iPhone 13 : la pénurie de composants oblige Apple à produire 10 millions de smartphones en moins

 

Apple n’est pas immunisé contre la pénurie de composants. Alors que la firme prévoyait de fabriquer 100 millions d’iPhone 13 dans les mois suivant son lancement, elle a été contrainte de revoir ses ambitions à la baisse de 10 millions. En effet, elle rencontre quelques difficultés à se fournir en puce, notamment celles qui alimentent l’écran 120 Hz.

test apple iphone 13 pro

Apple s’est fait rattraper par son ambition. En amont de la sortie de l’iPhone 13, le constructeur prévoyait d’en produire 100 millions d’exemplaires. C’est plus qu’à l’accoutumée, puisque les premiers mois après le lancement voient plutôt 75 millions de smartphones arriver sur le marché. Il s’agissait donc d’une prévision relativement étrange de la part de la firme de Cupertino, dans un contexte de pénurie de composants qui frappe toute l’industrie de la tech, sans distinction. Cela n’a pas manqué.

En effet, une source interne rapporte que désormais, Apple espère plutôt fabriquer 90 millions d’iPhone 13. Le groupe rencontre plus de difficultés que prévu à s’approvisionner en puces par ses partenaires Broadcom Inc. et Texas Instruments. Pour rappel, le premier est chargé de fournir Apple en composants pour les technologies sans fil, tandis que le second s’occupe de livrer les différentes parties de l’écran des smartphones. Par ailleurs, Texas Instruments ne construit pas assez de puces pour alimenter les écrans OLED.

Sur le même sujet : iPhone 13 – 76 % des utilisateurs n’en veulent pas, Apple a raté le coche

Apple subit de plein fouet la pénurie de composants

Ces difficultés se répercutent nécessairement sur les ventes. À commencer par les précommandes, qui ont été un véritable calvaire pour tous ceux qui ont souhaité se procurer un iPhone 13 en avance. Du côté des livraisons aussi, les choses ne sont pas vraiment au beau fixe. Les utilisateurs achetant aujourd’hui leur smartphone ne le recevront pas avant la mi-novembre, et Apple atteste déjà de plusieurs retards dans l’expédition. Chez de nombreux revendeurs, l’iPhone 13 apparaît en rupture de stock.

Il s’agit d’un manque à gagner énorme pour Apple, dont le chiffre d’affaires devait initialement atteindre 120 milliards de dollars à cette période de l’année. Pour combler la brèche, la firme de Cupertino met la pression à tous ses fournisseurs, forcés de laisser de côté leurs autres clients. Gina Raimondo, secrétaire au commerce des États-Unis, a récemment proposé un plan de 52 milliards de dollars pour venir en aide à l’industrie des composants.

Source : Bloomberg



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !