Il fuit l’Ukraine avec une clé USB contenant presque la moitié de ses économies en Bitcoin

 

Le matin de l’invasion de son pays par la Russie, Fadey, un jeune Ukrainien de 20 ans, a décidé de s’enfuir vers la Pologne avec comme seul portefeuille sa clé USB. Cette dernière contenait en effet environ 1800 € en Bitcoin, soit presque la moitié de ses économies. Depuis, l’Ukraine a entièrement légalisé les cryptomonnaies pour relancer l’économie et aider la population.

bitcoin record

Parmi les nombreux dons effectués à l’Ukraine — on vous rappelle de faire attention aux multiples arnaques profitant de la situation — une grande partie est réalisée en cryptomonnaie. En effet, le Bitcoin, l’Ether et autres devises numériques se sont peu à peu imposés dans le pays suite à son invasion par la Russie. Alors que le président Volodymyr Zelensky a depuis légalisé toutes les cryptomonnaies sur le territoire, on compte aujourd’hui presque 83 millions d’euros versés à la population sous cette forme.

De cette manière, de nombreux Ukrainiens ont pu fuir leur pays en numérisant leurs économies. C’est notamment le cas de Fadey, un jeune homme de 20 ans qui réside désormais en Pologne. Le matin de l’invasion, celui-ci décide instantanément de quitter l’Ukraine. Problème, les banques et distributeurs sont assaillis par les Ukrainiens apeurés. « Je n’ai pas pu retirer d’argent du tout, car les files d’attente aux guichets automatiques étaient si longues, et je ne pouvais pas attendre aussi longtemps », explique Fadey.

Sur le même sujet : Le cours du Bitcoin repasse au-dessus des 40 000 dollars suite aux négociations en Ukraine

Un Ukrainien s’enfuit avec une simple clé USB en guise de portefeuille

Contrairement à d’autres, Fadey a eu de la chance. Il avait toujours en sa possession une clé USB contenant environ 1800 € en Bitcoin, soit 40 % de ses économies. C’est tout ce dont il avait besoin pour partir vers la Pologne et survivre une fois sur place. Il faut dire que la solution a quelques avantages, notamment celui d’éviter de se faire voler l’argent. Fadey est en effet le seul à connaître le mot de passe de son portefeuille crypto

Le gain de temps est également considérable, évitant ainsi à l’Ukrainien d’avoir à se rendre à la banque pour retirer ses fonds. S’il n’a pu récupérer la totalité de ses économies, cette trésorerie de secours lui a permis de fuir rapidement le pays, là où d’autres n’ont pas eu cette chance. Le gouvernement ukrainien, quant à lui, a bien compris l’intérêt que représentent les cryptomonnaies en temps de guerre. Depuis l’invasion de la Russie, les transactions crypto ont augmenté de 200 % sur le territoire.

Source : CNBC



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !