Tesla : les États-Unis ouvrent une enquête sur la sécurité de l’Autopilot après plusieurs accidents

 

La National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) américaine a ouvert une enquête sur le système d’aide à la conduite Autopilot de Tesla. Les véhicules auraient fait l’objet de collisions répétées avec d’autres véhicules.

Tesla Autopilot
Crédit : AI Addict

L'enquête porterait sur 765 000 Model S, Model X, Model 3 et Model Y, soit presque l’intégralité des voitures que Tesla a vendues aux États-Unis depuis le début de l'année 2014. Parmi 11 accidents identifiés par la National Highway Traffic Safety Administration dans le cadre de l'enquête, 17 personnes ont été blessées et une a été tuée.

L'agence a déclaré que 11 accidents se sont produits depuis 2018, dans lesquels il a été confirmé que les conducteurs utilisaient l’Autopilot ou Traffic Aware Cruise Control lorsque leur véhicule est entré en collision avec « un ou plusieurs véhicules » dans ou sur le bord de la route.

La plupart des accidents auraient eu lieu la nuit

La plupart des accidents ont eu lieu après la tombée de la nuit, avec des feux de véhicules d'urgence, des fusées et des panneaux lumineux, mais aussi des cônes routiers, a noté la NHTSA. On avait par exemple pu voir une Tesla heurter une voiture de police avec l’Autopilot activé en début d’année. Pourtant, malgré le nombre d'accidents, Tesla a réduit certaines des technologies de détection sur ses véhicules.

Actuellement, les Tesla ne sont plus équipées de radars à l’avant, puisque Elon Musk les considère comme étant inutiles. En effet, le nouveau système Tesla Vision de l’Autopilot ne se base plus que sur de l'imagerie optique fournie par les caméras tout autour du véhicule. Cependant, ce système est loin d’être au point, comme nous avions pu le voir dans une vidéo.

L'enquête officielle se penchera sur les fonctionnalités du système Autopilot de Tesla et des systèmes d'aide à la conduite connexes. Plus précisément, elle analysera les méthodes utilisées par les véhicules Tesla pour surveiller et assister les conducteurs. Elle surveillera aussi la manière dont les systèmes signalent au conducteur de rester attentif lorsque le pilote automatique est activé.

Tesla doit encore effectuer quelques réglages à son Autopilot avant de pouvoir proposer une conduite entièrement autonome et sûre pour tous les usagers de la route. Il n’est pas normal que la dernière mise à jour de son Autopilot ne fasse pas la différence entre un feu orange et la Lune.

Source : Metro



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !