AirTag : Apple promet une mise à jour pour lutter contre l’espionnage et le harcèlement

 

L'AirTag a été utilisé à des fins abusives par plusieurs criminels. Conscient des abus, Apple va mettre en place une série de mesures pour lutter contre le harcèlement et l'espionnage. Une mise à jour va notamment permettre de localiser une balise espion avec précision et afficher une alerte à l'écran si un tracker inconnu se met à sonner. 

airtag apple iphone

Depuis le lancement en avril dernier, l'AirTag est massivement utilisé à des fins malveillantes. D'après des témoignages et rapports de police, certains voleurs de voitures s'en servent pour suivre à la trace leurs victimes jusqu'à leur domicile. Dans d'autres cas, la balise Bluetooth a été détournée de son usage initial, c'est à localiser des objets perdus, pour pister des femmes seules.

Pourtant, Apple a mis en place des sécurités pour éviter les utilisations abusives. Les iPhone vérifient en permanence qu'un AirTag inconnu soit pas caché à proximité. Si une balise est repérée, une notification apparait à l'écran pour prévenir l'usager. Pour se protéger des AirTag clandestins, les utilisateurs Android sont quant à eux invités à installer une app dédiée sur le Play Store. Conscient de l'insuffisance de ces mesures, le géant de Cupertino vient d'annoncer une mise à jour de son accessoire.

Sur le même sujet : Un AirTag a permis à la police de retrouver une trottinette volée

Apple corrige son AirTag pour dissuader les criminels

Tout d'abord, Apple va mettre en garde les utilisateurs dès la configuration de la balise. Il n'est pas question d'enfreindre la loi en usant d'un Airtag. “Chaque utilisateur qui configure son AirTag pour la première fois recevra un message indiquant clairement qu'AirTag est destiné à suivre ses propres effets personnels, que l'utilisation d'AirTag pour suivre les personnes sans consentement est un crime”, explique Apple.

Ensuite, Apple va améliorer l'alerte annonçant qu'un “accessoire inconnu est détecté”. Désormais, cette alerte ne s'affichera uniquement que si des AirPods perdus sont repérés à proximité et précisera qu'il s'agit simplement d'écouteurs. Cette mesure vise à éviter de faire peur inutilement aux utilisateurs. Apple annonce également avoir complété la fiche d'assistance destinée aux personnes qui découvrent qu'un AirTag est localisé à proximité afin de fournir des informations complémentaires.

Le géant américain s'engage aussi à permettre aux utilisateurs d'un iPhone 11, d'iPhone 12 et d'iPhone 13 (tous les modèles avec une puce U1) de “localiser un AirTag inconnu avec précision”. Dans la même optique, Apple affichera désormais une alerte à l'écran sur iPhone dès qu'un tracker inconnu se met à sonner.

Séparée de l'iPhone avec lequel elle est jumelée, la balise sonne en effet automatiquement après plusieurs heures. Mais cette sonnerie a été jugée insuffisante pour prévenir les abus. Cette mesure vise aussi à répondre à l'apparition d'AirTag trafiqués pour faciliter l'espionnage.

Nous afficherons également une alerte sur votre appareil sur laquelle vous pourrez ensuite prendre des mesures, comme le faire sonner à nouveau”, détaille l'entreprise. Enfin, les haut-parleurs seront capables d'émettre un son bien plus puissant qu'actuellement pour se faire entendre d'une éventuelle victime de harcèlement. Toutes ces nouveautés seront intégrés dans une future mise à jour d'iOS, souligne Apple.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !