Snapchat : la nouvelle fonctionnalité de géolocalisation Snap Map inquiète

Snapchat lançait il y a quelques jours une nouvelle fonctionnalité de géolocalisation baptisée Snapchat Map. Le principe est simple : les utilisateurs peuvent voir sur une carte où se situent leurs contacts en temps réel. Une fonctionnalité qui peut être cool mais qui inquiète énormément puisque Snapchat est majoritairement utilisé par des adolescents. Explications.

snap map inquietudes

Snapchat est l’application qui est montée en flèche ces dernières années notamment auprès des plus jeunes utilisateurs. Le réseau social de photos et vidéos éphémères surplombées de filtres en tout genre se renouvelle régulièrement pour continuer de séduire. Récemment, c’est une fonctionnalité de géolocalisation qui a été lancée, Snap Map. Elle permet aux utilisateurs de savoir où se situent leurs contacts en temps réel.

Auprès des adolescents, cette fonctionnalité cartonne. Pour Snap Inc. c’est une occasion en or de monétiser l’application qui peine à être rentable grâce à la publicité. Mais les parents, associations et autorités s’inquiètent d’une telle fonction qui permet de savoir où sont les ados à tout moment de la journée. Car bien souvent, leurs contacts ne sont pas forcément des personnes connues dans leur vie de tous les jours.

Snap Map fait polémique

Lancé le 21 juin 2017, Snap Map, la nouvelle fonctionnalité de géolocalisation de Snapchat inquiète. D’abord sur le web où les internautes s’offusquent qu’une telle fonction ait pu voir le jour. Des parents (mais pas seulement) ne comprennent pas comment un service peut diffuser une information aussi importante que la position exacte d’un enfant à tout instant. Les remarques fusent sur les réseaux sociaux, parfois sans ménagement : “Donc #snapchatmap est devenu un nouveau moyen pour les pédophiles de traquer leurs proies si je comprends bien ?” s’emporte un internaute sur Twitter.

Les parents ne sont pas les seuls à s’inquiéter. Les associations de protection de l’enfance sont montées au créneau. Au Royaume-Uni, l’association Childnet a publié un billet de blog dans lequel elle “encourage les utilisateurs à ne pas partager leur localisation, particulièrement avec des gens qu’elles ne connaissent pas en personne”.

Comme le signalent nos confrères du Temps, une autre organisation britannique s’est montrée critique envers Snap Map. Voici ce que la National Society for the Prevention of Cruelty to Children (NSPCC) déclarait au Telegraph :

C’est inquiétant que Snapchat permette à des moins de 18 ans de diffuser leur localisation sur une application où elle peut être accessible par toute personne faisant partie de leurs contacts.

Le UK Safer Internet Centre n’est pas plus tendre et déclarait dans le même journal :

Cela peut permettre à des gens de savoir où vous vivez, où vous allez à l’école et où vous passez du temps.

En France, les propos sont plus mesurés. L’association e-Enfance ne se dit pas inquiète mais précise qu’il “faut toujours être vigilant” qu’il s’agisse de Snapchat ou de tout autre réseau social. Justine Atlan, directrice générale, explique au Monde :

On retrouve les éternels dangers de prédation. Celui du prédateur sexuel qui serait capable de retrouver un mineur où il est. On retrouve aussi les problématiques de harcèlement: quand quelqu’un a de mauvaises intentions à notre égard, c’est problématique qu’il sache où on est. Ça peut donner lieu à de mauvaises blagues ou à de vrais usages malveillants.

Et d’ajouter :

Les jeunes sont assez sceptiques, ils voient assez vite les inconvénients de ce genre de fonctionnalité. Ils n’ont pas forcément envie que leurs amis voient où ils sont. Ils ont l’habitude de maîtriser leur présence sur les réseaux sociaux, et là, voir leur géolocalisation aspirée sans pouvoir le maîtriser, ils sont assez réticents. On les dit naïfs, mais ils ne le sont pas tant que ça.

Malgré tout, l’association e-Enfance recommande de ne pas activer Snap Map. Mais pas pour les inquiétudes relevés par les associations britanniques. Selon elle, c’est avant tout la question des données privées qui est importante :

Il n’y a pas que l’aspect prédation, il y a aussi la question des données personnelles. Vous ne savez pas où vont ces données que Snapchat récupère, or ces données vous appartiennent. Snapchat fait sans doute ça aussi pour vous envoyer de la publicité ciblée dans une logique de monétisation. Tout cela fait partie d’une éducation à donner, il faut avoir un esprit critique sur tous ces outils qu’on adore.

Plus d'infos Snapchat :

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
foret amazonienne vente facebook
Des morceaux de la forêt amazonienne sont vendus sur Facebook Marketplace

Des parties de la forêt amazonienne au Brésil ont été mises en vente sur Facebook Marketplace, la section du réseau social dédiée aux ventes entre particuliers. Les internautes derrière ces annonces illégales occupent les terres appartenant aux peuples indigènes sans…

mark zuckerberg faire mal apple
Facebook : Mark Zuckerberg veut “faire mal” à Apple

Il semblerait que Mark Zuckerberg en ait assez du conflit qui oppose Facebook et Apple depuis quelques années. Tim Cook n’a de cesse de critiquer le réseau social sur son utilisation des données, ce qui a visiblement eu raison des…

tiktok android tv
TikTok débarque sur Android TV, l’appli est déjà disponible en France

TikTok a tout rasé sur son passage en 2020. Elle est devenue l’application la plus téléchargée devant Facebook et a généré plusieurs milliards de dollars de recettes. C’est donc tout naturellement que la firme cherche à s’étendre et propose désormais…