Tesla a acheté une mine de lithium pour casser le prix des batteries

 

Tesla a acheté les droits d'exploitation de sa propre mine de lithium dans le désert du Nevada. La firme d'Elon Musk croit pouvoir casser le prix des batteries en extrayant l'élément dans des dépôts d'argile, avec une nouvelle méthode développée en interne.

Tesla Gigafactory Nevada
L'usine Tesla Gigafactory du Nevada / Crédits : Wikimedia

Elon Musk a révélé à ses actionnaires avoir sécurisé les droits d'exploitation pour extraire du lithium dans une zone de 40 km carrés à proximité de son usine Gigafactory dans le désert du Nevada.  L'entrepreneur explique avoir l'intention d'extraire le minerai de dépôts d'argile – faisant de Tesla la première entreprise au monde à extraire commercialement du lithium à partir d'argiles.

Lire également : Tesla promet une batterie avec 50% d'autonomie en plus d'ici 2025

Elon Musk veut révolutionner le minage du lithium

Le lithium, métal indispensable aussi bien pour la fabrication de batteries et de composants que dans le secteur médical, était jusqu'ici soit extrait de saumures, soit de spodumènes, un minerai de la classe des silicates contenant beaucoup de lithium. Or les méthodes d'extraction actuelles sont responsables du prix élevé du minerai.

Le lithium est en effet un métal très abondant, mais les difficultés pour l'extraire font que cette matière première pèse très lourd dans le coût de fabrication des batteries. Elon Musk espère utiliser un procédé d'extraction beaucoup plus économe développé en interne. Elon Musk explique dans les grandes lignes qu'il prévoit d'ajouter du sel de table aux argiles, ce qui produit un précipité riche en lithium dans lequel le métal est relativement simple à extraire.

Une méthode qu'Elon Musk qualifie de “très durable”. L'entrepreneur estime que l'internalisation du minage avec ce nouveau procédé ainsi que la substitution du cobalt par du nickel nettement meilleur marché permettra de casser le prix des batteries de moitié.

Pour Tesla les difficultés ne font peut-être que commencer

Reste que de nombreuses zones d'ombre entourent encore le projet. Pour mener son entreprise à son terme, Elon Musk devra notamment se frotter à la machine administrative américaine – ce qui pourrait prendre plusieurs années.

L'exploitation minière consommera de l'eau dans une zone aride – ce qui devrait forcer l'entrepreneur à négocier avec les agriculteurs locaux. Par ailleurs, le minage du lithium à partir d'argiles est l'objet d'intenses recherches et expérimentations sans que personne n'est arrivé jusqu'ici à démonter sa viabilité. Enfin la seule mine au lithium qui correspondrait à la description du site sécurisé par Elon Musk ne produisait jusqu'ici que 5000 tonnes de lithium par an.

Un chiffre qui semble bien en-deçà des besoins du constructeur. Surtout lorsque l'on sait que l'entrepreneur veut démocratiser la voiture électrique avec pour objectif de lancer un modèle vendu autour de 25 000 dollars.

Source : 20 minutes



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
tesla model 3
Tesla abandonne la garantie de retour sous 7 jours

Tesla vient d’abandonner la garantie de retour sous 7 jours aux Etats-Unis. Il n’est donc plus possible de rapporter la voiture électrique après une semaine d’utilisation et d’obtenir un remboursement. En France, la politique du constructeur automobile n’a cependant pas encore…