Starlink : il installe l’antenne sur le capot de sa voiture et se fait immédiatement arrêter par la police

 

Un Américain a eu la bonne idée d’installer son antenne Starlink sur le capot de sa voiture, juste devant son pare-brise. S’il comptait laisser son véhicule à l’arrêt, il ne se serait sûrement pas reçu une amende de la police, pour le moins incrédule de le voir rouler dans une telle configuration.

antenne starlink sur voiture
Crédits : CHP Antelope Valley via Facebook

Pour beaucoup, Starlink représente l’avenir d’Internet. Pouvoir profiter d’une connexion n’importe où grâce à une simple antenne (et un abonnement à 99 €), voilà qui donne des idées à certains. Alors qu’Elon Musk annonce le déploiement mondial du service d’ici août 2021, un utilisateur a déjà su faire preuve d’ingéniosité avec l’installation — en quelque sorte.

Vendredi dernier, un agent de police a été quelque peu surpris lorsque, durant une patrouille, il aperçoit une voiture avec un étrange équipement installé sur le capot avant. Après avoir arrêté le conducteur, il comprend qu’il s’agit en fait de l’antenne Starlink qui est placée devant le pare-brise de la voiture. On pourrait penser qu’un tel dispositif bloquerait la vue du pilote, mais ce dernier n’a pas semblé très inquiété par la situation.

Sur le même sujet : Starlink — SpaceX s’associe à Google Cloud pour placer des stations dans les data centers

Si vous voulez monter une antenne Starlink sur votre voiture, faites-le à l’arrière

« Monsieur, je vous ai arrêté aujourd’hui pour cette obstruction visuelle sur votre capot. Cela ne vous empêche-t-il pas de voir lorsque vous conduisez ? » a demandé l’agent, ce à quoi l’intéressé a répondu : « Seulement quand je tourne à droite ». Ce dernier a alors expliqué au policier qu’il a besoin de cette antenne sur sa voiture pour diriger la petite affaire qu’il a récemment montée, et qu’il gère donc depuis son véhicule pour une raison inconnue.

« Oui, il est en effet illégal de monter une antenne parabolique sur le capot de votre véhicule », rappelle la police. Il en va de même pour tout objet pouvant obstruer la vue, tel que des miroirs, ou encore des GPS positionnés maladroitement. Pour le moment, Starlink ne permet pas d’installer une de ses antennes sur un véhicule. Mais l’idée trotte déjà dans la tête d’Elon Musk, qui prévoit de proposer son Wi-Fi satellite dans les avions à l’avenir.

Source : Facebook



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !