Limitation à 110 km/h sur l’autoroute : Elisabeth Borne n’en veut pas

 

Parmi les mesures les plus polémiques évoquées dans le cadre du plan Sobriété énergétique du gouvernement, il y en a une qui cristallise les tensions : la limitation de la vitesse à 110 km/ au lieu de 130 sur l'autoroute. La Première ministre Elisabeth Borne a voulu rassuré les Français sur BFM ce 14 novembre 2022. Non, il n'y aura pas d'obligation.

limitation vitesse autoroute
Crédits : Wikimedia

Limiter la vitesse à 110 km/h au lieu de 130 sur les autoroutes françaises. On entend parler de cette mesure polémique depuis plusieurs années maintenant. Anne Hidalgo en avait fait l'une des ses propositions phares dans son programme pour la Présidentielle en 2021, tandis qu'Emmanuel Macron était un farouche opposant de cette mesure durant son premier mandat.

Néanmoins, avec l'instauration du Plan Sobriété énérgétique du gouvernement, la baisse de la vitesse sur les autoroutes à 110 km/h est revenue sur le devant la scène. On sait par exemple que l'exécutif a demandé ces dernières semaines aux fonctionnaires de réduire leur allure sur l'autoroute lorsqu'ils utilisent leurs voitures de fonction. De quoi envisager l'instauration d'une nouvelle législation ? Non si l'on en croit Elisabeth Borne.

A lire également : La limitation des autoroutes à 110 km/h pourrait bien favoriser les voitures électriques

Obliger les Français à rouler à 110 km/h n'est pas la bonne idée

En effet, la Première ministre s'est exprimée sur le sujet au micro de nos confrères de BFM TV ce lundi 14 novembre 2022. Pour elle, imposer une nouvelle limitation de vitesse aux Français “n'est pas la bonne voie”. Aux yeux de la locataire de Matignon, il vaut mieux opter pour l'information et la pédagogie plutôt que la sanction.C'est important d'informer sur les économies qu'on peut faire en roulant moins vite, sur l'intérêt que ça peut représenter pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, mais on ne peut pas fonctionner à coup d'interdictions”, explique-t-elle.

Elle ajoute : “Le défi, c'est de répondre à la hauteur, de prendre des mesures fortes et en même temps de ne pas fracturer la société, de ne pas laisser des gens sans solutions”. Fait paradoxale, il faut souligner que la réduction de la vitesse à 110 km/h sur les autoroutes n'était pas si mal perçue par la population française. D'après un sondage publiée par Le Parisien ce 6 novembre affirmait que 68% des Français était favorable à cette nouvelle limitation. En même temps, rouler à 110 km/h permet d'économiser significativement du carburant sur un même trajet, tandis qu'un automobiliste perdra seulement 2 à 3 minutes sur la durée du voyage.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !