Huawei ne cherche plus à remplacer Android : trop risqué et lointain

 

Huawei ne cherche plus à se passer d’Android : l’un des dirigeants de la firme, Joy Tan, confirme que les prochains smartphones de la firme tourneront tous sur le système d’exploitation maintenu par Google. Néanmoins le constructeur poursuit ses efforts pour trouver des alternatives aux applications de Google comme le Play Store, Google Maps ou encore Gmail. 

Huawei alternative à Android
Huawei ne cherche plus d’alternative à Android / Crédits : Phonandroid

Huawei continue à chercher des manières de limiter les effets des sanctions américaines. La firme avait suggéré au cours de ces dernières semaines qu’elle pourrait remplacer Android par une alternative maison, baptisée HongMeng OS, Ark OS puis finalement Harmony OS – avant de rétropédaler. L’un des dirigeants de la firme en charge des relations publiques, Joy Tan, confirme aujourd’hui que Huawei continuera d’utiliser Android dans ses smartphones : « Nous pouvons continuer d’utiliser la plateforme Android puisqu’elle est open source, mais nous ne pouvons pas utiliser les services qui aident les applications à se lancer dessus ».

Huawei n’a pas besoin de remplacer Android, juste les applications de Google

Empêtrée dans la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine, Huawei a besoin de solutions pouvant être mises en place plus rapidement. Par ailleurs, il y a aujourd’hui tout simplement trop d’utilisateurs Android dans le monde, en particulier en Europe et en Asie du Sud-Est – leur proposer un système alternatif paraît incertain. Finalement le plus gros problème actuel pour Huawei, c’est son interdiction d’utiliser les applications de la suite Google, qui étaient jusqu’ici pré-installées sur tous ses smartphones.

Lire également : Huawei continue de séduire les français malgré la perte de sa licence Android

Huawei développe depuis un certain temps déjà son Huawei Mobile Services, équivalent du Google Mobile Services – le nom de la suite d’applications Google préinstallée sur les smartphones. Mais celle-ci est encore loin de se mesurer à la suite d’applications Google. En fait, il faudra à la firme sans doute encore longtemps avant d’atteindre la qualité des services proposés par le géant américain. On pense notamment à Google Maps qui s’appuie sur un travail de cartographie sur le terrain de très longue haleine, ou encore au Play Store.

Huawei propose en effet une alternative, App Gallery, mais celle-ci peine encore à attirer les développeurs d’applications hors de Chine. « Oui, il nous faut trouver des solutions alternatives à pour cet écosystème; mais cela va prendre un peu de temps à construire », reconnaît le dirigeant.

Source : Gizchina



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
antenne 5G
Huawei banni du Royaume-Uni à partir de septembre 2021

Huawei subit aujourd’hui un nouveau coup dur. La société chinoise a en effet été bannie du Royaume-Uni. Il lui sera donc impossible d’installer de nouvelles antennes 4G ou 5G dans le pays. Une décision attendue, Huawei étant dans le collimateur…

harmonyos huawei beta smartphone
Huawei est capable de fabriquer un smartphone en seulement 27 secondes

Huawei est désormais capable de produire un smartphone en seulement 27 secondes. Au cours des dernières années, le constructeur chinois a drastiquement réduit le temps nécessaire à la production d’un téléphone mobile. En 2015, il fallait en effet 10 minutes…