PS5 : ces spéculateurs ont réussi à acheter un stock entier avant même la mise en vente

 

Des spéculateurs britanniques sont parvenus à acheter un stock entier de PS5 avant la mise en vente. En exploitant une faille de sécurité, les “scalpers” ont commandé en masse des consoles au nez et à la barbe des autres internautes. 

PS5 potentiel
Crédits : Sony

Ce 26 janvier 2021, Argos, une enseigne britannique, a mis en vente un stock de PS5 sur son site. Malheureusement, le stock était encore plus limité que prévu. En l'espace de quelques secondes, la boutique s'est retrouvée en rupture de stock, suscitant la frustration des internautes. D'après nos confrères d'IGN, des spéculateurs sont parvenus à commander une importante partie du stock de consoles avant sa mise en vente.

Selon les informations obtenues par le média, Express Notify, un groupe de spéculateurs très actif sur Discord, a réussi à mettre la main sur les liens de vente des PS5 dès le 25 janvier. En utilisant des bots, ils ont acheté l'essentiel du stock disponible dans les entrepôts d'Argos. Les “scalpers” ont apparement exploité une faille de sécurité du site web de l'enseigne.

Sur le même sujet : un revendeur se vante d’avoir acheté 2000 PS5 grâce à un bot

Des spéculateurs raflent un stock entier de PS5

Argos s'est rapidement rendu compte de la brèche. Mais avant que la boutique ne puisse réagir, les spéculateurs avaient raflé des centaines de PlayStation 5. Sur Discord, ces internautes peu scrupuleux se vantaient d'avoir pu commander des dizaines de consoles en une fois. Photos à l'appui, ils affirment être parvenus à récupérer leurs PS5 chez Argos.

Sur Twitter, Express Notify a rapidement revendiqué toute l'opération. “Toujours créer et innover ! Les avantages d'avoir d'excellents développeurs internes !” se vante Express Notify. Sans surprise, ces spéculateurs ne tarderont pas à mettre les PlayStation 5 achetées en masse en vente sur des sites comme eBay. Grâce à la revente de PS5 et Xbox Series X et S sur eBay, certains scalpers génèrent des millions d'euros de bénéfices.

Argos affirme avoir “identifié un problème technique qui a permis à une faible proportion de clients de passer des commandes plus tôt”. La faille a été comblée, empêchant les spéculateurs d'utiliser la même technique à l'avenir. Face à la résurgence des “scalpers”, le Royaume-Uni envisage de légiférer et d'interdire l'achat massif de stocks de consoles.

Source : IGN



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !