Tesla Model S : l’Autopilot sauve la vie d’un conducteur ivre et inconscient

 

Ivre, un conducteur d'une Model S a quand même eu l'idée d'engager l'Autopilot avant de prendre la route (ou pendant son parcours ?). Lorsqu'il a fini par s'endormir au volant de son véhicule, la technologie de Tesla a stoppé la voiture électrique, lui évitant probablement un grave accident.

tesla model s
Crédit : Matt Henry / Unsplash

Si ce propriétaire norvégien d'une Tesla Model S est encore en vie, c'est peut-être grâce à la technologie Autopilot de sa voiture électrique. Vendredi dernier, celui-ci avait décidé de prendre le volant de son véhicule électrique. On ignore combien de verres d'alcool il avait ingurgités, mais il ne faut aucun doute qu'il était en état d'ébriété au moment des faits.

Fort heureusement, le jeune homme de 24 ans avait enclenché l'Autopilot au moment de prendre le volant. Si ce mode de conduite n'était pas intervenu et avait pris la décision d'arrêter le véhicule, l'accident aurait pu se révéler dramatique pour le propriétaire du véhicule, comme pour les autres conducteurs qu'il aurait percutés.

Ivre, son Autopilot stoppe sa Model S

Le 30 juillet dernier, une Tesla Model S roulant sur une route de Norvège à 100 km/h a été filmée par un autre automobiliste. Rien d'extraordinaire à cela, si ce n'est qu'à son bord, un homme ivre de 24 ans s'était visiblement endormi au volant. Par chance, l'Autopilot était engagé.

Au bout de quelques secondes, le mode Autopilot de la Tesla a décidé de lui-même de stopper le véhicule dans un tunnel. L'automobiliste qui a filmé toute la scène a ensuite tenté de réveiller le conducteur à coups de klaxon, sans réel succès. Les forces de police qui sont arrivées sur les lieux ont rapidement déterminé que le conducteur était bien en état d'ébriété, ce qui avait entraîné une perte de connaissance de ce dernier. Celui-ci a cependant nié avoir voulu conduire le véhicule, même si la vidéo le montre assis derrière le volant.

Tesla rappelle régulièrement que le mode Autopilot n'est pas totalement autonome et que le propriétaire reste l'unique responsable de la conduite du véhicule. En outre, lorsque l'Autopilot détecte que le conducteur s'endort au volant, il l'en alerte régulièrement. Après plusieurs rappels, le véhicule finit par ralentir, puis s'immobilise sur le bas-côté de la route. Dans la vidéo ci-dessous, le véhicule filmant la scène empêche la Model S de se garer sur le côté droit de la route, mais le véhicule finit par s'immobiliser de lui-même dans sa propre file.

Ce n'est pas première fois qu'un conducteur de Tesla s'endort au volant en état d'ébriété avec l'Autopilot engagé. Fin 2018, la police avait même dû poursuivre un véhicule pendant 11 km. Il avait fallu que le véhicule des forces de l'ordre se place devant la voiture électrique pour que celle-ci s'arrête. Dans le cas présent, la police a pu intervenir sans encombre. Le conducteur de la Model S s'est vu quant à lui confisqué son permis.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !