test xiaomi mi9 se prix

Maj. le 25 avril 2019 à 9 h 48 min

Après un Mi 9 salué pour son excellent rapport qualité-prix, Xiaomi revient avec le Mi 9 SE. Derrière ce nom se cache une version plus compacte et allégée du modèle phare de la marque. Proposé à moins de 400 euros, le Mi 9 SE se révèle-t-il aussi bon que son grand frère ? Réponse dans notre test complet !

test xiaomi mi9 se prix

Depuis son arrivée en France en 2018, Xiaomi séduit de plus en plus d’adeptes. En misant sur des produits au rapport qualité-prix imbattable, la marque navigue à contre-courant de ses concurrents. Et ça marche ! Par exemple, sa trottinette électrique Mi 365 s’est imposée comme le modèle le plus vendu en 2018.

Sur le marché ultra-compétitif des smartphones, la marque parvient également à tirer son épingle du jeu. Sans inquiéter les géants du secteur (pour l’instant), Xiaomi voit son capital sympathie croître de manière rapide dans l’Hexagone.

Après avoir marqué les esprits avec le Mi 9 (présenté au MWC de Barcelone) Xiaomi lance le Mi 9 SE, une version compacte et légèrement revue, vendue moins de 400 euros. Nous avons eu la chance de l’utiliser pendant quelques jours. Découvrez notre test complet.

Prix et date de sortie

Le Mi 9 SE est disponible sur le Mi Store et dans la plupart des boutiques partenaires. Décliné en deux coloris, noir et bleu, il affiche un prix de 369,99 euros pour la version 64 Go, et 399,99 euros pour le modèle 128 Go. À ce tarif, il se frotte à un autre smartphone très intéressant : le Galaxy A50 de Samsung (369 euros). Il reste néanmoins un produit différent, car compact.

Fiche technique

 Fiche technique du Xiaomi Mi 9Fiche technique du Xiaomi Mi 9 SE
Dimensions155 × 75 × 7,6 mm147,5 x 70,5 x 7,5 mm
Poids173g155g
Ecran 6,39"AMOLED avec encoche en forme de goutte d'eau 5,97"AMOLED avec encoche en forme de goutte d'eau
DéfinitionFull HD+ (2280 x 1080 pixels)Full HD 2310 x 1080 pixels
Photo / vidéo48 MP f/1.75 + 16 MP f/2.2 (grand angle) + 12 MP f/2.2 (télé-photo)
Triple capteur :
- 48 MP f/1,8
- 13 MP f/2,4
- 8 MP Téléobjectif x2 f/2,4
Capteur selfie20 MP f/2.020 MP f/2.0
OSMIUI 10 basé sur Android 9.0 PieMIUI 10 basé sur Android 9.0 Pie
Mémoire interne64/128 Go64/128 Go
RAM6 ou 8 GB6 GB
MicroSDNonNon
ConnectivitéWi-Fi 802.11 a/b/g/n/ac, dual-band, Wi-Fi Direct, DLNA, hotspot, Bluetooth 5.0, A2DP, LE, aptX HDWi-Fi 802.11 a/b/g/n/ac, dual-band, Wi-Fi Direct, DLNA, hotspot, Bluetooth 5.0, A2DP, LE, aptX HD
NFCOuiOui
SoCSnapdragon 855Snapdragon 712
Capteur d'empreintes / reconnaissance facialeOui, sous l'écran / OuiOui, sous l'écran / Oui
Résistance à l'eauNonNon
Batterie3300 mAh3070 mAh
Port de chargeUSB-CUSB-C
Recharge rapideOui, 27WOui
Recharge Qi sans filOui, 20WNon
ColorisLavender Violet, Ocean Blue, BlackBlack, Ocean Blue
Prix469€ (6GB/64Go)
499€ (6GB/128Go)
369€ (6GB/64Go)
399€ (6GB/128Go)

Design : tellement mignon !

Prenez un Mi 9, passez-le dans une presse, aplatissez-le, et vous obtiendrez un Mi 9 SE. Le nouveau joujou de Xiaomi ne peut renier ses origines. Tout chez lui nous rappelle son grand frère lancé plus tôt dans l’année : ses coins arrondis, son minimalisme, son coloris (bleu chatoyant pour notre modèle de test).

test xiaomi mi 9 se design

Comme le Mi 9, la version SE revêt une coque en verre brillant (attention aux traces de doigts) riche en reflets. À l’avant, on retrouve l’encoche en forme de goutte d’eau au-dessus de l’écran AMOLED de 5,97 pouces. Le Mi 9 SE se veut particulièrement compact. Ses dimensions réduites (147,5 x 70,5 x 7,5 mm) couplées aux bordures arrondies facilitent la prise en main (sans parler du peu de place occupée dans la poche). Très vite, on se surprend à le qualifier de smartphone « mignon ».

test xiaomi mi9 se finitions

Les contraintes d’un format compact obligent Xiaomi à sacrifier quelques éléments. Pour conserver un aspect minimaliste, le constructeur choisit de glisser un lecteur d’empreintes sous l’écran. Conséquence : faute d’espace, le jack 3,5 mm figure aux abonnés absents.

test xiaomi mi9 se encoche

Le module photo composé de trois capteurs se révèle particulièrement protubérant. Nous l’observions déjà dans notre test du Mi 9, les 7,5 mm d’épaisseur du Mi 9 SE n’arrangent pas les choses : posé à plat, le smartphone bringuebale.

Reste que le Mi 9 SE brille par ses lignes séduisantes et la qualité de ses finitions. Difficile de faire mieux pour un smartphone à moins de 400 euros, dans un format aussi compact.

Écran AMOLED éblouissant

Avec son écran de 5,97 pouces, le Mi 9 SE confirme son statut de smartphone compact (pour 2019). Cela n’empêche pas Xiaomi de soigner la qualité d’affichage. En intégrant une dalle AMOLED (Full HD+), le constructeur chinois assure une continuité avec le Mi 9. Le petit dernier hérite au passage de l’encoche « goutte d’eau » du grand frère.

test xiaomi mi 9 se

Une fois encore, Xiaomi voit juste et propose un smartphone équipé d’un magnifique écran. Les contrastes, la colorimétrie et la luminosité se révèlent excellents. Sans atteindre le niveau de Samsung avec son A50, son rival chinois montre qu’il maîtrise le sujet. Seul petit reproche : les couleurs tirent légèrement vers le bleu. Mais MIUI 10.2 intègre une option permettant de régler la colorimétrie à sa guise.

test xiaomi mi 9 se ecran

Très bonnes performances

Dans cette version allégée du Mi 9, Xiaomi troque la puce Snapdragon 855 (premium) contre la Snapdragon 712 (haut de gamme). Couplée à 6 GB de RAM, elle répond parfaitement présente au quotidien. Sans atteindre les performances des modèles les plus haut de gamme (les benchmarks en témoignent), le Mi 9 SE se montre à la hauteur des exigences d’un power user. Les animations et transitions restent fluides en toutes circonstances, même lorsque plusieurs applications tournent en toile de fond.

test xiaomi mi 9 se performances

Le Mi 9 SE s’essouffle toutefois très légèrement lors de sessions de jeu trop exigeantes. Fortnite tourne parfaitement avec des paramètres graphiques réglés sur « moyen » à 30 fps, pas au-delà. De manière générale, toutes les licences les plus gourmandes (ou les moins optimisées) obligent à choisir entre fluidité ou qualité graphique. Pour un smartphone à ce prix, cela reste largement acceptable. Le MI 9 SE conviendra à la plupart des utilisateurs.

test xiaomi mi 9 se benchmarks

Le logiciel boude toujours l’encoche

Pour accompagner cette configuration efficace, Xiaomi intègre MIUI 10.2, la dernière version de son logiciel maison basé sur Android Pie. Plus inspirée d’iOS que d’Android, la surcouche du constructeur ne figure pas parmi nos préférées, mais elle connaît un certain succès auprès de nos lecteurs. Finalement, tout ceci n’est qu’une affaire de goût.

test xiaomi mi 9 se logiciel

Reste que l’on salue sans retenue la légèreté et la fluidité de MIUI 10. Les options de personnalisations figurent également parmi ses grandes forces, tout comme son ergonomie générale.

Toutefois, nous déplorons l’absence de tiroir d’applications ainsi que la mauvaise gestion de la barre de notifications. Comme sur tous les smartphones de la marque avec encoche, les icônes blanches de notifications brillent par leur absence. Nous signalions déjà ce problème il y a quelques mois (avec le Mi 8 Lite ou le Mi 9) et espérions voir un correctif dans les dernières mises à jour. Hélas, à l’heure où nous écrivons ces lignes, rien n’a changé. Dommage.

Notons enfin que le Mi 9 SE embarque la reconnaissance faciale (rapide, mais peu sécurisée) en complément du lecteur d’empreintes sous l’écran. Ce dernier se révèle particulièrement réactif et parfaitement bien positionné.

Qualité audio moyenne

Les petits smartphones se montrent rarement efficaces en matière de son. Le Mi 9 SE ne fait pas figure d’exception et se révèle plutôt moyen, la faute, notamment, à l’absence de système stéréo. Si le volume maximal s’avère puissant, l’ensemble reste plutôt terne et manque de justesse. Son format compact réduit la caisse de résonance, donc les basses. On conseillera donc de ne pas dépasser la barre des 80% du volume pour éviter un savon de votre ORL.

test xiaomi mi 9 se audio

Le format réduit du Mi 9 SE oblige Xiaomi à ménager la chèvre et le chou. Si on observe bien deux grilles de haut-parleurs sur la bordure inférieure du smartphone, celle de gauche joue un rôle purement esthétique.

Autre élément important : Xiaomi a supprimé le jack 3,5 mm. Le constructeur fournit néanmoins un adaptateur USB-C/jack dans la boîte. Notons également que le Mi 9 SE est compatible avec le Bluetooth 5.0. Avec des casques ou autres accessoires, la qualité d’écoute se révèle bien meilleure. Les habitués de services de streaming y trouveront largement leur compte.

Autonomie : compact et endurant

Format compact oblige, le Mi 9 SE renferme une petite batterie de 3070 mAh. Malgré cela, la bonne optimisation de MIUI 10 lui confère une endurance tout à fait raisonnable, dans la moyenne des autres smartphones de 2019. Reste que pour un modèle de cette taille, l’autonomie se révèle confortable. Pour une utilisation poussée (réseaux sociaux, internet, messages, emails, vidéos YouTube, Netflix, photos, musique), il résiste une journée entière. À 22h (début de journée à 7h30), les 30% de batterie restante nous rassurent. Sans figurer parmi les meilleurs du marché, le Mi 9 SE reste donc le plus endurant des smartphones compacts.

test xiaomi mi 9 se autonomie

Xiaomi équipe en prime son nouveau joujou de la recharge rapide Quick Charge 3.0. En 30 minutes, le Mi 9 SE gagne environ 50% d’autonomie (entre 47% et 53% selon la batterie restante au début du chargement) soit l’équivalent d’une bonne demi-journée d’utilisation.

Appareil photo efficace

Le Mi 9 SE a beau être petit, cela n’empêche pas Xiaomi d’y intégrer un triple capteur photo (48 MP f/1,8 – 13 MP f/2,4 – 8 MP Téléobjectif x2 f/2,4). À l’avant, le constructeur mise sur un capteur photo de 20 MP (f/2,0) pour sublimer vos égoportraits. Une intelligence artificielle en charge du traitement de l’image complète l’ensemble. Le Mi 9 SE reconnaît encore plus de scénarios et adapte les paramètres de prise de vue en temps réel. Rien de nouveau sous les tropiques.

test xiaomi mi 9 se appareil photo

Sans atteindre le niveau des meilleurs du marché, le Mi 9 SE reste particulièrement impressionnant. Dans de bonnes conditions, les clichés sont détaillés, avec de bons contrastes et des couleurs réalistes (en désactivant l’IA, autrement elles saturent un peu trop). L’ultra grand-angle surprend aussi par son excellent piqué.

Photos prises avec le Mi 9 SE de Xiaomi
Photos prises avec le Mi 9 SE de Xiaomi
Photos prises avec le Mi 9 SE de Xiaomi
Photos prises avec le Mi 9 SE de Xiaomi
Photos prises avec le Mi 9 SE de Xiaomi
Photos prises avec le Mi 9 SE de Xiaomi
Photos prises avec le Mi 9 SE de Xiaomi
Photos prises avec le Mi 9 SE de Xiaomi

En intérieur, la qualité se dégrade légèrement avec notamment un peu de bruit sur les photos. De manière générale, plus la lumière baisse, plus ce défaut est marqué. De nuit, les clichés manquent donc davantage de détails (même avec le mode nuit, anecdotique), mais le traitement de l’image reste bon : les contrastes et les couleurs demeurent tout à fait acceptables pour un smartphone à ce prix.

Photos prises avec le Mi 9 SE de Xiaomi
Photos prises avec le Mi 9 SE de Xiaomi
Photos prises avec le Mi 9 SE de Xiaomi
Photos prises avec le Mi 9 SE de Xiaomi

On pardonne très facilement au Mi SE ses petites faiblesses, car il brille dans certains domaines. On pense notamment au mode portrait, particulièrement bien maîtrisé : les contours précis et les effets de flou progressifs naturels nous ravissent. Le capteur frontal se montre à la hauteur du module principal, avec les mêmes qualités et les mêmes défauts.

IMG_20190421_145242
Photos prises avec le Mi 9 SE de Xiaomi
Photos prises avec le Mi 9 SE de Xiaomi

Enfin, notons que le Mi 9 SE filme jusqu’en 4K à 30 fps, mais nous conseillons d’opter pour du 1080p à 30 fps. La stabilisation logicielle ne fonctionne qu’avec cette définition d’image. Dans l’ensemble, la qualité des vidéos s’apparente à celle des photos.

Néanmoins, l’absence de stabilisation optique se ressent rapidement. Le Mi 9 SE ne figure pas parmi les meilleurs du genre, mais assure l’essentiel. Nous recommandons donc aux Spielberg en herbe de l’associer à un gimbal pour de meilleures vidéos.

Notre avis sur le Mi 9 SE de Xiaomi

Avec son Mi 9 SE, Xiaomi propose une fois encore un smartphone très intéressant. Sans être parfait, le cadet de la famille assure dans les domaines essentiels : bonnes performances et autonomie, design séduisant, écran magnifique, lecteur d’empreintes sous l’écran et très bon appareil photo. Son interface reste le point principal à améliorer : elle ne gère toujours pas l’encoche comme elle devrait. Mais une mise à jour suffit à corriger ce problème.Pour moins de 400 euros, le Mi 9 SE s’affirme donc comme une alternative sérieuse au Galaxy S10e, seul autre modèle compact du marché. Certes, le smartphone de Samsung reste plus abouti, mais il coûte également bien plus cher.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers tests !
Test du Xiaomi Mi Note 10 : Miam Miam !

Avec le Mi Note 10, Xiaomi propose un smartphone complet à prix abordable. Il se distingue surtout par ses cinq capteurs photo dont un de 108 mégapixels. Nous l’avons testé en avant-première. Voici notre avis.

Test du Google Pixel 4 : voici le nouveau roi de la photo

Réputé pour sa maitrise de la photo, Google lance les Pixel 4 et 4 XL. Dotés d’un double capteur, Google promet d’en faire les nouveaux rois de la photo. Nous avons testé le plus petit des deux. Pari réussi ?

Test de l’Oppo Reno 2 : aileron, aileron petit patapon

Oppo lance le Reno 2, son nouveau smartphone doté d’un module rétractable aux allures d’aileron de requin. Le constructeur améliore le très réussi Reno premier du nom. Que vaut-il au quotidien ? Réponse dans notre test complet.

Test du OnePlus 7T Pro : une mise à jour qui coûte cher

OnePlus a dévoilé le OnePlus 7T Pro ainsi que les derniers détails sur le 7T lors d’une conférence à Londres. Nous avons eu la chance d’utiliser la version Pro plusieurs jours avant son annonce officielle. Découvrez notre test complet en avant-première.

Test du Samsung Galaxy Fold : le futur, c’est maintenant !

Dévoilé pour la première fois en février 2019, le Galaxy Fold arrive enfin sur le marché. Le premier smartphone pliable au monde est passé entre nos mains pendant quelques jours. Découvrez notre test complet du smartphone du futur !

Test OnePlus 7T : un peu plus près des étoiles

Comme chaque année, OnePlus décline son smartphone en version « T ». En 2019, le constructeur propose deux modèles (7T et 7T Pro) qui promettent de belles améliorations. Suffisamment pour aller titiller les ténors du marché ? Nous avons testé le 7T en avant-première.

Test de l’Asus ROG Phone 2 : le smartphone gaming ultime

Dévoilé en Chine à l’été 2019, le ROG Phone 2 est officiel en Europe et en France. Lancé en deux versions, nous avons pu le tester en avant-première. Découvrez nos impressions sur le dernier smartphone gaming d’Asus.

Test du Samsung Galaxy A80 : tu me vois, tu me vois plus

Le Galaxy A80 est un ovni dans la gamme Galaxy A de Samsung. Son capteur rotatif monté sur slider fait toute son originalité. Mais il dispose d’autres atouts. Nous l’avons testé pendant plusieurs jours. Découvrez notre verdict.

Test du Black Shark 2 : le smartphone gaming presque irréprochable

Avec son Black Shark 2, Black Shark souhaite titiller Asus et Razer, les références du marché des smartphones gaming. Bourré de technologie, il a l’avantage d’être plus abordable que ses concurrents. Mais est-il plus intéressant ? Réponse dans notre test complet.