Starlink : Elon Musk annonce le déploiement mondial en août 2021

 

Starlink sera opérationnel dès le mois d’août, affirme Elon Musk. L’homme d’affaires espère convaincre jusqu’à 500 000 utilisateurs d’ici un an. L’enjeu est énorme pour la firme, qui vend pour le moment ses équipements à perte.

starlink
Crédits : Starlink

La semaine dernière, Gwynne Shotwel, présidente de Starlink, a déclaré que l’Internet par satellite serait opérationnel d’ici septembre prochain. Si cette fenêtre d’ouverture paraît déjà un peu optimiste au vu de certains tests peu concluants, Elon Musk a tout de même décidé d’avancer encore le grand lancement. Lors du Mobile World Congress, le milliardaire a annoncé que Starlink sera déployé mondialement dès août 2021.

Le service est déjà « opérationnel dans 12 pays », rappelle Elon Musk, dont la France fait par ailleurs partie. « D’autres viendront s’ajouter à la liste chaque mois », assure-t-il. Ce sont d’ores et déjà 1800 satellites lancés par SpaceX qui orbitent autour de la Terre, prêts à fournir Internet aux utilisateurs. À l’heure actuelle au nombre de 69 000, Elon Musk vise une croissance rapide de sa clientèle : « Nous sommes en passe d’avoir quelques centaines de milliers d’utilisateurs, voire plus de 500 000 utilisateurs d’ici 12 mois ».

Starlink continue de perdre de l’argent

Elon Musk en a profité pour souligner que Starlink se veut plutôt être un substitut de la fibre et de la 5G qu’un réel FAI à part entière. « La latence du système Starlink est similaire à la latence de la fibre terrestre et de la 5G, nous espérons donc obtenir une latence inférieure à 20 millisecondes », a-t-il expliqué. Une performance que le service peut obtenir grâce à ses satellites situés plus bas que d’ordinaire, ce qui permet, en plus de réduire la latence, d’obtenir un débit entre 50 et 150 Mbps.

Elon Musk fait bien de rappeler que son service ne s’adresse pas à tout le monde, mais plutôt « aux parties du monde qui sont les plus difficiles à atteindre ». En effet, tout le monde ne peut pas s’offrir la connexion proposée par le FAI. Rappelons que l’abonnement coûte tout de même 99 €/mois, auxquels s’ajoute le kit d’installation à acheter pour 499 €, ainsi que les frais d’expédition de 59 € à régler. Malgré tout, Starlink mettra du temps à être rentable.

Sur le même sujet  : Starlink — l’Internet par satellite est loin d’être au point, ce test de performance le prouve

En effet, la fabrication de tout cet équipement coûte 1300 dollars à SpaceX. La firme vend donc à perte son service, mais espère réduire les charges à l’avenir. Du côté de l’utilisateur, le kit pourrait alors coûter « seulement » 250 €. « Dorénavant, nous travaillons sur des terminaux de nouvelle génération qui offriront le même niveau de capacité, mais qui coûteront beaucoup moins cher », a déclaré Elon Musk. « Parce qu’évidemment, vendre des terminaux à moitié prix n’est pas super convaincant à l’échelle ».

Source : CNET



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !