Justice League Snyder Cut : quelles sont les différences majeures avec la version ciné ?

 

La version de Zack Snyder de la Justice League est disponible à l'achat depuis ce 18 mars sur de nombreuses plateformes de VOD. L'occasion pour nous de faire un point sur les différences majeures entre cette version et celle sortie au cinéma et réalisée par Joss Whedon en 2017.

justice league
Crédits : Warner Bros

Comme vous le savez peut-être, la Justice League Snyder Cut est enfin disponible à l'achat depuis ce 18 mars 2021 sur de nombreuses plateformes de SVOD comme Amazon Prime Video, Google Play, HBO Max (aux États-Unis) ou encore sur le store des consoles Xbox. Il s'agit d'une version remaniée du film sorti en 2017 par Zack Snyder. 

Le cinéaste avait bel et bien débuté la réalisation du long-métrage dédié à la formation de ce mythique groupe de super-héros, mais le décès de sa fille durant le tournage l'a évidemment contraint à abandonner le projet, revenu ensuite dans les mains de Joss Whedon pour un résultat plutôt bancal. Réclamée par les fans depuis plusieurs années, la version de Zack Snyder (qui dure plus de 4 heures) est enfin disponible. L'occasion pour nous de dresser les différences majeures entre les deux itérations, sans spoiler évidemment. 

Les différences majeures entre la Snyder Cut et la version ciné

Une BO plus sérieuse et plus en phase avec Batman V Superman

La BO de la version ciné, composée par Danny Elfman, faisait partie des nombreux problèmes du film sorti en 2017. Arborant régulièrement des sonorités joviales (en total décalage avec les images du film), Zack Snyder a décidé de faire appel à nouveau à Tom Holkenborg, auteur de la BO de Batman V Superman. De fait, une certaine continuité s'installe entre les deux films et on sent ici clairement que ce Justice League s'impose comme une suite directe de l'affrontement entre les deux héros. 

Cyborg est bien mieux introduit et exploité (comme tous les autres personnages)

Personnage avec une histoire expédiée à la va-vite dans la version ciné, Zack Snyder a décidé d'accorder plus d'attention à la construction de Cyborg dans cette réécriture. Sa transformation et sa relation compliquée et tendue avec son père sont bien mieux traitées. Le destin tragique de son père est d'ailleurs amené différemment, et permet aux spectateurs de bien mieux comprendre les motivations du jeune homme. Notez que chaque personnage bénéficie du même soin apporté à leur introduction, à l'instar de Barry Allen aka The Flash, qui troque le costume de clown de service pour un rôle bien plus central et essentiel.

justice league
Crédits : Warner Bros

Une bataille finale et une conclusion dignes de ce nom 

Au revoir cette bataille finale tronquée et gâchée par ces couleurs rouges criardes, Snyder adopte un ton sombre et épique, aidé par ce ciel sombre qui rappelle le traitement effectué par le réalisateur sur l'excellent Watchmen. Le nouveau montage rend la scène bien plus épique, avec une place de choix pour Flash. D’autant que Snyder nous livre les clés de ce qu’aurait dû être la trilogie Justice League, et autant dire que cela s’annonçait grandiose, sombre et violent.

Superman s’offre un retour à la vie de premier plan

On laisse de côté les passages clichés et sans âme de la version ciné. Dans cette version, chaque apparition de Superman est épique à souhait, et nous rappelle à quel point Henry Cavill est parfait pour le rôle. Le nouveau costume (en noir et gris) se veut particulièrement “badass” et le traitement apporté à l’Homme d’acier fait bien mieux ressortir sa part de noirceur voulue par Snyder. 

justice league
Crédits : Warner Bros

Des scènes de combat parfaitement chorégraphiées 

Si vous connaissez la filmographie de Zack Snyder, vous savez que le réalisateur a un talent particulier pour les scènes de combat réglées au millimètre près, parfaitement lisibles, le tout saupoudré de ralentis et de money-shot efficaces, à l’instar de ce qu’on a pu voir dans Watchmen et SuckerPunch. Rassurez-vous, le cinéaste n’a pas perdu la main dans ce domaine, et les affrontements dans cette Snyder Cut sont un pur régal pour la rétine. 

Une surprise de taille 

Vous avez détesté l’image Bling-Bling du Joker dans Suicide Squad ? La courte apparition du Prince du crime dans cette version vous fera probablement changer d’avis. Oui, Jared Leto a tout le potentiel pour incarner un Joker terrifiant lorsqu’il est bien dirigé, ce Joker-là se rapprochant bien plus d’un certain Heath Ledger (The Dark Knight de Christopher Nolan), rien que ça. On ne vous en dit pas plus. 

justice league
Crédits : Warner Bros

Source : TechRadar



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !