Test du Samsung Galaxy S9 : ce que l’on en pense après un mois d’utilisation

Les Samsung Galaxy S9 et Galaxy S9+ sont arrivés à la rédaction il y a maintenant un mois. Nous avons testé le plus grand des deux, sans être vraiment séduits. Pour approfondir le sujet nous avons utilisé le Galaxy S9 au quotidien pendant un mois. Voici ce que nous en pensons.

test galaxy s9

Comme chaque année Samsung a profité du MWC pour présenter ses nouveaux smartphones haut de gamme. En 2018, ce sont donc les Galaxy S9 et S9+ qui seront les fers de lance du coréen. Après une première prise en main mitigée en direct du salon, nous avons testé plus en détails le Galaxy S9+. Pendant plusieurs jours nous avons analysé les nouveautés apportées par Samsung et nous devons bien reconnaître que nous avons été déçus. Par rapport au Galaxy S8+, le S9+ n’apporte pas grand chose. En revanche son prix est toujours aussi élevé.

Il faut bien le dire, il est assez rare que nous soyions déçus par les produits Samsung. Nous avons donc décidé de tester le Galaxy S9 (le plus petit des deux) pendant une plus longue période. Durant un mois (depuis sa sortie) j’ai donc utilisé le Galaxy S9 au quotidien, comme s’il s’agissait de mon smartphone personnel. Je précise que mon smartphone personnel est également mon smartphone professionnel. J’ai donc troqué mon OnePlus 5T pour le Galaxy S9. Je vous propose de découvrir mes impressions après ces quatre semaines en compagnie du Samsung Galaxy S9.

Les débuts

En tant que rédacteur en chef de Phonandroid, je teste de nombreux smartphones tout au long de l’année. En 2017, j’ai à titre personnel craqué pour le OnePlus 5T. Son excellent rapport qualité-prix, ses performances et son interface Android presque pure sont pour moi des atouts indéniables. J’étais par le passé refroidi par la qualité de l’appareil photo, mais avec le OnePlus 5T la marque a fait un sacré bond en avant. Je n’ai pas été déçu par ce choix, et aucun autre smartphone ne m’a fait me détourner du OnePlus 5T.

test galaxy s9 ecran

J’ai découvert le Samsung Galaxy S9 au MWC de Barcelone, mais dans un cadre professionnel j’ai davantage une approche technique. J’étais donc curieux de voir ce qu’allait donner une utilisation quotidienne du dernier haut de gamme de Samsung. Alors que je testais le Galaxy S9+ j’utilisais en parallèle le Galaxy S9 au quotidien. J’ai choisi le plus petit modèle des deux simplement pour son format, plus pratique, plus simple à utiliser à une main. C’est l’un des « défauts » du OnePlus 5T que j’utilisais au quotidien : c’est un grand format auquel je ne suis pas habitué. J’ai donc eu deux approches différentes pour des impressions différentes. Le bilan de mon test du Galaxy S9+ est assez simple : il est un excellent smartphone, sans doute l’un des meilleurs du marché mais il n’apporte pas grand chose par rapport au Galaxy S8+, plus abordable.

Je dois bien le dire, dès l’ouverture de la boîte le Galaxy S9 (Rose) impressionne. Son petit format donne l’impression de tenir un petit bijou. Le design est particulièrement séduisant. Le Galaxy S9 est vraiment beau, élégant. Le niveau de finitions est incomparable. J’avais été déçu par le positionnement du lecteur d’empreintes sur le S8. Ici c’est beaucoup plus simple. La prise en main est excellente et il se glisse facilement dans la poche. Samsung a vraiment réalisé un travail d’orfèvre.

Une fois l’écran allumé, j’ai pris une deuxième claque. Il est magnifique. C’est le plus bel écran jamais intégré à un smartphone, il n’y a aucun doute là dessus. Je ne suis pas fan des bordures qui plongent sur les tranches, mais finalement ce n’est pas si dérangeant à l’usage. Ça l’est un peu plus avec le S9+ : lorsque l’on tente d’atteindre le coin supérieur opposé, on touche les bordures involontairement. Ce n’est pas le cas sur le S9 du fait de son petit format.

test samsung galaxy s9 ecran

La configuration est assez rapide, j’ai pu transférer mes données facilement. J’ai passé l’étape de la configuration d’un compte Bixby, d’un compte Samsung, me contentant des services Google. La configuration du lecteur d’empreintes a été rapide et j’ai fait le choix d’associer cette méthode de déverrouillage au nouveau procédé baptisé analyse intelligente. Il s’agit en fait d’une combinaison entre le scanner d’iris et la reconnaissance faciale. C’est la méthode que j’ai le plus utilisé, rapide et efficace.Tous mes comptes étaient configurés. Mon Galaxy S9 était prêt.

Pour le travail

Mon smartphone est avant tout un outil de travail. Je suis journaliste et je mène d’autres projets professionnels en parallèle, j’ai donc besoin d’outils performants. Mes activités nécessitent de nombreux déplacements, j’ai donc besoin d’un smartphone performant et endurant. C’est pour cette raison que j’ai fait le choix d’un OnePlus 5T qui répond à ces deux critères. Le passage au Galaxy S9 s’est fait sans encombre. A quelques détails près. Du côté des performances, j’ai été plus que satisfait. Le Galaxy S9 est sans doute le smartphone le plus puissant à l’heure actuelle. J’ai été particulièrement bluffé par sa capacité à gérer le multitâche, même avec des applications très gourmandes. Tout tourne comme une horloge, tout le temps, sans jamais fatiguer ni chauffer. Dans ce tout petit format, c’est vraiment bluffant.

J’ai en revanche moins apprécié la partie logicielle du Galaxy S9. J’ai décidément beaucoup de mal avec Samsung Experience. J’ai en permanence cette impression de fouilli. Et même après quatre semaines, j’éprouve toujours des difficultés à naviguer dans les menus pour accéder aux paramètres. Je suis passé de l’interface quasiment pure du OnePlus 5T pour une surcouche assez lourde sur le S9 : mon OnePlus 5T m’a manqué de ce côté. Cette impression de fouilli a été renforcée par la présence de plusieurs applications en doublon. Pour un usage professionnel je dois avouer que cela m’a agacé. Avoir deux agendas, deux galeries photo, deux navigateurs m’a vraiment ennuyé. Heureusement on peut supprimer la plupart de ces doublons. Je comprends que Samsung veuille imposer ses services, mais ici c’est au détriment de l’expérience utilisateur. Un vrai point noir pour moi.

test galaxy s9 prix

L’autre point noir est l’autonomie. Elle n’est pas mauvaise, mais il y a mieux. Oui le Galaxy S9 tourne comme une horloge, il est performant, mais pas sur la durée. Mon OnePlus 5T par exemple avait une bien meilleure autonomie et il se rechargeait également plus vite. La recharge rapide du Galaxy S9 est efficace mais d’autres font mieux. Pour une utilisation professionnelle en mobilité j’ai donc eu cette sensation de devoir recharger mon smartphone plus souvent que d’habitude. Disons que j’ai dû retrouver le réflexe de brancher mon smartphone tous les soirs, ce que je ne faisais pas avec le OnePlus 5T.

En revanche j’ai beaucoup apprécié une chose, assez inattendue. Je pensais que cet usage serait marginal, il s’est avéré très pratique. Pour mener à bien ce retour d’expérience, je me suis équipé d’un chargeur sans fil. Et il s’est avéré que je l’ai utilisé bien plus souvent que je ne l’aurais imaginé. Posé sur mon bureau, j’utilisais systématiquement le chargeur sans fil. Plus pratique mais également plus élégant, il me permettait de ne pas brancher et débrancher sans arrêt mon smartphone lorsque je devait consulter une notification. Une bonne surprise.

Pour le multimédia

Grand amateur de films et séries mais également de musique, j’en attendais beaucoup de ce Galaxy S9. Même si l’écran est plus petit que celui d’un OnePlus 5T ou d’un S9+, j’ai pris beaucoup de plaisir à regarder des vidéos sur le S9. La qualité de l’écran nous en met plein la vue. C’est plus immersif sur le S9+ évidemment mais le S9 combine parfaitement bonne prise en main et écran confortable.

Plusieurs choses m’ont beaucoup plu sur ce Galaxy S9 au quotidien. D’abord la qualité des haut-parleurs. J’avais constaté dans mes tests des précédentes moutures que la qualité de son n’était pas digne d’un smartphone haut de gamme. Samsung a bien travaillé et a intégré des haut-parleurs stéréo en partenariat avec AKG. Je ne suis pas un utilisateur des haut-parleurs lorsque j’écoute de la musique. En revanche lorsque je joue ou que je regarde des petites vidéos, j’aime être immergé. J’ai été agréablement surpris de ce côté. Les haut-parleurs sont puissants et le son est clair même si les basses sont un peu discrètes. Pour mes usages, la qualité de son est enfin digne d’un modèle haut de gamme. C’est bien mieux que sur un S8 ou un OnePlus 5T. Mais on est encore en dessous de ce que proposent certains concurrents. Et puis Samsung a intégré le haut-parleur sur la tranche inférieure comme beaucoup de constructeurs. Lors de sessions de jeu on a tendance à le boucher.

test galaxy s9 multimedia

J’ai particulièrement apprécié la présence dans la boîte d’écouteurs AKG et surtout l’intégration du port jack 3.5mm. C’est presque un indispensable pour moi, alors merci Samsung. Les écouteurs fournis sont vraiment d’excellente facture. Je suis plus amateur d’écouteurs que de casques, et ces AKG font bien le travail. Le son est puissant, clair, et équilibré. Les écouteurs tiennent bien, ils sont élégants, c’est une vraie réussite. J’ai trouvé les écouteurs très confortables et de bonne qualité.

Pour un usage multimédia, je dois dire que j’ai été vraiment agréablement surpris par ce Galaxy S9. A tous les niveaux Samsung a fait de l’excellent travail et c’était un plaisir au quotidien d’utiliser ce smartphone pour ces usages. Qu’il s’agisse d’un usage professionnel ou personnel, le Galaxy S9 a donc des atouts indéniables. Il est l’un des smartphones les plus complets du marché.

Pour la photo

Samsung avait promis de réinventer la photo sur smartphone lors de sa conférence à Barcelone. J’en attendais donc beaucoup du Galaxy S9 et de son objectif à ouverture variable. Finalement, il y a du bon, du très bon même, et du moins bon. J’utilise l’appareil photo de mon smartphone plusieurs fois par jour, soit pour le travail soit pour le plaisir de photographier. Il m’arrive assez souvent de déambuler et de photographier ici et là les choses qui m’entourent et qui m’émerveillent (c’est beau hein ! #lecercledespoetesdisparus). J’ai d’autres appareils photo, mais les smartphones actuels permettent de se faire plaisir sans encombrement.

Tant pour le travail que pour le plaisir, l’appareil photo du Galaxy S9 est vraiment excellent. Il est sans doute l’un des meilleurs du marché. Dans de bonnes conditions de luminosité les photos sont sublimes. Et dans des conditions de basse luminosité elles sont aussi bien meilleures que chez de nombreux concurrents. Le OnePlus 5T est de ce côté complètement largué. Le S9 évolue à des niveaux nettement supérieurs à ce que fait la concurrence. Seuls l’iPhone X, le Google Pixel 2, le HTC U11 et plus récemment le Huawei P20 Pro peuvent rivaliser. Je me suis tout simplement éclaté avec l’appareil photo du Galaxy S9.

Je ne suis pas un grand amateur de vidéo à titre personnel mais j’ai eu l’occasion de me servir du Galaxy S9 pour cet usage dans un cadre professionnel. Je vous ai présenté l’unboxing du Huawei P20 Pro avec ce Galaxy S9. Et je dois bien le dire, la qualité vidéo est excellente. Le plus surprenant est la stabilisation optique. Elle m’a impressionné. Pour la vidéo, le Galaxy S9 est l’un des meilleurs du marché, là encore il n’y a pas de doute.

test samsung galaxy s9 appareil photo

Malgré tous ces bons points, Samsung m’a déçu. J’ai été gêné par les fonctionnalités mises en avant par le constructeur lors de sa conférence : le super slow motion et les emojis AR. J’ai été gêné simplement parce qu’en insistant tellement sur ces fonctionnalités, Samsung les fait passer pour importantes. On se sent presque obligé de les tester.

J’ai donc testé le super slow motion. Pas terrible. Le seul bon point est que Samsung a intégré une fonction de prise de vue automatique. Dès lors que quelque chose bouge dans le champ, le super slow motion s’active seul. Un excellent point dans la mesure où saisir manuellement des instants de 0,2 secondes est presque du domaine de l’impossible. En revanche, le résultat final est… moche. La qualité d’image n’est pas au rendez-vous, le 720p nous fait vraiment revenir à une autre époque. Ce que je reproche à Samsung est d’avoir fait croire qu’on pouvait obtenir des super slow motion de folie dans n’importe quel contexte. Sauf que pour vraiment réussir son coup il faut des conditions de lumière parfaites, un trépied, bref un studio photo sur soi. Inutile donc.

Lorsque Samsung a présenté les Emojis AR je me suis dit comme beaucoup « tiens, voilà les Animojis à la sauce Samsung ». Je trouvais déjà cela dommage au départ d’intégrer une fonctionnalité déjà inutile sur l’iPhone X. Mais j’ai essayé de me prêter au jeu. Là encore j’ai été déçu. Les emojis AR sont inutiles et ratés. Créer son personnage est relativement facile mais le rendu n’est pas du tout fidèle à la réalité. C’est simple, j’ai scanné 4 ou 5 visages différents d’amis, on se retrouvait tous avec la même tête ou presque. Quant à l’utilité de cette fonction, je la cherche encore. Je l’ai utilisée pour tester le premier jour et puis je ne m’en suis plus jamais servi.

Alors oui l’appareil photo du Galaxy S9 m’a bluffé. Je vais le regretter lorsque mon retour d’expérience sera publié. Mais je ne regretterai absolument pas ces fonctions superflues. Samsung aurait eu tout intérêt à insister sur la qualité des photos qui est vraiment exceptionnelle.

J’achète ?

En tant que testeur, je dois toujours mettre en perspective les qualités et défauts d’un smartphone par rapport à son prix. Cette fois-ci, je vais plutôt me positionner comme un consommateur et vous expliquer pourquoi je n’achèterai pas le Galaxy S9. Non pas parce qu’il s’agit d’un mauvais produit, bien au contraire. Durant ce mois d’utilisation j’ai pris un plaisir monstre à l’utiliser. Le Galaxy S9 est génial, il a tout pour lui : il est beau, performant, endurant et il a un appareil photo de folie.

test samsung galaxy s9 vs s9 plus

Oui mais à 859 euros, la facture est bien trop élevée. Et je ne compare même pas cela à la concurrence. En restant chez Samsung, je préfère largement m’offrir un Galaxy S8, tout aussi génial. Tout simplement parce que le S8 est disponible aujourd’hui à un prix juste. Je n’aurais pas l’impression de me faire avoir en dépensant 500 euros dans un Galaxy S8. Peu importe qu’il date de 2017, qu’il ait un processeur moins puissant, que son appareil photo soit un peu moins bon. Le Galaxy S8 répond à tous les besoins de l’utilisateur un peu geek que je suis. La différence de qualité entre les photos d’un Galaxy S8 et celles d’un S9 est infime. L’autonomie du S8 est meilleure que celle du S9. Le Galaxy S8 a des performances au top, même si elles ne sont pas les meilleures.

Finalement j’ai eu la sensation avec ce S9 d’utiliser un S8 avec des nouvelles fonctionnalités inutiles et quelques améliorations qui ne changent rien au quotidien. Alors non, si je devais choisir un smartphone Samsung je n’achèterais pas de Galaxy S9 ? Mais je pense que le moment est idéal pour se laisser tenter par un Galaxy S8.

Les dernières infos sur le Samsung Galaxy S9

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers tests !
Test Xiaomi Mi 8 : il est venu et il les a tous vaincus !

L’heure du test a sonné pour le Xiaomi Mi 8. Le dernier flagship du constructeur chinois propose une fiche technique très aguicheuse et un rapport qualité-prix agressif. Nous avons pu passer plusieurs jours en sa compagnie, que vaut-il ? Voici…

Test du Oppo R15 Pro : le clone raté du OnePlus 6

L’Oppo R15 Pro est l’un des produits phares du constructeur tout juste débarqué en France. Sur le papier, il a tout du clone du OnePlus 6. Mais qu’est-ce qui justifie son prix de 649€ ? Nous avons utilisé l’Oppo R15 Pro pendant plusieurs jours. Découvrez notre test complet.