Huawei et Honor perdent leur licence Android : qu’est-ce qui va changer ?

 

Huawei et Honor viennent d'être privés de leur licence Android. Google a décidé de suspendre l'accès au Play Store et ses applications pour les deux constructeurs chinois. Cette décision fait suite à un décret signé par Donald Trump qui interdit aux firmes américaines de collaborer avec certains groupes étrangers. On fait le point sur les conséquences et les implications de cette affaire. 

huawei honor licence android

Le 19 mai 2019, une dépêche de Reuters est venue annoncer la suspension du partenariat entre Google et Huawei. Quelques heures plus tard, nos confrères de The Verge ont confirmé la nouvelle, citant une source anonyme proche du dossier. Finalement, l'informations a été entérinée par un tweet sur le compte officiel d'Android. Huawei et sa filiale Honor ont donc perdu leur licence Android. Sans surprise, cette décision a été motivée par le dernier décret mis en place par Donald Trump dans le cadre de la guerre commerciale avec la Chine. Le président des Etats-Unis a en effet placé Huawei sur liste noire.

Huawei et Honor privés de license Android

Evidemment, cette annonce est lourde de conséquences. Tout d'abord, Huawei va perdre l’accès aux mises à jour du système d’exploitation Android, comme la 10ème version de l'OS, Android Q. C'est un coup dur pour le constructeur, qui s'est imposé au cours des derniers mois comme le numéro 2 mondial du marché du smartphone. Les futurs smartphones Honor et Huawei n'auront pas non plus accès au Google Play Store, la boutique d'applications Android, ni aux services de Google, comme YouTube, Gmail, ou Google Maps. De même, Google aurait décidé de ne plus fournir de service technique à la marque chinoise. Pour rappel, la même chose a bien failli arriver à ZTE en 2018.

Le constructeur chinois aura par contre toujours accès à la version open source d'Android, AOSP (Android Open Source Project). Cette version est par contre privée de tous les services créés par Google. Huawei va donc devoir trouver une alternative au Google Play Store. Sur le marché chinois, la firme utilise déjà un store alternatif depuis 2010. De même, les chinois compensent l'absence de Google avec des services proposés par des géants comme Tencent ou Baidu. Huawei va-t-il devoir proposer des services tiers de ce genre en dehors de la Chine ?

Sur son compte Twitter, Android rappelle que cette décision n'est pas rétroactive. Les smartphones actuels des deux marques, comme le Honor View 20, le Mate 20 ou le P30, continueront de profiter du Play Store et du Play Protect, qui protège les internautes contre les malwares. Par contre, vous pourriez bien devoir faire une croix sur Android Q et les versions suivantes. D'après Reuters, Google est toujours en train de définir les limites des restrictions appliquées. Sans surprise, l'absence de licence Android risque d'avoir un effet catastrophique sur les ventes de smartphones Huawei et Honor partout dans le monde.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !

Huawei prêt à se passer d'Android ?

Craignant que Google ne le prive de licence Android, Huawei a développé depuis plusieurs années un OS alternatif, Kirin OS. Pour le fabricant, il s'agissait surtout d'un plan de secours au cas où ses relations avec la firme de Mountain View se dégradent…comme c'est le cas aujourd'hui. Aux dernières nouvelles, ce système d'exploitation serait déjà fonctionnel. “Nous développons notre propre système d’exploitation pour des considérations stratégiques : s’ils décident de nous couper l’accès à Android, nous ne seront pas condamnés” expliquait Ren Zhengfei, fondateur de l’entreprise chinoise, en avril 2018.

Toujours d'après nos confrères de Reuters, le groupe chinois va se battre contre la décision de Google. Nous avons évidemment contacté Huawei France afin d'en savoir plus sur la question. Nous mettrons à jour cet article dès que nous aurons reçu une réponse. Que pensez-vous de cette affaire ? Allez-vous y réfléchir à deux fois avant d'acheter un appareil de la marque ? Au contraire, l'idée d'une alternative a-t-elle piqué votre curiosité ? On attend votre avis dans les commentaires.

Lire aussi : Huawei exclu du marché américain et d'Android – le point sur la situation



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
huawei mate 40 pro prix
Huawei Mate 40 Pro : une fuite dévoile les prix avant l’annonce

Les Huawei Mate 40 Pro continuent de se dévoiler. Quelques jours avant l’annonce, un informateur réputé a dévoilé les prix de vente en euros de plusieurs modèles de la gamme. En dépit des sanctions américaines et de l’effondrement imminent de…

huawei mate 40 photo teaser
Mate 40 : Huawei tease le quintuple capteur photo du smartphone

Huawei vient de teaser le quintuple capteur photo arrière des Mate 40. Une mystérieuse image publiée sur Sina Weibo montre en effet une configuration disposée dans un bloc photo hexagonal, une première sur le marché du smartphone.  Ce 14 octobre,…

huawei mate 40 présentation 22 octobre officiel
Huawei Mate 40 : présentation le 22 octobre 2020, c’est officiel

Huawei présentera finalement les Mate 40 et Mate 40 Pro lors d’une conférence le 22 octobre 2020. Suite aux sanctions américaines à son encontre, le groupe chinois pourrait dans un premier temps réserver ses nouveaux smartphones à la Chine. Les…

harmony os déploiement calendrier
Harmony OS : Huawei dévoile le calendrier de déploiement de son OS

Huawei vient de publier un premier calendrier concernant le déploiement d’HarmonyOS sur ses différents smartphones. Sans surprise, les futurs Mate 40 et Mate 40 Pro seront les premiers à migrer sous HarmonyOS 2.0. HarmonyOS a pour vocation de remplacer Android…

huawei
Huawei propose que des experts indépendants passent sa 5G au peigne fin

Huawei invite des experts indépendants à passer ses technologies 5G au peigne fin pour prouver que ses solutions ne représentent aucune menace d’espionnage. La firme cherche à provoquer la levée des sanctions qui brident désormais lourdement ses ambitions. Le président…