Nintendo vendra moins de Switch que prévu en 2022 à cause de la pénurie

 

Jusqu'alors relativement épargné par les difficultés engendrées par la pénurie de composants électroniques, Nintendo vient de se rendre à l'évidence. Le constructeur japonais vient de revoir à la baisse ses prévisions de ventes de la Switch pour l'année fiscale à venir.

nintendo estimations ventes switch
Crédits : Unsplash

Comme vous le savez, de nombreuses industries comme le High-Tech, le jeu vidéo ou l'automobile doivent composer depuis deux ans maintenant avec une pénurie de composants électroniques sans précédent. Si Microsoft et Sony ont été durement touchés par cette crise, comme en témoignent les stocks limités de PS5 et de Xbox Series X, ce n'était pas vraiment le cas de Nintendo. BigN était parvenu à maintenir un niveau de production élevé pour la Nintendo Switch, sa console phare.

En mars 2022, la Nintendo Switch a d'ailleurs franchi les 103 millions d'exemplaires vendus, dépassant au passage la Wii et la PS1. Malgré cette performance, la firme nippone avait toutefois annoncé qu'il serait plus difficile de trouver une Switch en 2022, la faute à la pénurie de semi-conducteurs qui complique la fabrication de la machine. Le constructeur avait d'ailleurs revu ses objectifs de vente à la baisse pour l'année fiscale qui s'est terminée en mars 2022 (de 25 à 23 millions d'exemplaires écoulés).

nintendo estimations ventes switch
Crédits : Nintendo

Les ventes de Switch continueront de chuter en 2022

Or, Nintendo est persuadé que les ventes continueront de descendre en 2022, toujours à cause des difficultés précédemment citées. De fait, BigN a à nouveau revenu ses objectifs de vente à la baisse pour le prochain exercice fiscale qui se terminera en mars 2023. Désormais, Nintendo espère écouler 21 millions de consoles. 

Par ailleurs, l'entreprise s'attend également à une baisse générale des ventes nettes et du bénéfice net au cours de la prochaine année fiscale. En 2022, la compagnie a enregistré des ventes nettes faramineuses à hauteur de 1695 milliards de yens, soit 12,3 milliards d'euros. Le bénéfice d'exploitation s'est élevé quant à lui à 592 milliards de yens, soit 4,3 milliards d'euros. Pour 2023, les ventes nettes pourraient tomber à 1600 milliards de yens (11 milliards d'euros) tandis que les bénéfices nettes chuteraient aux alentours des 500 milliards de yens (3,6 milliards d'euros). Il faut rappeler que Nintendo a choisi lui aussi d'arrêter de vendre ses produits en Russie, se privant ainsi d'un marché important. Une donnée importante qui a forcément joué un rôle dans les nouvelles estimations de BigN.

Source :



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !