test honor 20 prix

Après OnePlus et Asus, Honor dévoile sa nouvelle gamme Honor 20. Si la star de la conférence était la version Pro, le Honor 20 ne manque pas d’arguments. Mais que vaut-il par rapport à la concurrence ? Qu’apporte-t-il de plus par rapport au View 20 ? Nous l’avons testé en avant-première.

Important : nous n’utilisons le Honor 20 que depuis quelques jours. Le test sera donc mis à jour, notamment la partie photo.

test honor 20

Après les conférences remarquées de OnePlus et Asus, celle du chinois Honor était très attendue. Actuellement numéro 5, le constructeur ne cache pas ses ambitions et souhaite figurer dans le top 4 des constructeurs de smartphones en France. Pour cela, il lance la nouvelle gamme Honor 20 Series composée de deux modèles, le Honor 20 et une édition Pro.

Si tous les regards étaient tournés vers ce dernier lors de sa présentation à Londres, le Honor 20 n’en reste pas moins intéressant. Sur le papier, il réunit tous les ingrédients d’un smartphone réussi. Mais que vaut-il au quotidien ? Et surtout, parvient-il à se différencier de son grand frère, le View 20 ? Nous avons eu la chance d’utiliser le Honor 20 quelques jours avant sa présentation. Découvrez notre test complet.

Prix et date de sortie

Le Honor 20 sort en France ce 21 juin 2019. Le smartphone est disponible à la vente au prix de 499€ chez la Fnac, Darty et Boulanger ainsi qu’au sein des Honor Shop à Paris La Défense et à Lyon. Pour son lancement, Honor offre une paire de Flypods, des écouteurs sans fil. Pour le moment, on ignore si le Honor 20 Pro sortira dans l’Hexagone.

test honor 20 prix

Notre test en vidéo

Fiche technique

 Honor 20
Dimensions154,25 x 73,97 x 7,87 mm
Poids174 g
Ecran6.26" IPS LCD
Définition1080 x 2340 pixels, 19.5:9
Capteur d'empreintesOui (sur le côté)
SoCKirin 980 (7nm)
Mémoire interne128 Go
microSDNon
Double SIMOui
RAM6Go
Capteur photo principalQuadruple :
- 48 MP, f/1.8
- 16 MP, f/2,2, grand-angle
- 2 MP, f/2,4 Depth Assist
- 2 MP, f/2,4 Macro
- Zoom optiquenon
Capteur photo secondaire32 MP f/2.0
OSAndroid 9 Pie + Magic UI 2.1.0
ConnectivitéWi-Fi 802.11 a/b/g/n/ac, Bluetooth 5.0
NFCOui
Port infrarougeN.C
Batterie3750 mAh
Recharge rapideHonor SuperCharge 22,5 W
Recharge sans filNon
Recharge sans fil inverséeNon

Design

Dès le premier coup d’oeil, le Honor 20 séduit. Le constructeur reprend les ingrédients de son succès et opte pour un design Dynamic Holographic. Sa coque en verre surprend par son jeu de reflets. Toutefois, ils se répandent ici du centre vers l’extérieur et ne reprennent pas la forme de « V » du View 20. Notre modèle de test Sapphire Blue (l’autre coloris s’appelle Midnight Black) se révèle particulièrement séduisant. Les amateurs de couleurs flashy et d’originalité trouveront leur bonheur.

test honor 20 design

Ce look dénote avec le minimalisme de l’ensemble. En dehors de son imposant (et protubérant) module photo et son logo, le Honor 20 n’affiche aucun artifice sur sa coque arrière. Le constructeur intègre le capteur d’empreintes sous le bouton d’alimentation lui-même positionné sur la tranche droite, en dessous des touches de volume. Il se montre très réactif (Honor annonce un temps de réponse de 0,5s) et parfaitement situé pour un accès simple avec le pouce droit ou l’index gauche.

test honor 20 lecteur empreintes

test honor 20 capteur empreintes

Malgré son écran de 6,26 pouces, le Honor 20 se révèle plutôt compact (154,25 x 73,97 x 7,87 mm – équivalent 5,3 pouces) et léger (174g). Ce résultat s’explique par l’intégration d’un écran sans encoche. Honor opte en effet pour un poinçon, le même que celui du View 20 (4,5mm), ce qui lui permet d’afficher un ratio taille/écran de 91,6%. En conséquence, les bordures entourant l’écran restent très fines, y compris le menton.

test honor 20 date sortie

La prise en main se révèle excellente même si le smartphone a tendance à glisser. Les bordures arrondies, bien qu’agréables, n’arrangent pas l’affaire. Prudence également lorsqu’on le pose sur une surface plane (canapé, table, bureau, etc.). Pour pallier le problème, nous recommandons l’ajout d’une coque dès le jour de l’achat.

Pour le reste, le Honor 20 intègre un USB-C sur la tranche inférieure, aux côtés du haut-parleur. Le slot nanoSIM, lui, se situe sur la bordure gauche. Enfin, notons l’absence du jack 3,5mm, une bien mauvaise nouvelle pour les inconditionnels du genre.

À l’image de ses prédécesseurs, le Honor 20 brille par son originalité et son aspect « chatoyant ». Son format, son minimalisme et sa bonne prise en main finissent de convaincre. Avec ses allures de petit bijou, le Honor 20 risque bien de vous faire craquer.

Écran

Le choix d’un écran à poinçon oblige la marque à intégrer une dalle IPS LCD : personne à part Samsung ne peut intégrer de dalle AMOLED trouée. Le constructeur opte pour un écran de 6,26 pouces All View Display avec une définition Full HD+.

test honor 20 ecran

Honor figure sans doute parmi les constructeurs gérant le mieux les dalles IPS LCD. L’écran du Honor 20 se révèle donc réussi même s’il ne tient pas la comparaison avec une dalle AMOLED. Les contrastes restent moins marqués et la colorimétrie moins bonne. Le Mi 9 ou le OnePlus 7 par exemple dominent le chinois dans ce domaine.

Toutefois, l’excellente luminosité de la dalle favorise une utilisation confortable dans tous les environnements. Par défaut, les couleurs tirent légèrement vers le bleu (récurrent sur les dalles IPS de la marque), mais un tour dans les réglages d’affichage permet d’optimiser tout cela.

Sans impressionner, l’écran du Honor 20 reste très bon. Il brille davantage par son excellente intégration que par sa qualité d’affichage. Début 2019, la concurrence a multiplié les modèles équipés de dalles AMOLED, et cela fait la différence.

Performances et interface

Sous le capot, le Honor 20 embarque les mêmes composants que le View 20. La marque mise donc sur sa puce maison Kirin 980 gravée en 7nm. Accompagnée de 6GB de RAM et 128 Go de stockage, elle assure des performances de haut niveau. Sans atteindre les résultats du Snapdragon 855 de Qualcomm, les benchmarks restent dignes des modèles très haut de gamme.

test honor 20 benchmarks

À l’utilisation, le Honor 20 se montre donc à la hauteur des exigences. Les utilisateurs les plus connectés trouveront leur bonheur au quotidien. Animations, transitions, multitâche, tout s’enchaîne avec fluidité, sans aucun lag ou bug. Le smartphone montre quelques limites avec certains jeux nécessitant beaucoup de ressources comme Fortnite ou PUBG. Si la qualité graphique est bien au rendez-vous (configuration « épique » à 30 fps sur Fortnite par exemple), quelques ralentissements et problèmes de framerate peuvent survenir. Néanmoins, ils restent rares grâce notamment au GPU Turbo 3.0 qui booste les performances de la puce graphique et optimise l’expérience de jeu. Notons d’ailleurs que désormais les 25 jeux les plus populaires du Play Store sont compatibles avec GPU Turbo 3.0.

test honor 20 interface

Pour accompagner ce matériel, Honor dote son nouveau joujou de Magic UI 2.1.0 basé sur Android 9 Pie. Le constructeur souhaite se démarquer du logiciel EMUI de Huawei et développer son propre système afin de répondre au mieux à ses utilisateurs. Pour le moment, Magic UI reste réservé aux modèles premium et diffère peu d’EMUI. L’interface, les menus, les fonctionnalités ou les options de personnalisation restent identiques. Comme l’OS de Huawei, celui de Honor mériterait une refonte esthétique. Si le mélange iOS/Android reste efficace, la charte graphique, elle, commence à vieillir face à celles des concurrents (Oxygen OS de OnePlus, One UI de Samsung, Zen UI d’Asus entre autres). Reste que le boycott de Huawei par les États-Unis risque bien de rebattre les cartes et obliger le chinois à développer de A à Z un OS maison (Kirin OS ?).

Audio

Souvent délaissée par le passé, la qualité audio des smartphones devient un critère important. Honor semble en avoir conscience et intègre un son virtuel 9.1 Surround au Honor 20. La marque assure que cet algorithme maison de traitement du son se rapproche du Dolby Atmos. Dans les faits, la technologie de la marque n’atteint pas encore le niveau de Dolby. Mais la qualité audio se révèle plutôt bonne avec des écouteurs… en USB-C. Oui, Honor abandonne le jack 3,5mm sur ce modèle, au grand dam des adeptes de cette technologie.

Si la qualité audio avec un casque ou des écouteurs se révèle tout à fait acceptable pour un modèle à ce prix, on ne peut pas en dire autant des haut-parleurs. Honor opte en effet pour un son mono, ce qui dénote avec sa démarche globale. Nous soulignions cette même incohérence lors de notre test du P30 Pro de Huawei, sa maison-mère. Ce choix reste néanmoins pardonnable sur un modèle à moins de 500 euros.

Autonomie

Bien que compact, le Honor 20 intègre une batterie de 3750 mAh plutôt généreuse. La marque promet une journée complète d’autonomie, voire plus. Nos tests en conditions réelles confirment ces chiffres. Nous avons régulièrement dépassé la journée d’utilisation alors que nous poussions le smartphone dans ses derniers retranchements. Certes, le passage par la case recharge se révélait indispensable aux alentours de 10h le deuxième jour, mais la performance reste excellente.

test honor 20 autonomie

Endurant, le Honor 20 se recharge aussi rapidement. Grâce à un chargeur Honor Supercharge de 22,5 W , la marque promet un gain de 55% en 30 minutes. Encore une fois, nos tests confirment ces données (8 à 62% en 30 min, 21 à 77% en 30mn). Pour une recharge complète, comptez 1h05 à 1h15.

Seule ombre au tableau, le Honor 20 n’embarque pas de recharge sans fil. Dommage.

Appareil photo

Qu’est-ce qui différencie un Honor 20 d’un View 20 ? À cette question, Honor répond « la photo ». Le constructeur intègre donc quatre capteurs photo pour aller encore plus loin. Le module se compose de :

  • un capteur principal Sony IMX 586 de 48 MP
    • lentille 1/2’’
    • Light Fusion 4 en 1 (4 photosites n’en forment qu’un pour plus de détails) – 12 MP – photosite 1,6um
    • objectif ouvrant à f/1,8
  • un capteur ultra grand-angle (117°) de 16 MP (objectif ouvrant à f/2,2)
  • un capteur de 2 MP Depth Assist (aide aux effets de flou pour les portraits par exemple)
    • photosites de 1,75um
    • objectif ouvrant à f/2,4
  • un capteur de 2 MP Macro
    • photosites de 1,75um
    • objectif ouvrant à f/2,4

Tout ce petit monde carbure à l’intelligence artificielle encore améliorée (elle reconnaît plus de scènes et de scénarios différents). On notera l’absence de téléphoto (pourtant très en vogue pour des zoom réussis) ou encore la stabilisation optique.

test honor 20 appareil photo

Dans de bonnes conditions, le Honor 20 se montre plutôt doué et ravira les adeptes d’Instagram. Si les contrastes sont bons, les couleurs saturent et confèrent à l’ensemble un aspect peu naturel. Certains adorent, d’autres moins. Habituellement, on obtient ces résultats en activant l’intelligence artificielle. Ce n’est pas le cas ici, l’IA n’a finalement que peu d’impact sur le cliché final. Parmi les bons points, on retient l’excellent piqué et le flou naturel des photos prises en extérieur. En intérieur, un léger bruit s’invite. Les photos macro font également leur petit effet.

Le Honor 20 n’échappe pas à la tendance des portraits et s’en sort là encore avec les honneurs. Les contours sont précis et le flou d’arrière-plan assez naturel. On observe tout de même une légère perte de détails et une tendance à lisser la peau. De manière générale, les portraits restent donc réussis.

On ne peut pas en dire autant de l’ultra grand-angle, anecdotique. Les détails manquent, le bruit est plus présent et l’ensemble semble plus terne. Rien de catastrophique, mais les clichés restent difficiles à exploiter. Il en est de même pour le zoom numérique 2x qui n’est pas à la hauteur des concurrents.

Le zoom 2x peine à convaincre

Tout comme le grand angle

Mode macro

Mode macro

De nuit, le Honor 20 s’en tire honorablement, sans impressionner. Comme sur la plupart des smartphones à moins de 500 euros (sauf le Pixel 3a), les clichés de nuit manquent de détails. Les couleurs plus ternes combinées à la présence de bruit ne permettent pas d’exploiter les photos, même pour les réseaux sociaux. Le mode « cliché nocturne », lui, améliore l’ensemble. Si le temps de pause est plutôt long (5 secondes tout de même), le résultat final se révèle concluant pour un modèle de cette gamme. Malheureusement, les clichés demeurent inexploitables.

Sans mode nuit

Avec mode nuit

Sans mode nuit avec lumière

Basse lumière

Capteur frontal et vidéo

À l’avant, le Honor 20 intègre un capteur de 32 mégapixels (objectif ouvrant à f/2,0). Dans de bonnes conditions, la qualité est au rendez-vous avec des clichés détaillés, des couleurs réalistes et un grain de peau réaliste (quoi qu’un peu blanc). Attention néanmoins aux contre-jours, le traitement logiciel a tendance à surexposer dans ces conditions. Les autoportraits, eux, se révèlent plus capricieux. Les effets de flou trop timides donnent lieu à quelques ratés. La différence avec un selfie classique ne saute pas toujours aux yeux.

Autoportrait

Selfie

Le Honor 20 peut filmer jusqu’en 4K à 30 fps. Néanmoins, l’absence de stabilisation optique ne permet pas d’en tirer des résultats concluants. Même en 1080p à 60 fps, les mouvements trop rapides laissent un effet de traîne sur l’image. En résumé, Honor n’a pas imaginé son smartphone pour satisfaire les vidéastes. Il suffira pour filmer vos stories sur les réseaux sociaux ou immortaliser quelques souvenirs, mais n’espérez pas réaliser une vidéo à la Spielberg.

De manière générale, le Honor 20 s’en tire donc avec les honneurs côté photo. Il se montre à la hauteur de la concurrence, voire meilleur sur certains aspects, sans pour autant la surclasser. Une petite déception au regard des promesses annoncées. Le Pixel 3a de Google reste la référence absolue sur le marché des smartphones à moins de 500 euros.

Notre avis sur le Honor 20

Sans impressionner, le Honor 20 reste un smartphone très réussi. Son design séduisant, son écran poinçonné, ses performances haut de gamme et sa bonne autonomie figurent parmi ses principaux atouts. Néanmoins, son appareil photo se contente d’assurer l’essentiel sans étonner. De manière générale, le Honor 20 affiche beaucoup de similitudes avec le View 20, son grand frère. Problème, ce dernier est aujourd’hui plus abordable. En ne créant pas la différence sur le terrain de la photo, Honor ne parvient pas à distinguer ses deux haut de gamme. C’est finalement le Honor 20 Pro qui pourrait bien mettre tout le monde d’accord.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers tests !
Test du OnePlus 7T Pro : une mise à jour qui coûte cher

OnePlus a dévoilé le OnePlus 7T Pro ainsi que les derniers détails sur le 7T lors d’une conférence à Londres. Nous avons eu la chance d’utiliser la version Pro plusieurs jours avant son annonce officielle. Découvrez notre test complet en avant-première.

Test du Samsung Galaxy Fold : le futur, c’est maintenant !

Dévoilé pour la première fois en février 2019, le Galaxy Fold arrive enfin sur le marché. Le premier smartphone pliable au monde est passé entre nos mains pendant quelques jours. Découvrez notre test complet du smartphone du futur !

Test OnePlus 7T : un peu plus près des étoiles

Comme chaque année, OnePlus décline son smartphone en version « T ». En 2019, le constructeur propose deux modèles (7T et 7T Pro) qui promettent de belles améliorations. Suffisamment pour aller titiller les ténors du marché ? Nous avons testé le 7T en avant-première.

Test de l’Asus ROG Phone 2 : le smartphone gaming ultime

Dévoilé en Chine à l’été 2019, le ROG Phone 2 est officiel en Europe et en France. Lancé en deux versions, nous avons pu le tester en avant-première. Découvrez nos impressions sur le dernier smartphone gaming d’Asus.

Test du Samsung Galaxy A80 : tu me vois, tu me vois plus

Le Galaxy A80 est un ovni dans la gamme Galaxy A de Samsung. Son capteur rotatif monté sur slider fait toute son originalité. Mais il dispose d’autres atouts. Nous l’avons testé pendant plusieurs jours. Découvrez notre verdict.

Test du Black Shark 2 : le smartphone gaming presque irréprochable

Avec son Black Shark 2, Black Shark souhaite titiller Asus et Razer, les références du marché des smartphones gaming. Bourré de technologie, il a l’avantage d’être plus abordable que ses concurrents. Mais est-il plus intéressant ? Réponse dans notre test complet.

OnePlus 7 Pro : notre avis après un mois de test

En 2019, OnePlus souhaite rivaliser avec les meilleurs du marché grâce au OnePlus 7 Pro. Nous l’avons testé au quotidien pendant plus d’un mois. Découvrez toutes nos impressions.

Test du Honor 20 : du neuf avec du View

Honor a dévoilé sa nouvelle gamme Honor 20. Nous avons utilisé en avant-première le plus abordable des deux modèles présentés. Découvrez notre test complet du Honor 20.

Test de l’Oppo Reno : comme un requin dans l’eau

Avec le Reno, Oppo s’attaque au milieu de gamme. Ecran OLED sans encoche, design réussi et performances correctes : le Reno d’Oppo serait-il le modèle parfait ? Réponse dans notre test !

Test du Sony Xperia 1 : un cinéma dans votre poche

Avec le Xperia 1, Sony propose une expérience multimédia unique sur le marché. Grâce à un écran au format 21:9 (le même qu’au cinéma) il souhaite rester au plus près des créateurs de vidéos. Nous l’avons testé pendant plusieurs jours et il a plus d’un atout dans son sac.

Test du Realme 3 Pro : la nouvelle référence des smartphones à 200 euros

Realme débarque en France avec un premier modèle baptisé Realme 3 Pro. La nouvelle marque chinoise attaque le marché par le bas avec un modèle à 199 euros. Comme ses concurrents, le constructeur mise sur un excellent rapport qualité-prix. Nous avons testé le Realme 3 Pro pendant quelques jours. Découvrez nos impressions.