Huawei veut remplacer Google Assistant et Amazon Alexa par son propre assistant intelligent

Huawei développe actuellement son propre assistant intelligent, annonce le PDG de la firme chinoise. Destiné à remplacer Amazon Alexa, qui équipe les enceintes connectées de la marque, et Google Assistant, qui est intégré aux smartphones de Huawei, cet assistant vocal maison est déjà disponible en Chine. 

huawei remplacer google assistant amazon alexa propre assistant intelligent

Sur le marché chinois, les utilisateurs qui achètent le AI Cube, l’enceinte intelligente de Huawei, ou un smartphone de la marque, peuvent profiter de Xiaoyi, un assistant vocal. Comme Samsung avec le très décrié Bixby, Huawei envisage d’apprendre à son assistant intelligent d’autres langues pour l’exporter hors de la Chine.

Huawei développe un assistant vocal maison pour se débarrasser d’Amazon Alexa et de Google Assistant

« Nous utilisons les nôtres (NDLR : intelligences artificielles) en Chine. À l’avenir, nous aurons également les nôtres en dehors de la Chine » a annoncé Richard Yu, PDG de Huawei, lors d’une interview accordée à nos confrères de CNBC. « Au début, nous allons principalement utiliser Google Assistant et Amazon Alexa pour notre AI Cube et nos smartphones » précise le responsable.

« Nous avons besoin de plus de temps pour développer nos services d’intelligence artificielle … Plus tard, nous étendrons tout ça en dehors de la Chine » explique le PDG. La sortie d’un smartphone Huawei avec un assistant vocal concurrent de Google et d’Amazon, ce n’est donc pas encore pour tout de suite. Pour le constructeur chinois, la route s’annonce encore longue, d’autant que le marché des assistant vocaux est de plus en plus concurrentiel.

Cette annonce ne sort néanmoins pas de nulle part. Huawei accorde une place très importante à l’intelligence artificielle dans ses smartphones. En 2017, le chinois a même dévoilé le premier SoC avec un NPU consacré à l’intelligence artificielle, le Kirin 970. C’est notamment grâce à ce processeur que le Huawei P20 Pro s’est imposé comme le roi de la photo en 2018. En 2017 déjà,  James Lu, directeur de la gestion des produits IA, expliquait que Huawei travaille sur un assistant intelligent doté d’émotions et d’un QI élevé.

Ce n’est pas tout : le numéro 2 du smartphone a d’autres projets dans les cartons. Soucieux d’acquérir une certaine indépendance vis à vis de Google, le chinois a développé un OS mobile maison intitulé Kirin OS. Pour l’heure, Huawei ne cherche par contre pas à remplacer Android avec un autre système d’exploitation, assurait le Dr Wang Chenglu, responsable de la division logiciel grand public chez Huawei, en septembre 2018.

Face à la multiplication des assistants intelligents et des enceintes connectées et l’avance considérable prise par Google Assistant, le numéro 1 du marché, et par Amazon Alexa, la solution maison de Huawei pourra-elle se faire une place ? Pourriez-vous troquer l’assistant de Google ou d’Amazon pour une alternative ?

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Huawei, Android, ARM et Trump : le point sur la situation

Huawei a de quoi faire grise mine : depuis mi-mai les mauvaises nouvelles s’enchainent. La firme est directement touchée par un décret qui, s’il ne la vise pas nommément, aboutit à l’exclusion totale de Huawei du marché américain. En conséquence,…

Huawei porte plainte contre les Etats-Unis pour saisie illégale

Huawei passe à l’offensive. Le constructeur chinois vient en effet de déposer une plainte contre le département du Commerce des États-Unis. Exclue du marché américain depuis mai, la firme accuse les Etats-Unis de « détenir illégalement » du matériel de télécommunications Huawei…

Huawei aurait réduit la production des P30 et des Mate 30

Huawei aurait décidé de réduire la production des P30 et des futurs Mate 30 suite à son exclusion du marché américain et d’Android. Pressentant une forte baisse de ses chiffres de vente, le constructeur chinois aurait aussi ralenti les productions…