Les Huawei P30 et P30 Pro pourront tenir debout !

Les Huawei P30 et P30 Pro devraient présenter des bordures plates en haut et bas, de sorte à ce qu’ils puissent tenir debout sur une surface plane. Une fonctionnalité originale quoi qu’a priori peu utile pour la plupart des utilisateurs. Mais cela montre que le constructeur chinois tente de se différencier en matière de design.

Smartphone Huawei P30 de bout
Rendu du Huawei P30

Les Huawei P30 et P30 Pro pourraient bien proposer un argument auquel on ne s’attendait pas. Selon le leaker Roland Quandt, les deux modèles de smartphone arborent des tranches plates en haut et en bas (voir visuel dans le tweet intégré en fin d’article), ce qui permet de poser les mobiles à plat à la verticale sur une surface plane. Ainsi, plus besoin de tenir son téléphone dans la main dans certaines situations, notamment lors d’un appel vidéo.

Un design surprenant pour les Huawei P30 et P30 Pro

Un détail qui peut avoir son utilité pour certains utilisateurs, mais qui relève certainement de l’anecdote pour la plupart des consommateurs. Il pourrait tout de même s’agir d’un petit plus sympathique si cela ne signifie pas de faire des concessions en termes de design à d’autres égards. Il faut aussi espérer que la stabilité soit bien au rendez-vous, sous peine de risquer d’abîmer l’appareil en cas de déséquilibre et de chute.

Lire aussi : Le Huawei P30 Pro apparaît en photos, le quadruple capteur confirmé

Pour rappel, le Huawei P30 sera équipé d’un triple capteur photo. Quant à lui, le Huawei P30 Pro embarquera un quadruple capteur photo avec zoom x10. Comme avec le P20 Pro un an avant lui, Huawei pourrait bien une nouvelle fois frapper fort avec un photophone au-dessus de toute concurrence. Comme on peut le voir, sur les rendus de Roland Quandt, les Huawei P30 et P30 Pro auront un écran plus allongé que les P20 et P20 Pro, avec sans doute un ratio de 19,5:9.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Huawei : des opérateurs refusent de vendre ses smartphones 5G

Huawei continue d’encaisser les répercussions du décret de Donald Trump. Lâché par ses fournisseurs et banni d’Android, le constructeur chinois doit maintenant faire face à l’abandon de certains opérateurs britanniques, japonais et taïwanais. Une poignée de télécoms refusent en effet…

Huawei demande à l’Europe de l’aider contre les États-Unis

Huawei se cherche des alliés dans la guerre qu’il est en train de mener face aux États-Unis. Le groupe chinois tente de convaincre l’Union Européenne de l’aider, arguant notamment que les Américains n’hésiteront pas à s’en prendre à d’autres entreprises…

Huawei a déjà créé une alternative au Google Play Store

Huawei a déjà mis au point une alternative viable au Google Play Store, la boutique d’applications Android. D’après un rapport de Bloomberg, la firme chinoise a en effet envisagé de remplacer le Play Store par App Gallery, une application déjà intégrée par…

Huawei explique comment il profite de son sursis de 90 jours

Huawei reste en rapport avec Google, malgré les mesures américaines. A en croire de nouvelles déclarations de Ren Zhengfei à la presse chinoises, les deux firmes profitent du délai accordé par la Maison Blanche notamment pour discuter de possibles recours en justice…

Huawei récupère sa licence Android pour 90 jours !

Huawei obtient un peu de répit. Les États-Unis ont consenti à laisser le constructeur chinois un délai de 90 jours afin de boucler certains contrats signés avec des partenaires américains. Durant ce laps de temps, la marque récupère notamment sa…

Huawei va-t-il devoir remplacer Android par son OS maison ?

Huawei et sa filiale Honor sont désormais privés de licence Android. Google suit les décrets de Donald Trump et de l’exécutif américain et arrête de collaborer avec le constructeur chinois. De quoi susciter l’inquiétude des utilisateurs en possession d’un smartphone…

Huawei serait également privé de puces Intel, Qualcomm et Broadcom

Huawei commence à essuyer les conséquences des mesures protectionnistes de l’administration Trump contre les firmes étrangères. En plus de s’être vu retirer sa licence Android, Huawei ne pourrait plus se fournir en puces Intel, Qualcomm et Broadcom. D’autres firmes comme Infineon…