Disney+ enterre Netflix avec un nouvel abonnement à moins de 5 $/mois

 

Disney a décidé de frapper un grand coup sur le marché des plateformes de streaming. Après l’abonnement mensuel à 6,99 dollars, l’annuel à 69,99 dollars soit 5,83 dollars par mois, voici désormais l'abonnement triennal à Disney+ à 5 dollars par mois.

On vous parle depuis plusieurs mois de Disney+, la plateforme de SVOD qui espère concurrencer Netflix, Amazon Prime Video et Apple TV+. Nous avons d’ailleurs testé et partagé notre avis sur cette nouvelle plateforme de streaming, disponible à l’essai aux Pays-Bas. Pour la sortie commerciale, elle aura lieu le 12 novembre aux États-Unis, à un tarif mensuel de 6,99 dollars par mois ou 69,99 dollars par an en cas de paiement pour 12 mois. La Walt Disney Company vient d’ajouter une nouvelle offre tarifaire, à moins de 5 dollars par mois (4,72 dollars exactement), à condition de s'y abonner durant 3 ans.

Disney+ enterre Netflix avec des prix hyper agressifs

Une belle ristourne, puisque cela représente une baisse d’environ 28,5 % par rapport au prix standard de 6,99 dollars. En revanche, il s’agit d’un abonnement triennal, dont le montant total s’élève à 169,99 dollars. En tout, cela fait économiser un peu plus de 71 dollars sur la période par rapport à abonnement standard, et 40 dollars comparé à l’abonnement annuel.

Un engagement relativement long, mais qui devrait laisser suffisamment de temps pour profiter de l’ensemble du catalogue. Un catalogue comprenant au total 7500 épisodes de série et 500 films parmi lesquels les classiques et les films Disney, les séries Disney Channel et les films Pixar, Star Wars ou encore Marvel.

Notez que l’offre a une durée limitée, bien que Walt Disney n’ait pas précisé de date. Elle est également censée être limitée aux membres du Cercle des Fondateurs, mais il suffit apparemment de saisir le code PARKSPASS3YEARS sur founders.disneyplus.com pour en bénéficier.

À titre de comparaison, Netflix propose un abonnement à 8,99 dollars par mois (7,99 € en France) pour un poste et avec une qualité d'image standard. Et encore : pour bénéficier de vidéos en haute définition, il faut se tourner du côté de l'abonnement à 12,99 dollars par mois (11,99 € en France), lequel permet de regarder la plateforme sur deux écrans simultanément. Quant à la 4K, elle n'est accessible qu'avec l'offre à 15,99 dollars par mois (15,99 € en France), offre qui propose un visionnage sur 4 postes en simultanée. Disney+ affiche donc des tarifs hyper concurrentiels par rapport à ceux de Netflix et la lutte entre les deux mastodontes s'annonce des plus rudes. Notez cependant qu'on ignore encore quels seront les tarifs pratiqués en France par la plateforme de Disney.

Source : Engadget



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
netflix week end
Netflix : les séries et films à regarder ce week-end

Netflix propose chaque semaine de nouvelles séries et de nouveaux films. Pour vous aider à choisir ce que vous allez regarder ce week-end, on vous propose une petite sélection des meilleures nouveautés du catalogue. C’est parti !  Le catalogue Netflix s’enrichit toutes…

Disney+ Logo
Disney+ est disponible sur les Livebox d’Orange, enfin presque

Depuis peu, Disney+ a fait son apparition sur le canal 68 des Livebox d’Orange. Une disponibilité des plus étonnantes, puisqu’aucun FAI n’avait pu nouer de partenariat avec Disney pour proposer le service de SVoD sur ses box ADSL/Fibre au lancement….

salto
Salto : plus de 100 000 inscriptions en à peine trois semaines !

Salto connaît plutôt un bon démarrage en France.  La plateforme de streaming a séduit plus de 100 000 abonnés en trois semaines, ce qui est comparable au lancement de Netflix. Le directeur général de la plateforme, Thomas Follin, donne un…

Youtube logo
Youtube expérimente les publicités audio comme à la radio

Youtube est beaucoup utilisé pour écouter de la musique, que ce soit en Premium ou même en gratuit. Cependant, les publicités diffusées par la plate-forme ne sont pas adaptées à l’écoute seule, et Youtube veut changer ça en incitant les…