Xiaomi et Realme annoncent une pénurie de puces Qualcomm

 

Xiaomi et Realme sont victimes d'une pénurie de puces signées Qualcomm. Les deux fabricants chinois confirment les problèmes d'approvisionnement rencontrés par l'industrie des semi-conducteurs au cours des derniers mois. Dans ces conditions, il n'est pas impossible que la sortie des prochains smartphones des deux marques ne se déroule pas comme prévu. 

qualcomm snapdragon 888 officiel 6

Le marché de l'électronique est paralysé par une importante pénurie de puces. Cette pénurie de semi-conducteurs est le résultat d'une poignée de facteurs : une explosion de la demande pour certains produits high tech grand public (TV, PC…) à cause des mesures de confinement, des chaînes de production à la traîne depuis le lockdown de l'an dernier et la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis. Dos au mur, Huawei a en effet stocké une importante quantité de composants ces derniers mois pour se protéger des sanctions américaines.

Lors de la conférence de presse consacrée aux Redmi K40 en Chine, Lu Weibing, président de Xiaomi China, a évoque la pénurie de puces qui frappe tout le secteur. “Les puces sont en rupture de stock cette année, c'est une énorme pénurie. Je n'oserai pas promettre qu'il ne manquera pas de smartphones cette année” admet Lu Weibing.

Sur le même sujet : PS5, Xbox Series X – Joe Biden lance une enquête sur les pénuries de composants

Les puces de Qualcomm sont en rupture de stock

D'après IT Home, un blog chinois, un responsable de Realme abonde dans le même sens que Xiaomi. “Les principales puces et les petits matériaux de Qualcomm sont en rupture de stock, y compris les appareils d'alimentation et de radiofréquence” explique le responsable.

Les deux fabricants révèlent l'existence d'une importante pénurie de puces produites par Qualcomm. Citant des informations provenant de la chaîne d'approvisionnement, IT Home assure que les délais de livraison de certains composants Qualcomm ont été repoussés de “plus de 30 semaines”. Certains composants dédiés au Bluetooth et à l'audio seront même livrés avec un retard de 33 semaines. In fine, la production de certains smartphones devrait accumuler dans les 6 mois de retard.

Le rapport évoque un “déséquilibre entre l'offre et de la demande de puces importantes” à mesure que certains fabricants chinois, dont Huawei, OPPO, vivo et OnePlus, enrichissent leurs catalogues de téléphones. Les fabricants profitent d'un regain d'intérêt des consommateurs pour les smartphones, notamment pour les terminaux compatibles avec la 5G. Selon le cabinet IDC, le marché du smartphone est en effet reparti à la hausse début 2021 après une année 2020 morose. Un rapport de Gartner, un autre cabinet d'analyse, confirme et estime que 1,5 milliard de mobiles seront vendus en 2021, en hausse de 11,4% par rapport à l'an dernier.

Vers une pénurie de smartphones ?

Cette reprise du marché participe à creuser le déséquilibre entre la demande de produits high tech, dopée par les confinements chroniques, et l'offre rachitique de composants. La situation devrait continuer à se dégrader dans le courant de l'année. Interrogé par IT Home, un analyste de l'industrie de Taïwan précise : “À l'heure actuelle, il y a une pénurie de processeurs de téléphonie mobile, de puces de gestion de l'alimentation et de microprocesseur”.

Aux dires des dirigeants de Xiaomi et Realme, on peut s'attendre à ce que certains smartphones des deux marques soient commercialisés en faible quantité. Sans surprise, la pénurie de composants affecte les capacités de production des constructeurs. Incapables de produire plus de téléphones, ils pourraient reporter le lancement de certains smartphones prévus dans les mois à venir. Pour l'heure, les constructeurs n'ont encore fait aucune annonce officielle sur le sujet.

Dans ce contexte, certains observateurs s'attendent à ce que le prix des smartphones, consoles, téléviseurs et autres produits de l'électronique grand public grimpe en flèche d'ici fin 2021. De plus, on peut s'attendre à ce que de nombreux produits déjà très recherchés, comme les fameuses PS5 et Xbox Series X/S, restent en rupture de stock pendant encore plus mois. Interrogé sur le sujet, Sony estime que la pénurie de consoles devraient se poursuivre au moins jusqu'au second semestre de l'année. Enfin, notez que la pénurie touche de nombreux secteurs, allant de l'électronique grand public, à l'automobile ou l'armement. On vous en dit plus dès que possible sur le sujet. En attendant plus d'informations, n'hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires ci-dessous.

Source : IT Home



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !