Huawei Search : le constructeur teste une alternative à Google Search

 

Huawei Search, l'alternative chinoise à Google Search, est déjà en cours de test chez certains utilisateurs. Privé de licence Android et des applications Google, le constructeur chinois développe à vitesse grand V des services alternatifs pour ses Huawei Mobile Services (HMS). 

huawei search alternative google search
Crédit : XDA Developers

Depuis le décret Trump, Huawei n'est plus autorisé à intégrer les services et applications de Google dans ses nouveaux smartphones. Pour remplacer les Google Mobile Services, le groupe chinois mise sur les HMS, une suite d'applications de son cru composée d'une alternative à Google Maps développée avec TomTom et d'App Gallery, une boutique alternative au Play Store.

Dans la même optique, Huawei développe actuellement une alternative à Google Search, le moteur de recherche de Google intégré aux smartphones Android. D'après les informations de nos confrères de XDA Developers, ce moteur alternatif s'appelle Huawei Search. Encore au stade de développement, il est déjà en cours de test en beta auprès de certains utilisateurs des Émirats arabes unis.

Plus basique que l’application Google Search, Huawei Search permet uniquement de saisir une suite de mots clés dans une barre de recherche. Le moteur propose alors des pages web, des vidéos, des articles de presse ou des images. Un widget propose aussi un aperçu de la météo actuelle sur 24 heures. On trouve également un onglet dédié au sport, à une calculatrice ou à un outil de conversion d'unités. Enfin, Huawei Search est compatible avec le mode sombre à l'échelle du système d'EMUI 10.

Lire également : Google supplie les Etats-Unis de le laisser travailler avec Huawei

Les données collectées par Huawei Search transitent vers l'Irlande

L'accord d'utilisation de Huawei Search indique que toutes les données saisies transitent par Aspiegel Limited, une filiale de Huawei basée en Irlande. L'an dernier, le groupe chinois a en effet transféré une importante partie de ses services logiciels mobiles vers sa filiale Irlandaise afin de rassurer les utilisateurs inquiets pour le respect de leurs données. Sans surprise, Huawei s'attend à ce que les internautes soient plus rassurés à l'idée que leurs données transitent vers des serveurs européens plutôt que chinois.

L'accord d'utilisation stipule aussi que les utilisateurs «doivent avoir un identifiant Huawei» pour utiliser le moteur de recherche. De plus, le service est “uniquement disponible dans l'appareil Huawei en tant qu'application ou recherche intégrée aux services Huawei”. Huawei Search n'a donc pas vocation à être accessible pour tous sur le web et devenir un moteur de recherche à part entière.

Source : XDA Developers



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Huawei Biden
Huawei : Joe Biden réfléchit à lever l’embargo imposé par Trump

L’administration Biden réfléchit à lever l’embargo imposé sur Huawei par l’administration Trump. C’est la future secrétaire au commerce des Etats-Unis, Gina Raimondo, qui a évoqué l’idée. Elle a toutefois précisé qu’elle prendrait toutes les précautions possibles contre un éventuel espionnage…

huawei installation usine france
Huawei ouvrira sa première usine française en Alsace en 2023

Huawei vient d’annoncer ce mardi 26 janvier 2021 l’ouverture d’une nouvelle usine de production en 2023 en Alsace. C’est la première fois que le constructeur ouvre un site de production en dehors de la Chine. À terme, cette usine compte…

ren zhengfei huawei
Huawei révèle comment il va survivre aux sanctions américaines

Huawei a un plan pour survivre aux sanctions américaines à son encontre. Dans l’immédiat, le groupe chinois va se concentrer sur l’augmentation de ses bénéfices et va reporter aux calendes grecques ses projets d’expansion dans le monde. En parallèle, Huawei va…