Elon Musk explique pourquoi Tesla ne partagera jamais les données des utilisateurs avec un gouvernement

 

Elon Musk assure que Tesla ne partagera jamais les données de ses voitures électriques avec le gouvernement, que ce soit celui des Etats-Unis ou de la Chine. L'excentrique milliardaire affirme que le constructeur automobile n'a aucun intérêt à s'adonner à de l'espionnage. Avec cette prise de parole, Elon Musk cherche surtout à rassurer les autorités chinoises, inquiètes des quantités de données aspirées par les voitures de la marque. 

Tesla
Crédits : Unsplash

Les voitures électriques Tesla collectent une importante quantité de données. Bardées de capteurs et de caméras (8 à l'extérieur), elles enregistrent notamment des informations afin d'améliorer la conduite autonome, Autopilot. Une étude suisse accuse d'ailleurs Tesla d'espionner les piétons et automobilistes.

Craignant que les données récupérées par les voitures ne soient partagées avec les services secret américains, les autorités chinoises ont récemment prises des mesures. Le département de la défense chinoise a ainsi demandé aux propriétaires de Tesla de garer leur voiture en dehors des bases militaires. Plus largement, Pékin souhaiterait éviter que des employés du gouvernement n'utilisent les véhicules de la marque. Ce tour de vis survient peu après l'éviction de DJI, l'un des plus grands fabricants de drones au monde, du marché américain. La firme chinoise a en effet été placée sur liste noire.

Sur le même sujet : Pourquoi Tesla peut faire chuter le prix des voitures électriques sous les 5000 dollars

Elon Musk rassure la Chine : Tesla n'espionne pas pour le compte des Etats-Unis

Pour rassurer le gouvernement chinois, Elon Musk a pris la parole lors d'une conférence virtuelle à Pékin, rapporte l'AFP. “Que vous soyez un groupe chinois ou américain, il vous en coûterait très cher de faire de l'espionnage” explique Elon Musk, soucieux de protéger l'avenir de Tesla sur le marché chinois. La marque américaine espère en effet vendre 200 000 véhicules électriques en Chine en 2021.

Si Tesla utilisait ses voitures pour espionner dans n'importe quel pays, la compagnie serait fermée” poursuit le fondateur de Tesla, avant d'ajouter :“c'est une très puissante incitation à rester très confidentiel“. Pour conclure, Elon Musk a évoqué les craintes des Etats-Unis concernant les données récupérées par TikTok, le réseau social chinois. L'homme d'affaires a qualifié ces inquiétudes “d'irrationnelles”.

“Même s'il y avait de l'espionnage, qu'apprendrait l'autre pays et cela aurait-il vraiment de l'importance ? Si cela n'a pas d'importance, cela ne vaut pas la peine d'y penser” estime Elon Musk, considérant que TikTok est un juste un endroit où “les gens font des danses stupides”.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !