5G : les États-Unis menacent encore l’Europe pour faire interdire Huawei

 

Huawei va-t-il pouvoir participer au développement des infrastructures 5G en Europe ? En tout cas, les États-Unis font tout pour que ce ne soit pas le cas. Déjà menacée par les Américains il y a quelques mois, l'Allemagne a de nouveau été approchée. Et le secrétaire d'Etat américain entame une tournée européenne pour convaincre d'autres pays. 

huawei 5g

Cela fait plus de six mois que les États-Unis demandent à ses alliés d'exclure Huawei de leur marché 5G. Une campagne de lobbying intensif visant à acculer le groupe chinois sur le secteur des télécoms. L'appel a été entendu par les pays qui lui sont très proches (Canada, Australie, Nouvelle-Zélande), mais l'Europe semble encore réticente et ne sait pas vraiment quoi faire.

Huawei : les États-Unis font tout pour l'exclure des marchés de la 5G européens

C'est dans ce contexte qu'on apprenait en mars 2019 que les États-Unis menacent l’Allemagne pour y faire interdire Huawei. Argument principal des Américains : si Huawei est accepté sur le réseau 5G allemand, les USA se réservent le droit d’arrêter de partager des informations secrètes et des renseignements aux services et agences allemands.

Lire aussi : 5G : les opérateurs s’opposent à la proposition de loi anti-Huawei

Et la pression continue d'être mise sur nos voisins outre-Rhin ainsi que sur plusieurs autres pays européens, rapporte Reuters. Et cette fois, les États-Unis ne s'en cachent plus. Mike Pompeo, le secrétaire d'Etat américain, a rencontré son homologue allemand pour une nouvelle mise en garde. “Il y a un risque que nous changions d'attitude [sur notre coopération avec nos alliés] si des données privées ou relatives à la sécurité nationale passent par des réseaux que nous jugeons peu fiables”, a déclaré le chef de la diplomatie US à l'occasion d'une conférence de presse.

Mike Pompeo va également exposer ses arguments à la chancelière Angela Merkel elle-même, avant d'entamer une tournée européenne qui passera par la Suisse, les Pays-Bas et le Royaume-Uni. Donald Trump sera d'ailleurs également présent à cette dernière destination.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !