iPhone SE : Apple et l’art de faire du neuf avec du vieux

Maj. le 26 octobre 2018 à 16 h 21 min

Le nouvel iPhone SE a été annoncé par Apple, vous n’y avez sans doute pas échappé. Il a su nous surprendre sur certains points, mais ce que nous allons évoquer dans cet article est tout autre. La firme s’assure probablement un succès parce qu’elle sait faire du neuf avec du vieux. Nous allons tenter de vous le démontrer.

iphone-se-couleurs

L’iPhone SE est-il vraiment nouveau ?

En vérité, on ne va pas se mentir, il s’agit purement et simplement d’un astucieux mélange entre iPhone 5S, sorti il y a bientôt 3 ans, et iPhone 6S, sorti l’an dernier. C’est donc ici que le vieil adage : « c’est dans les vieux pots qu’on fait la meilleure soupe » prend tout son sens. Ne nous mentons pas, l’iPhone SE devrait néanmoins cartonner. Commençons d’abord par analyser son design.

Design : un iPhone 5S dopé aux hormones

i

En réalité, et contrairement à ce qu’on pensait avec certaines vidéos, il ne s’agit pas d’un iPhone 6S mini mais d’un iPhone 5S remis au goût du jour. Il est strictement identique à son aîné de ce point de vue et on peut dire qu’Apple a souhaité jouer la sécurité car la firme se savait pleinement attendu au tournant par toute une branche de fans qui n’avaient pas souhaité passer sur un écran plus grand.

Néanmoins, ce design reste efficace, il faut le dire même si l’effet de surprise est gâché malgré la présence de couleurs qui n’étaient pas présentes sur le 5S comme le rose doré et l’or.

Performances : un iPhone 6S au format réduit

iPhone se noir

Là encore, il recycle un peu ses composants, mais Apple a eu néanmoins la bonne idée de prendre ceux de son dernier fleuron, à savoir le A9. On aurait pu espérer de nouveaux composants. Malgré ce recyclage, ils seront capables d’assurer une fluidité exemplaire.

L’entreprise n’a pas souhaité intégrer 3D Touch, si l’on peut douter de l’intérêt de cette fonction sur un écran de 4 pouces, elle aurait néanmoins pu apporter une différenciation. Quant à Touch ID, il était déjà là sur le 5S, nous ne voyions pas pourquoi il n’aurait pas pu être présent ici. Mais cela reste une bonne chose.

Ecran : le même que celui de l’iPhone 5S

iphone se blanc

Vous le savez, cet iPhone SE repart sur ce fameux écran de 4 pouces qui manquait tant à certains, et il conserve la même définition (1136×640), suffisante pour cette diagonale, mais il constitue encore une preuve du joli recyclage orchestré par la firme.

Cet écran de 4 pouces tant chéri par Steve Jobs est donc de retour, pour une mobilité extrême mais un confort moindre, mais l’offre est destinée avant tout comme dit aux nostalgiques de ce format.

Certains y verront une régression, d’autres une écoute des différents utilisateurs à qui effectivement ils ne parlaient plus avec les derniers iPhone. C’est, pour ce point, à vous de juger.

Autonomie : peu de changements

Il n’est à priori équipé que d’une batterie de 1642 mAh mais Apple annonce une autonomie aussi bonne que le 6S, nous attendrons de voir avant de nous prononcer, si elle est la même que sur ses smartphones existants.

Apple manque toutefois là une occasion de se différencier et de marquer les esprits, une nouvelle fois. Mais sur ces versions dites « classiques » non plus, l’entreprise n’a jamais assuré une autonomie phénoménale pour ces smartphones. Ne nous emballons pas : elle reste tout à fait honnête.

Photo et stockage : le capteur du 6S pour un espace limité

Capture d’écran 2016-03-21 à 18.34.53

Pourquoi lier ces deux éléments ? Parce que l’iPhone SE dispose du même capteur iSight 12 MP de l’iPhone 6S, un recyclage dont on ne se plaindra pas, vu sa qualité. Néanmoins, là où on peut critiquer la firme c’est sur le fait de ne proposer que 16 Go de stockage en premier prix, comme depuis toujours.

Ce téléphone disposera probablement de 10 ou 11 Go réellement accessibles, à l’heure où il est lui-même capable de filmer en 4K. Une version 32 Go aurait été parfaitement adaptée. A la place, beaucoup prendront la version 64 Go, et débourseront donc de l’argent supplémentaire, comme nous allons le voir ci-dessous.

Prix : la douche froide

Capture d’écran 2016-03-21 à 18.38.10

C’est encore là où le bât blesse, c’est presque le point noir de ce nouvel iPhone. Si, dans un premier temps, nous étions enthousiasmés par les prix américains qui nous indiquaient 399 dollars pour la version 16 Go et 499 dollars pour la version 64 Go.

En France, nous avons vite été refroidis, puisque nous avons droit respectivement à 489 euros pour la version 16 Go, très limitée en terme de place et 589 euros pour la version 64 Go. De là, à nous rappeler un certain iPhone 5c, nous ne franchirons pas le pas. Alors certes il y a les taxes, mais sachez que même les Américains semblent choqués par ces tarifs.

Toutefois, attention, ne vous méprenez pas, l’iPhone SE reste un très bon smartphone mais gardez à l’esprit qu’il est constitué principalement de recyclage. A l’heure où Apple met l’accent sur l’écologie dans ses conférences, cela reste raccord. Et si néanmoins vous n’arrivez pas à vous décider, voici notre comparatif avec un Xperia Z5 Compact.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !