Xbox : Microsoft n’a jamais gagné d’argent avec ses consoles

 

Le procès entre Epic Games et Apple est l’occasion de découvrir certains secrets de l’industrie. Aujourd’hui, nous apprenons que Microsoft n’a jamais gagné d’argent avec ses consoles Xbox. Si les machines ont toujours été vendues à perte, la firme de Redmond a toutefois d’autres revenus adjacents.

Xbox

Le procès entre Epic Games et Apple se tient actuellement en Californie. Tous les yeux de l’industrie sont tournés vers cette salle d’audience pour deux raisons principales. La première, c’est que le verdict pourrait changer drastiquement le système économique des plateformes de vente en ligne. La seconde, c’est que quelques secrets croustillants sont révélés. Par exemple, nous avons appris que Steve Jobs parlait de Facebook dans des termes peu élogieux et qu’Apple ne portait pas iMessage sur Android à dessein. Aujourd’hui, c’est la Xbox qui fait parler d’elle.

Lori Wright, vice-présidente de la division gaming chez Microsoft, a été appelée à la barre par l’avocat d’Epic Games. Le but était de montrer que le marché des consoles est bien différent que celui des mobiles, et donc que la marge de 30% sur ces plateformes est justifiée sur les Xbox, et pas sur iOS.

Microsoft vend ses Xbox à perte

La témoin a été interrogée sur les revenus de Microsoft. Si la firme de Redmond publie son bilan à chaque trimestre, celui-ci est toujours un peu flou sur les détails. Lori Wright a clarifié la situation en précisant que sa société ne gagnait pas un centime sur les ventes de Xbox.

« _ Combien de marge touche Microsoft sur chaque console vendue ? 

_ Il n’y en a pas. Nous vendons les consoles à perte »

Une réponse claire, qui en réalité ne surprend pas. Vendre des machines à perte a toujours été une pratique courante dans le milieu du jeu vidéo, le profit étant fait à partir des jeux dans un premier temps (la console générant des revenus par la suite, quand les composants deviennent moins onéreux).

A lire aussi – Test Xbox Series X : une console taillée pour l’avenir, mais qui arrive trop tôt

Wright n’a pas précisé combien d’argent perdait Microsoft à chaque console vendue. La marque Xbox ne gagne rien avec ses machines, les revenus étant engendrés avec ses abonnements. On le rappelle, ce sont plus de 20 millions d’abonnés qui payent au minimum 10 euros par mois pour avoir accès à un catalogue de jeu via le GamePass.

Microsoft ne baissera pas la taxe développeurs sur consoles

xCloud, inclu dans l’abonnement Ultimate, est déjà disponible sur Android en tant qu’application. Toutefois, sur iOS, il devra passer par le web. Wright a en effet expliqué ce qu’on savait déjà, c’est-à-dire que Microsoft ne souhaitait pas passer outre la taxe de 30% imposée par Apple, mais que que c’est une raison logistique qui la pousse à utiliser une solution via navigateur. Cupertino exigeait que chaque jeu de la plateforme ait une fiche produit sur l’Appstore, ce qui était impossible. Apple a refusé d’accorder à Microsoft le même passe-droit que Netflix ou Audible.

Lori Wright est également revenu sur la marge imposée par Microsoft aux développeurs. Il y a peu, la société a annoncé baisser cette marge de 30% (comme sur les autres consoles) à 12% sur le Windows Store. Un choix fait pour attirer les studios, et concurrencer les différentes plateforme sur PC, à savoir l'Epic Games Store et Steam. Toutefois, la chose ne sera pas possible sur la Xbox, qui laissera la taxe à 30% pour des soucis de revenus. Dans les faits, cela montre pour l’avocat d’Epic que si le monde des consoles a besoin de cette marge de 30%, ce n’est pas le cas sur PC et mobile.

La bataille entre Apple et Epic Games dévoile donc beaucoup de choses. Pour rappel, Epic reproche à Apple ses marges trop élevées et sa main mise sur les jeux et applications sur iOS. Tout a commencé en août 2020, lorsqu’Epic a décidé de vendre des goodies Fortnite sur son jeu iOS en contournant cette taxe. Par la suite, le Battle-Royale avait été banni de l’Appstore.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !