Xbox Series X : Microsoft revient sur le prix, le framerate et les jeux cross-gen

Maj. le 11 mai 2020 à 15 h 46 min

Microsoft apporte de nouveaux détails sur la Xbox Series X. Au cours d’une interview pour le site Eurogamer, le directeur du département Program Management Jason Ronald, responsable du développement de la console, est revenu sur le framerate, le prix, et les jeux cross-gen de la Xbox Series X.

Microsoft continue d’intensifier sa communication autour de sa future Xbox Series X. Pour rappel, le constructeur a donné le 7 mai une première conférence Inside Xbox centrée autour des premiers jeux de la console. L’occasion de découvrir des trailers inédits pour Assassin’s Creed Valhalla, Vampires Bloodlines 2 ou encore Chorus.

Après cet événement que certains ont d’ailleurs jugé bien trop avare en gameplay, Microsoft a dévoilé de nouveaux détails sur sa machine. Plus précisément, il s’agit de Jason Ronald, responsable du développement de la console, qui au cours d’un entretien pour le site Eurogamer, a donné des informations inédites sur la machine.

À lire également : Xbox Series X – découvrez le son et la nouvelle animation de démarrage de la console de Microsoft

Le framerate libéré

L’entretien étant dense, nous avons choisi de nous focaliser sur trois parties dédiées respectivement au framerate, au prix de la console et aux jeux cross-gen. En premier lieu, Jason Ronald assure que sur Xbox Series X, le framerate ne sera plus sacrifié sur l’autel de la résolution.

En d’autres termes, les développeurs auront un contrôle total  sur ce point et pourront opter pour du 30, 60, 120 FPS ou plus. « Comme nous l’avons vu sur PC et d’autres écosystèmes,  des fréquences d’images ultra élevées et une latence ultra faible sont des éléments qu’il est préférable de prioriser. Nous avons donc conçu le système pour mettre le contrôle créatif entre les mains des développeurs », promet Jason Ronald.

Être flexible sur le prix

Ensuite, Jason Ronald est revenu sur le prix de la console. Pas d’information exclusive sur ce point, le responsable se calque sur les dires de Phil Spencer, le patron de la branche Xbox, en rappelant que Microsoft allait « être flexible sur le prix ». « Nous savons que nous devons livrer quelque chose à un prix attractif avec lequel les gens du monde entier soient confortables, et peuvent se permettre de l’acheter », précise-t-il.

À lire également : Xbox Series X Optimized Games – 4K, 120 FPS, ray tracing, voici le logo des jeux optimisés pour la console

La question des jeux cross-gen

Sans surprise, certains jeux de cette fin d’année comme The Last Of us Part II, Cyberpunk 2077 ou Assassin’s Creed Valhalla seront cross-gen, c’est-à-dire qu’il y aura à la fois des version PS4 et Xbox One, et PS5 et Xbox Series X. De fait nos confrères d’Eurogamer s’inquiétaient des restrictions graphiques potentielles liées au fait de devoir développer un titre pour plusieurs générations de console.

On se souvient par exemple des versions cross-gen d’Assassin’s Creed Black Flag sur PS3/Xbox 360 et PS4/Xbox One, ces dernières n’apportant pas vraiment de franches améliorations graphiques par rapport aux version old-gen. Sur ce point, Jason Ronald assure que c’est un choix qui appartiendra aux développeurs. 

Il rappelle que les outils de développement pour créer un jeu sur Xbox Series X sont les mêmes que Xbox One et PC. « Nous avons donc essayé de rendre aussi facile que possible pour les développeurs de sortir leur jeu sur plusieurs appareils, mais aussi de tirer parti des capacités uniques de l’appareil sur lequel ils développent », affirme-t-il. En d’autres termes, les joueurs auront le droit à de véritables version new-gen, qui tireront profit des capacités graphiques de la console comme le Ray-Tracing par exemple.

Source : Eurogamer



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Microsoft veut faire du Xbox Game Pass le « Netflix du jeu vidéo »

Microsoft veut miser sur ses exclusivités sur sa prochaine génération de console. Le constructeur a pour cela décidé de dépenser sans compter afin d’acquérir le plus de studios possibles dans son giron. Une stratégie expliquée par Phil Spencer, président de…