 27 secondes. Au cours des dernières années, le constructeur chinois a drastiquement réduit le temps nécessaire à la production d’un téléphone mobile. En 2015, il fallait en effet 10 minutes…

Qualcomm
Huawei : les Etats-Unis autorisent Qualcomm à vendre des puces au groupe chinois

Huawei est à nouveau autorisé à commercer avec Qualcomm. Comme Samsung, Sony ou Intel, le fondeur américain a obtenu une licence de vente auprès des Etats-Unis. Qualcomm va donc pouvoir fournir des puces informatiques au constructeur chinois, toujours dans l’incapacité de produire ses propres chipsets. Sur liste…