Tesla : l’Autopilot détecte maintenant les véhicules d’urgence la nuit

 

Tesla vient d'annoncer une nouvelle mise à jour de son logiciel Autopilot. Désormais, le pilote automatique du constructeur ralentira la vitesse de votre véhicule lorsqu'il détecte les gyrophares de véhicules d'urgence en approche.

tesla autopilot
Crédits : Unsplash

Tesla vient de déployer une nouvelle mise à jour logicielle de l'Autopilot 2021.24.12 à destination de ses Model 3 et Model Y. Le constructeur californien informe les conducteurs que l'Autopilot peut désormais ralentir la vitesse de la voiture lorsque les gyrophares d'un véhicule d'urgence sont détectés la nuit.

Si le Model 3 ou la Model Y détecte les feux d'un véhicule d'urgence lorsqu'il utilise l'Autosteer (ndrl : fonctionnalité qui se charge de maintenir le véhicule dans sa file lorsque l'Autopilot est enclenché) de nuit sur une route à grande vitesse, la vitesse de conduite est automatiquement réduite et l'écran tactile affiche vous informant du réduction de la vitesse. Vous entendrez également un carillon et verrez un message vous rappelant de garder les mains sur le volant”, écrit Tesla dans le changelog.

L'entreprise ajoute : “Lorsque les feux détectés passent ou cessent d'apparaître, Autopilot reprend votre vitesse de croisière. De temps à autre, vous devrez appuyer sur l'accélérateur pour reprendre votre vitesse initiale”. Comme le précise Tesla, cette fonctionnalité de l'Autopilot ne sera activée que de nuit pour l'instant.

À lire également : Tesla – cette vidéo prouve que la conduite autonome est loin d’être au point

L'Autopilot ne remplace pas le conducteur, rappelle Tesla

Autre fait important, Tesla a décidé de mettre l'accent sur la nécessité absolue de rester maître du véhicule une fois l'Autopilot engagé. “Ne dépendez jamais des fonctions de l'Autopilot pour déterminer la présence de véhicule d'urgence. Les caméras des Model 3/Model Y ne peuvent pas détecter les lumières des véhicules d'urgence en permanence. Gardez les yeux sur votre trajectoire de conduite et soyez toujours prêts à prendre des mesures immédiates”, rappelle Tesla.

Pour rappel, l'Autopilot de Tesla est au centre de plusieurs enquêtes ouvertes par des agences fédérales américaines. C'est le cas de la NHTSA, l'administration nationale américaine de la sécurité routière, qui souhaite faire la lumière sur 11 accidents de la route où l'Autopilot était impliqué. D'ailleurs, l'institution américaine a ordonné à Tesla de partager avec elle les données relatives à l'Autopilot pour un examen approfondi.

Et ce 20 septembre 2021, ce fut au tour du Conseil national de la sécurité des transports américains de faire connaître ses inquiétudes concernant l'Autopilot et le système de Conduite Entièrement Autonome. Pour l'agence, ces technologies présentent encore “trop de problèmes de sécurité fondamentaux” pour être déployés à grande échelle.

Source : Electrek



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !