Ce radar révolutionnaire ne laisse passer aucune infraction, gare aux PV !

 

Les automobilistes devront bientôt se méfier du Parifex Nano comme de la peste. Ce radar d’un nouveau promet en effet de leur mener la vie dure : en plus de détecter les excès de vitesse, il sera bientôt à même de repérer le non-respect des distances de sécurité, les feux de circulation brûlés ou encore la circulation à contresens.

Crédits : Unsplash

On n’arrête pas le progrès en matière de détection des infractions au Code de la route. En effet, l’époque où les radars ne pouvaient détecter que les excès de vitesse est désormais révolue. Ces derniers mois, nous avons constaté plusieurs innovations dans le domaine, comme ce radar empêchant de freiner juste avant de se faire flasher, ou encore celui capable d’analyser le contrôle technique des voitures. Et le gouvernement ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.

Parifex Nano : ce nom ne vous dit sûrement rien pour le moment, pourtant les automobilistes vont rapidement apprendre à le connaître. À l’heure actuelle, ce radar agit comme n’importe quel autre de ses homologues. Placé en bordure de route, il flashe les voitures ne respectant pas les limitations de vitesse. Seulement voilà, le Parifex Nano est équipé de la même technologie LiDAR que les smartphones premium actuels, ce qui lui permet de proposer bon nombre de fonctionnalités supplémentaires.

Ce nouveau radar va distribuer les PV à la chaîne

Ainsi, le LiDAR permet au Parifex Nano de modéliser une image 3D de chaque voiture, à partir de laquelle il peut déterminer leur vitesse instantanée en faisant la moyenne des vitesses successives à plusieurs points donnés. Mais le radar va également rejoindre d’ici peu ses cousins urbains, les Mesta Fusion 2. Dès lors, son rôle va s’étendre au contrôle des feux de circulation. Autrement dit, chaque feu grillé fera l’objet d’une contravention.

Sur le même sujet — Meilleurs avertisseurs de radars sur Android : le top des applications

À l’avenir, le Parifex Nano pourra également repérer d’autres types d’infractions, comme le non-respect des distances de sécurité, la circulation à contresens ou encore le franchissement de bande blanche. Si tout se passe comme prévu, le radar sera homologué dans les prochaines semaines. La trentaine de modèles d’ores et déjà installés dans le Doubs et le Territoire de Belfort commenceront alors à traquer les infractions au Code de la route.

Source : Parifex



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !