Tesla : le Cybertruck n’utilisera pas l’énorme essuie-glace repéré sur le prototype

 

Un nouveau Tesla Cybertruck a été filmé en train de faire ses preuves sur la piste d'essai de l'usine de Fremont. Posté sur YouTube par “Chile Al100”, les premiers tours de piste du Cybertruck ont été capturés par un drone sur la piste d'essai de l’entreprise.

Cybertruck
Crédit : Chile Al100 / YouTube

La production du Tesla Cybertruck a été retardée, mais l'entreprise est occupée à faire des ajouts au pick-up 100% électrique. Alors que le Tesla Cybertruck devrait entrer en production à la fin de l'année prochaine, la société effectue des essais sur la piste d'essai de son usine de Fremont, comme l’a dévoilé une nouvelle vidéo capturée par un drone.

Sur les premières images du prototype, les internautes ont surtout été étonnés par l’énorme balai d’essuie-glace. On s’attendait à ce que celui-ci soit aussi grand, puisque le pare-brise est gigantesque, mais il ne s’agira finalement pas de l’option que Tesla choisira pour le modèle de production. En effet, d’après Elon Musk, l’essuie-glace a posé beaucoup de problèmes. Selon le PDG, la meilleure façon de nettoyer le pare-brise serait de placer un deuxième essuie-glace dans le coffre avant du véhicule. Cependant, bien que ce soit la solution idéale, la mise en œuvre serait trop complexe.

Tesla pourrait remplacer les essuie-glaces par des lasers

Elon Musk a répondu sur Twitter aux utilisateurs inquiets d’avoir un aussi grand essuie-glace sur le pare-brise. D’après lui, l’énorme essuie-glace que l’on peut voir sur la vidéo ne sera pas présent sur le modèle final du Cybertruck.

Pour l’instant, on ne sait pas vraiment si l'essuie-glace du Cybertruck sera un essuie-glace basculant standard ou s'il s'agit d'un « essuie-glace électromagnétique » qui se déplace d'un côté à l'autre. Le brevet original de Tesla pour ce dernier le décrit comme pouvant se replier sur le capot lorsqu'il n'est pas utilisé, mais cela ne semble pas être le cas pour ce prototype.

Il est également possible qu’Elon Musk décide d’opter pour une nouvelle technologie laser qui avait été brevetée en 2019, mais il serait assez étonnant de voir le constructeur automobile se passer d’essuie-glaces traditionnels. Le PDG espérait également retirer les rétroviseurs latéraux, mais la législation oblige Tesla à commercialiser ses véhicules avec des rétroviseurs. Ces derniers auraient pu être remplacés par des caméras produites par Samsung, qui est devenu le principal fournisseur de Tesla.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !