Foxconn affirme que la pénurie de puces continuera jusqu’en 2022, l’iPhone 13 en retard ?

 

Foxconn, le célèbre sous-traitant d'Apple, estime que la pénurie de puces se poursuivra jusqu'en 2022. Le groupe taïwanais met d'ailleurs en garde ses clients : il ne sera pas en mesure d'honorer toutes les commandes. Le PDG de Foxconn s'attend à ce que 10% des commandes ne soient pas expédiées dans les temps à cause du manque de composants. 

foxconn pénurie puces

L'essor du télétravail, la forte demande pour des produits électroniques grand public (TV, PC,…), la guerre commerciale sino-américaine et les mesures de confinement contre le Covid-19 ont provoqué une importante pénurie de semi-conducteurs. La plupart des constructeurs du marché, dont Apple, Sony ou encore Microsoft se battent actuellement pour obtenir les composants nécessaires à l'alimentation de leurs appareils.

Fragilisées par les mesures sanitaires, les lignes de production de TSMC, AMD et consorts ne sont pas parvenues à répondre à la demande gargantuesque. Dans ce contexte compliqué, plusieurs constructeurs, dont Samsung, Xiaomi ou encore Realme rencontrent des difficultés pour produire de nouveaux smartphones. Les fabricants manquent en effet cruellement de puces Qualcomm.

Les iPhone 13 arriveront-ils en retard ?

Interrogé récemment sur la question, Qualcomm s'attend à ce que la pénurie continue jusqu'à la fin de l'année en cours. De son côté, Foxconn, sous-traitant de nombreux fabricants de l'industrie dont Apple, est plus pessimiste. Lors de l'annonce des résultats trimestriels de la firme, Young Liu, PDG de Foxconn, a estimé que la pénurie de semi-conducteurs ne finira pas avant le deuxième trimestre de l'année prochaine dans le meilleur des cas.

“L'offre au cours des premiers mois de ce trimestre était toujours correcte, car nos clients sont tous très importants, mais nous avons commencé à voir des changements se produire ce mois-ci” explique Young Liu aux investisseurs de Foxconn. Il s'attend à ce que l'entreprise ne soit pas en mesure d'honorer 10% des commandes passées par ses clients.

Les difficultés d'approvisionnement rencontrées par Foxconn risquent de ralentir la production de nombreux terminaux, à commencer par les futurs iPhone 13 d'Apple. Dans ces conditions difficiles, il n'est pas impossible que le géant de Cupertino soit une nouvelle fois contraint de retarder le lancement de ses nouveaux iPhone. Néanmoins, Dan Ives, analyste chez Wedbush, estimait récemment qu'Apple ne devrait pas accumuler de retard cette année malgré la pénurie de puces qui frappe toute l'industrie. On vous en dit plus dès que possible. En attendant plus d'informations, n'hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires ci-dessous.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !