Facebook vs Apple : Steve Jobs appelait le réseau social « cacabook »

 

Le conflit opposant Facebook et Apple ne date pas d'hier. Déjà en 2011, les deux entreprises entretenaient des relations plutôt tendues. Steve Jobs, illustre fondateur d'Apple, avait d'ailleurs rebaptisé le réseau social “Fecebook”, soit “cacabook” en français, au détour d'un courriel professionnel. 

apple facebook steve jobs

Les procès qui oppose Epic Games à Apple (au sujet de l'éviction de Fortnite de l'App Store) continue de nous surprendre. Après avoir révélé les dessous des négociations entre Epic et Sony au sujet du crossplay, le procès dévoile des documents montrant des échanges entre Apple et Facebook datant de 2011.

Á l'époque, le réseau social souhaitait proposer pour la première fois une application iOS compatible avec l'iPad sur l'App Store. Mark Zuckerberg, PDG et fondateur de Facebook, voulait intégrer des jeux et des applications directement au sein de l'appli. Scott Forstal, alors chargé du développement logiciel chez Apple, devait négocier avec Zuckerberg et le contraindre à revoir ses ambitions à la baisse.

Steve Jobs n'était pas un grand fan de Facebook

“Je viens de discuter avec Mark de la façon dont ils ne devraient pas inclure d'applications intégrées dans l'application Facebook iPad – ni dans une page Web intégrée ni dans un répertoire de liens qui redirigeraient vers Safari” explique Scott Forstal dans un mail adressé à Phil Schiller, chef marketing d'Apple, et Steve Jobs, alors PDG de l'entreprise.

Evidemment, Apple avait l'impression que Facebook cherchait à proposer une sorte de boutique d'applications alternative sur iOS, ce qui pourrait nuire à l'App Store. Pour tenter d'infléchir la position de la firme, Mark Zuckerberg a relancé Scott Forstal avec plusieurs contre-propositions, dont l'absence de répertorie d'applications intégrées. Par contre, le jeune milliardaire a demandé Apple de pouvoir rediriger automatiquement l'utilisateur vers son application tierce (si elle est déjà installée) s'il clique sur un lien sur Facebook.

Sur le même sujet : Apple accuse Facebook de tromper ses utilisateurs et d’inciter à la violence

Steve Jobs a fermement refusé cette dernière demande. Dans un mail en réponse à Scott Fortsal, le fondateur d'Apple précise “si nous éliminons la troisième proposition de Fecebooks, cela semble raisonnable”. Notez que Jobs a mal orthographié Facebook. En anglais “feces” signifie “excréments”. Par mégarde ou boutade, Steve Jobs a donc surnommé le réseau social montant “cacabook”. 

Source : CNBC



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !