La Nintendo Switch ne se vend pas aussi bien que prévu

 

Les ventes de Nintendo Switch sont décevantes. Alors que la firme japonaise visait 24 millions d’exemplaires écoulés pour cette année fiscale, il semblerait que l’objectif ne soit pas atteint. Au total, le constructeur a livré 89 millions d’unités depuis son lancement.

Switch OLED vs Switch

Depuis sa sortie, la Nintendo Switch connaît un succès flamboyant. Un à un, elle bat les records de vente de chaque console de la firme nippone, la dernière en date étant la 3DS. Néanmoins, sa course effrénée vers le sommet semble s’être ralentie cette dernière année. Alors que le constructeur est sur le point de révéler officiellement ses résultats financiers, Bloomberg affirme que ceux-ci ne sont pas à la hauteur des attentes.

En effet, Nintendo prévoyait au début de l’année fiscale de vendre un total de 25,5 millions d’unités. Finalement, après en avoir vendu 4,45 millions au cours du premier trimestre, soit une baisse de 22 % par rapport à l’année précédente, le groupe a revu ses ambitions à la baisse en visant cette fois les 24 millions de ventes. Selon Bloomberg, cet objectif aurait également été manqué, sans donner les résultats exacts obtenus par la console portable.

Sur le même sujet : Nintendo Switch Online — l’émulation des jeux N64 est une catastrophe

Nintendo peine à vendre ses Switch

Les soucis ont commencé dès l’année dernière. Au cours du quatrième trimestre, Nintendo a vendu 4,73 millions de Switch, un résultat déjà en baisse par rapport à l’année précédente. Au dernier trimestre, la firme a réalisé un chiffre d’affaires de 2,4 milliards d’euros, pour un bénéfice de 705 millions d’euros. C’est 9,9 % de moins qu’en 2020 à la même période. Sur l’année entière, le constructeur espérait toucher 3,8 milliards d’euros. Il n’en a reçu que 2,6 milliards. Au total, 89 millions de Switch se sont écoulés à travers le monde.

Il semble donc que l’arrivée de la Switch OLED n’ait pas suffi à booster les ventes. Une contre-performance qui peut s’expliquer par le prix plus élevé de la console, mais aussi par la pénurie de composants qui oblige Nintendo à réduire sa production de 20 %. Enfin, les dernières tentatives du groupe pour attirer de nouveaux joueurs se sont soldées par un échec cuisant. Avec l’arrivée des jeux Nintendo 64 sur sa console portable, ce dernier espérait raviver la nostalgie de ses utilisateurs. Au lieu de ça, le trailer de lancement est devenu sa vidéo la plus détestée de YouTube.

Source : Bloomberg



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !