Fortnite banni du Play Store et de l’App Store, Epic Games déclare la guerre à Apple et Google

 

Fornite n'est plus disponible sur le Play Store et l'App Store depuis quelques heures. Apple et Google viennent successivement de le retirer de leurs boutiques. Cela fait suite à la décision d'Epic Games de lancer sa propre solution de paiement in-app. La réponse de l'éditeur ne s'est pas fait attendre. Un gros bras de fer est désormais lancé entre les protagonistes.

Fortnite a été retiré de l'App Store et du Google Play Store

Depuis le lancement de Fornite sur smartphone, Epic Games semblait filer le parfait amour avec Apple, contrairement à Google. Le jeu est resté longtemps indisponible sur le Play Store avant d'y faire ses débuts un peu plus tôt cette année. Et pourtant, les joueurs sur iOS pouvaient le télécharger sur l'App Store depuis 2018. La fameuse commission de 30% du Play Store qui était l'objet de la discorde existait pourtant aussi chez Apple. Ce deux poids deux mesures vient de voler en éclats. Se plaignant d'un coup de poignard dans le dos, la firme de Cupertino a banni Fortnite de l'App Store le 13 août et a été suivie quelques heures plus tard par Google.

Pourquoi Fortnite a-t-il été retiré du Google Play Store et de l'App Store ?

Dans la même journée, Epic Games avait intégré sa propre solution de paiement dans Fornite sur iOS et Android, proposant par la même occasion une réduction de 20% à l'achat des V-Buks. Ce faisant, l'éditeur évite de reverser 30% de ses revenus en commissions, ce qui permet de baisser le prix final supporté par le joueur. La réaction d'Apple a été immédiate : Fortnite a simplement été banni de l'App Store pour des raisons qu'Apple explique dans une déclaration.

« Epic a activé une fonctionnalité dans son application qui n'a pas été examinée ou approuvée par Apple, et ils l'ont fait avec l'intention expresse de violer les directives de l'App Store concernant les paiements via l'application qui s'appliquent à chaque développeur qui vend des biens ou services numériques », a déclaré Apple.  En conséquence, l'application Fortnite a été supprimée de la boutique. Google a pris la même décision dans la foulée en bannissant le jeu du Play Store, et ce, pour la même raison.

« Bien que Fortnite reste disponible sur Android, nous ne pouvons plus le rendre accessible depuis le Play Store car il enfreint nos politiques », explique Google de son côté. En clair, ni la firme de Mountain View, ni Apple ne sont prêts à se passer de leurs royalties dont le pourcentage est jugé indécent par les développeurs. Apple fait d'ailleurs l'objet d'une enquête antitrust depuis quelques semaines. Un membre du Congrès américain ne s'est pas gêné de qualifier la firme de bandit de grand chemin. Pour lui, la commission de 30% sur les achats via l'App Store est simplement du vol.

Epic Games contre-attaque

Selon toute vraisemblance, la firme avait déjà préparé son coup. Elle vient de porter plainte contre Apple et Google et a lancé une campagne de communication dans la foulée, s'en prenant ouvertement à la firme de Cupertino. Dans une vidéo de 48 secondes, l'éditeur parodie de la fameuse publicité 1984 d’Apple pour le premier Macintosh. Cette pub engagée était le support idéal pour renforcer l'écho de la contestation.

À la fin de la vidéo, on peut lire un message qui sonne comme un appel à la résistance générale. « Epic Games a défié le monopole d’Apple. En retour, Apple bloque Fortnite pour un milliard d’appareils. Rejoignez la lutte pour que 2020 ne devienne pas 1984 », peut-on lire à la fin de la vidéo. Enfin, il reste possible de télécharger Fortnite sur votre smartphone en passant par le Launcher disponible sur le site du jeu.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos dernières applications !