Netflix vous rend accro ? Voici pourquoi

Maj. le 18 février 2019 à 21 h 36 min

Netflix vous rend accro ? Ce n’est pas un hasard : la firme de Reed Hastings investit des sommes considérables dans les créations originales, mais aussi dans la partie technique du site, pour garder le plus possible les utilisateurs captifs, et les inciter à revenir. Une enquête de Francetvinfo fait la lumière sur les méthodes de la plateforme de streaming la plus populaire au monde.

Netflix

On vous en parlait il y a quelques jours : Netflix a désormais plus d’abonnés en France que Canal+. La plateforme de streaming rassemble dans le monde quelques 140 millions d’inconditionnels. Une enquête Francetvinfo explore les raisons de ce succès. Et surtout comment la plateforme a réussi à rendre complètement accro ses utilisateurs – ce qui vous allez le voir, ne doit rien au hasard. Un véritable cercle vertueux qui lui permet désormais d’attirer les plus grands réalisateurs de la planète, et de renforcer sa position dominante malgré un marché où les concurrents sont en train de se multiplier.

Comment Netflix rend ses utilisateurs accro

Ainsi la première force de Netflix, c’est son vaste catalogue. Celui-ci se compose de contenus originaux créés et financés par Netflix – la plateforme a investi l’équivalent de 10,5 milliards d’euros en 2018 dans les créations originales, montant qui devrait encore augmenter cette année – mais pas seulement. La plateforme peut aussi acheter des droits mondiaux ou pour un pays déterminé ou avoir noué des accords avec les producteurs. Cette manière de jouer sur tous les plans permet à Netflix de proposer beaucoup de contenus à ses abonnés : 2500 films et 1200 séries au total. En France, Netflix a lancé 189 nouvelles séries de fiction ou séries documentaires, beaucoup plus que ses concurrents OCS et Canalplay. La première raison du succès de Netflix, c’est donc sa capacité à proposer en accès illimité et à un prix raisonnable l’offre en streaming la plus complète sur internet.

Lire également : Netflix diffusera le film Breaking Bad dès sa sortie

L’autre raison du succès de Netflix, c’est le data mining : Netflix sait tout ce que ses abonnés regardent, à quelle heure et sur quel support. Par ailleurs, les séries et films sont méticuleusement classés dans des catégories et sous-catégories cachées pour coller le plus près possible aux goûts des utilisateurs. Et comme chaque création originale sort simultanément partout dans le monde, Netflix taille ses contenus pour qu’ils fonctionnent dans un maximum de marchés. Enfin, l’enquête se penche sur l’aspect technique particulièrement réussi de Netflix. D’abord les algorithmes de recommandation : la page d’accueil de Netflix dispose de plusieurs sections dédiées aux recommandations personnalisées. Classements personnalisés, contenus populaires, vidéos similaires… plusieurs entrées incitent les utilisateurs à consulter de nouveaux contenus.

Le diable est dans les détails

En interne, la firme incite ses ingénieurs à augmenter l’efficacité de ces recommandation au moyen de prix. Et cette capacité à vous faire cliquer ne passe pas que par les recommandations : Netflix adapte l’aspect esthétique de la page d’accueil avec des vignettes différentes en fonction de l’audience. Ainsi Netflix va tester des affiches plus douces sur un film d’horreur si vous n’avez pas l’habitude de retarder ce genre de contenus par exemple. Autre aspect qui explique le succès de la plateforme : la qualité de son infrastructure. Le temps de chargement des vidéos, même lorsque la connexion est mauvaise, est particulièrement bon. Netflix a pour cela opéré un ré-encodage des vidéos avec encodage précis en fonction des contenus : par exemple on apprend que les dessins animés, les scènes d’action, et scènes plus calmes ne sont pas encodées pareil de manière à préserver le débit.

Nous vous recommandons de lire l’enquête de Francetvinfo dans son intégralité – qui développe longuement chacun de ces aspects. Avez-vous adopté Netflix ou préférez-vous utiliser des plateformes de streaming concurrentes ? Partagez votre retour dans les commentaires.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Netflix : les séries et films à regarder ce week-end

Netflix propose chaque semaine de nouvelles séries et films. Pour vous aider à choisir ce que vous allez regarder le week-end, on vous propose une petite sélection des meilleures nouveautés du moment. C’est parti !  Le catalogue Netflix s’enrichit toutes les semaines de…

Netflix : top 10 des meilleures séries du catalogue

Voici notre top 10 des meilleures séries Netflix ! Si vous venez de vous abonner au service de VOD, ou si vous vous apprêtez à tomber à court d’épisodes de votre série fétiche, on vous a concocté un top 10 des…

Netflix améliore le son des séries et films de son catalogue

Netflix vient d’améliorer la qualité du son des séries et des films de son vaste catalogue. Le service de VOD promet dès maintenant une nouvelle fonction, baptisée « High-Quality Audio ». Le groupe propose ainsi une expérience audio de haute qualité, respectueuse du…

Netflix est en train de tuer notre vie sexuelle

Netflix est un danger pour notre vie sexuelle et pourrait bien être à l’origine de la baisse de la natalité aux États-Unis, estime une enquête du Wall Street Journal. Une conclusion qu’il convient cependant de nuancer. On vous explique pourquoi.  Le Wall Street…

Netflix annonce une augmentation de prix en Europe

Netflix indique au détour de son bilan financier du premier trimestre 2019 qu’il va augmenter le prix de ses abonnements dans plusieurs pays d’Europe. La Suisse, l’Allemagne et l’Autriche sont déjà touchées, la France semble menacée.  Dans un long rapport…

Débits Netflix : Free repasse bon dernier derrière SFR

Les débits Netflix pour les abonnés Free s’améliorent légèrement en mars 2019, mais l’opérateur est bon dernier du classement alors qu’il avait réussi pendant un moment à surpasser SFR. Le FAI est moins largué que l’année dernière mais on pouvait…