Huawei reste le leader de la 5G malgré le décret de Donald Trump

Huawei demeure le leader de la 5G en dépit des sanctions du gouvernement Trump. Banni du marché américain, le groupe chinois est malgré tout parvenu à obtenir jusqu’à 50 contrats commerciaux dans le monde. Loin de se laisser abattre, Huawei a décidé d’investir toujours plus dans le domaine de la 5G pour devancer la concurrence, incarnée par Nokia et Ericsson. 

huawei 5g leader malgré decret trump

Lors d’une conférence dédiée à la 5G à Shanghai, Ding Wei, directeur général de la division télécom chez Huawei, est revenu sur le succès de la firme dans le domaine des infrastructures réseau, rapporte MyDrivers. Selon le cadre, Huawei a obtenu 50 contrats commerciaux 5G dans le monde entier en dépit du contexte actuel.

Lire également : l’affaire Huawei risque de retarder l’arrivée de la 5G partout dans le monde

Huawei investit toujours plus dans la 5G en dépit des sanctions

L’entreprise a déjà livré 150 000 équipements destinés au réseau du futur dans des pays comme la Corée du Sud, la Suisse, le Royaume-Uni ou la Finlande. Ces déclarations visent évidemment à rassurer les investisseurs suite aux déboires de Huawei avec le gouvernement américain. Grâce à ces excellents chiffres, Huawei s’impose comme l’équipementier numéro un dans le domaine de la 5G, devant Nokia et Ericsson. Les deux firmes doivent respectivement se contenter de 30 et de 18 contrats commerciaux.

Lire aussi : la Chine vise un milliard d’appareils connectés 5G d’ici 2024, grâce à Huawei

Huawei ne compte pas s’arrêter là. « Nous allons continuer à augmenter nos investissements dans la 5G et à travailler avec nos clients pour faire de notre vision une réalité » explique Ding Wei. Cette année, l’équipementier devrait investir jusqu’à 10 milliards de yuans en recherche et développement d’équipements 5G. 

De nombreuses voix s’élèvent pourtant afin d’écarter Huawei de l’avénement de la 5G dans le monde. D’après un rapport de l’Institut Montaigne, l’Europe devrait même déployer la 5G sans Huawei afin d’éviter que des informations sensibles ne tombent entre les mains du gouvernement chinois. C’est le même argumentaire que celui des Etats-Unis. Afin d'empêcher Huawei de jouer un rôle majeur dans l’avènement de la 5G en Europe, le gouvernement Trump a même menacé certains pays européens, dont l’Allemagne, de représailles. Pour l’heure, les gesticulations américaines semblent n’avoir aucun effet sur les affaires de Huawei en matière de 5G.

Source : MyDrivers

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Le numéro de téléphone fixe bientôt attribué à vie

Votre numéro de téléphone fixe va bientôt pouvoir vous suivre toute votre vie, même si vous déménagez dans une autre région. L’Arcep annonce l’adoption d’une modification du plan national de numérotation, avec comme objectif d’annuler toutes les contraintes géographiques liées…

Tesla augmente le prix de l’Autopilot

Tesla augmente encore le prix de l’Autopilot, plus précisément de l’option « conduite entièrement autonome ». Il faudra compter 1000 euros de plus pour en être équipé à l’achat d’une nouvelle Model 3, S ou X. D’autres augmentations vont suivre…

Windows 10 : Office 365 interdit dans des écoles allemandes

Office 365 sur Windows 10 sont dans le viseur du Land allemand de Hesse, qui a interdit son utilisation dans les écoles. L’autorité régionale en charge des données personnelles estime que Microsoft ne respecte pas les principes du RGPD avec…