Limitation à 110 km/h sur autoroute : Emmanuel Macron n’en veut pas !

 

La limitation des autoroutes à 110 km/h a été refusée, pour l’instant, par le président de la République qui recevait ce matin les délégués de la Convention citoyenne sur le climat. Baisser la limitation de vitesse sur les axes autoroutiers était l’une des 149 propositions de cette Convention. Mais elle n’était pas la plus populaire.

limitation autoroute 110 kmh refusée

La semaine dernière, nous rapportions dans nos colonnes les principales propositions de la Convention citoyenne sur le climat. 150 citoyens, tirés au sort, ont participé à plusieurs réunions visant à émettre des recommandations pour réduire les émissions de gaz à effet de serre de 40 % minimum d’ici 2030. La dernière réunion s’est déroulée dimanche 21 juin. Et les délégués de cette convention étaient attendus ce matin à l’Élysée pour rencontrer Emmanuel Macron. Suite à cette réunion, Emmanuel Macron a tenu une conférence de presse.

Lire aussi – Limitation à 110 km/h sur l’autoroute : les voitures électriques vont gagner en autonomie

Durant celle-ci, il est revenu sur certaines des 149 propositions, notamment la baisse de la limitation de vitesse à 110 km/h sur les autoroutes. Une mesure très impopulaire qui a donc été officiellement rejetée ce matin. Emmanuel Macron explique cette décision en déclarant que « la transition écologique ne doit se faire au détriment des communes, des régions qui sont le plus enclavées ». En d’autres termes, baisser la limitation réduirait l’accessibilité de ces régions (puisqu’elle augmenterait le temps de trajet). Le président avoue cependant qu’un débat pourrait avoir lieu sur cette question. Mais le temps de ce débat n’est pas encore venu, selon lui.

Le président à utilisé ses trois jokers

Le refus de la limitation à 110 km/h fera donc partie des trois « jokers » que le président s’est accordés vis-à-vis des propositions de la Convention citoyenne, les deux autres étant la taxe de 4% sur les dividendes des entreprises et l’inscription de l’environnement dans le préambule de la Constitution française. Les autres propositions, comme l’annulation des vols intérieurs, l’interdiction de publicité pour les produits à fort impact environnemental, l’obligation de la mise aux normes des bâtiments, etc. seront reprises dans un projet de loi et soumises à deux référendums qui seront organisés dans les 18 prochains mois. En outre 15 milliards d’euros supplémentaires seront débloqués pour la transformation écologique.

La limitation de vitesse sur autoroute à 110 km/h était largement controversée, même au sein de la Convention citoyenne. Elle n’a été votée par cette dernière qu’à la toute fin de la dernière réunion après de houleux débats. Et le résultat du vote confirme cela : 83 voix pour, 56 voix contre et 10 votes blanc. Rappelons que la baisse à 80 km/h du réseau secondaire en 2018 a provoqué un fort mécontentement de la part des Français. À tel point que le président de la République a dû revenir en arrière et laisser les conseils généraux choisir si la limitation sur leur réseau serait de 80 ou 90 km/h.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !