Starlink compte désormais 100 000 utilisateurs avant même son déploiement mondial

 

Starlink a dépassé la barre des 100 000 utilisateurs. Elon Musk a annoncé la nouvelle Twitter, un chiffre qui intervient avant même que l'offre ne soit disponible dans le monde entier. La firme a gagné 10 000 abonnés en l'espace d'un mois.

Starlink Dish
Crédits : Starlink

Starlink est déjà un succès. Disponible depuis décembre 2020 en version beta aux États-Unis, le service d'accès à Internet est disponible en France depuis mai. Un déploiement qui peut paraître quelque peu long, mais qui ne manque pourtant pas de conquérir de nombreux utilisateurs dans les pays où l'offre est disponible. Ainsi, la CNBC rapport en juillet dernier que 90 000 utilisateurs s'étaient déjà laissés convaincre par l'Internet par satellite. Aujourd'hui, Elon Musk révèle qu'ils sont désormais 100 000.

“100 000 antennes distribuées”, a sobrement écrit l'homme d'affaires. Il a ensuite listé la liste des pays où Starlink est disponible, à savoir les États-Unis, le Canada, le Royaume-Uni, l'Allemagne, la France, l'Autriche, les Pays-Bas, l'Irlande, la Belgique, la Suisse, le Danemark, le Portugal, l’Australie et la Nouvelle-Zélande. “Nos demandes de licence sont en attente dans de nombreux autres pays. En espérant pouvoir bientôt couvrir la Terre entière !”, a poursuivi le PDG de SpaceX.

Sur le même sujet : Starlink – il installe l’antenne sur le capot de sa voiture et se fait immédiatement arrêter par la police

Starlink en retard sur son planning de déploiement ?

Pour fonctionner, le service s'appuie sur des centaines de petits satellites envoyés dans l'espace, chargés de distribuer le Wi-Fi aux utilisateurs équipés d'antennes. À ce jour, ils sont 1800 à orbiter autour de la planète, et ce n'est que le début. La compagnie prévoit d'en envoyer 42 000 de plus dans un futur proche. Mais il est difficile de se baser sur les dires de cette dernière pour avoir une vision claire de l'avenir de Starlink.

En effet, la perspective d'un lancement global semble encore bien floue. Gwynne Shotwel, présidente de l'entreprise, s'est d'abord avancée en annonçant un déploiement mondial d'ici septembre prochain. Elon Musk, lui, s'est montré, comme à son habitude, encore plus optimiste en tablant plutôt pour août. Force est de constater que celui-ci s'est trompé. Quant aux prévisions de Gwynne Shotwel, elles paraissent à ce jour un brin irréalisable. Mais on n'est pas à l'abri d'une surprise.

tweet elon musk starlink


Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !