Les ventes de Pixel 6 et iPhone SE 5G sont en chute libre chez les opérateurs

 

Les Pixel 6 et iPhone SE 5G étaient censé convaincre de nombreux clients de changer de smartphones, mais il semble que le nombre de ventes des appareils n’arrive pas à décoller, malgré les efforts des fabricants pour liquider leurs stocks.

test google pixel 6

Bien que le Pixel 6 de Google a révolutionné la gamme des smartphones du fabricant grâce à ses composants haut de gamme et son tarif intéressant, il ne semble plus du tout convaincre les utilisateurs. En cause, un lancement assez chaotique, puisque le smartphone souffre d’un très grand nombre de bugs. Pourtant, Google déploie beaucoup de mises à jour, mais celles-ci ne semblent pas réussir à venir à bout de tous les problèmes du smartphone. Hier, un nouveau bug qui rejette les appels a par exemple fait son apparition.

Comme le détaille un rapport du cabinet de recherche Wave7 diffusé par PCMag, les ventes du Pixel 6 chez les opérateurs américains sont si faibles que Google offre des pots-de-vin « très élevés » aux vendeurs capables de vendre l'appareil. Ce type d'incitation, appelé “spiff”, abréviation de Sales Performance Incentive Fund, est une pratique assez courante dans le secteur. Ainsi, si vous vous rendez en boutique et demandez des conseils pour acheter un smartphone, il est très probable que le vendeur vous recommande un Pixel 6.

Le Pixel 6 ne convainc plus les utilisateurs, l’iPhone SE 5G non plus

Malgré les pots-de-vin offerts aux vendeurs, ceux-ci n’arrivent pas à convaincre les clients de passer sur le Pixel 6. On s’attendait pourtant à ce que le smartphone se vende très bien aux États-Unis, un marché généralement très friand des smartphones de Google. Les vendeurs soulignent que les mauvaises ventes seraient dues à la mauvaise réputation des Pixel 6 liée aux bugs et aux problèmes de performances. Seuls les fans « purs et durs » de Google accepteraient d’acheter l’appareil.

Outre les derniers modèles Pixel, un autre appareil très attendu qui voit ses ventes chuter est l'iPhone SE 3. Selon le rapport de Wave7, 56 % des représentants ont déclaré que la demande d'iPhone SE était plus faible cette année qu'elle ne l'était pour l'iPhone SE précédent. Seuls 8 % des représentants interrogés ont déclaré que le nouveau modèle était plus demandé.

Pire encore, il semblerait qu’Apple ne fasse pas beaucoup d’efforts pour mettre son appareil en avant. Selon le cabinet d’études, « Wave7 Research n'a pas connaissance d'une quelconque publicité télévisée, radio, extérieure ou imprimée pour l'appareil », et un représentant de Verizon a déclaré au chercheur que « peu de gens savent qu'il est sorti ». Il faudra patienter un peu plus longtemps avant d'avoir droit à des chiffres de ventes d'autres cabinets d'études.

Source : PCMag



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !