5G Huawei : l’affaire risque de retarder l’arrivée de la technologie partout dans le monde

 

L'exclusion de Huawei du marché américain risque de retarder le déploiement de la 5G dans le monde. Craignant des sanctions du gouvernement Trump, de nombreuses entreprises impliquées dans la mise en place du réseau ont en effet décidé de couper les ponts avec l'équipementier chinois. 

huawei 5g exclusion retard deploiement

D'après nos confrères de Reuters, de nombreux géants des télécommunications et de la technologie interdisent à leurs employés d'évoquer l'élaboration des normes 5G avec des représentants Huawei. Les firmes craignent d'éventuelles sanctions de la part du gouvernement américain. La Maison-Blanche a pourtant offert un sursis de 3 mois au groupe chinois, pendant lequel il peut s’entretenir avec des entreprises aux Etats-Unis “si cela est nécessaire pour l’élaboration de normes 5G”.

Huawei exclu du marché américain : le déploiement de la 5G risque de prendre du retard

Des entreprises comme Intel, Qualcomm, InterDigital Wireless et l'opérateur sud-coréen LG Uplus ont malgré tout cessé de collaborer avec Huawei, assure Reuters. Les firmes ont confirmé l'information. LG Uplus affirme ainsi “s'abstenir volontairement d'interagir avec les travailleurs de Huawei”. Doug Jacobson, avocat spécialisé dans l'exportation, explique la décision de ces entreprises par “les malentendus générés par les restrictions” imposées par le décret de Donald Trump. En bref, de nombreux groupes ne savent pas trop sur quel pied danser.

Comme le souligne le rapport, les échanges entre Huawei, l'un des plus importants équipementiers réseau au monde, et d'autres géants de la tech sont essentiels au déploiement de la 5G. La firme chinoise fait même partie de plusieurs organisations chargées de définir les normes techniques du réseau du futur. “Huawei n'est pas juste une entreprise. Ils sont, à bien des égards, les leaders de la technologie 5G. Leur exclusion est très difficile, elle risque donc de perturber l'ensemble du projet” estime Jorge Contreras, professeur de droit à l'Université d'Utah, précisant qu'il est impossible de mettre en place le réseau 5G sans l'appui de groupes chinois.

Lire également : 5G – l’exclusion de Huawei pourrait coûter 55 milliards d’euros aux opérateurs européens

D'après plusieurs experts du secteur des télécommunications, la mise à l'écart de Huawei risque donc de ralentir le déploiement de la 5G. “Cette affaire pousse chacun dans son coin alors que nous avons besoin de coopération pour développer la 5G” regrette le représentant d'un opérateur européen. Quelques semaines avant le décret Trump, Deutsche Telekom estimait d'ailleurs que l'exclusion complète de Huawei retarderait de 2 à 3 ans l'arrivée de la 5G en Europe.

Source : Reuters



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
fibre optique
Fibre optique : la France compte désormais plus de 10 millions d’abonnés

L’Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes (Arcep) vient de publier les derniers chiffres du quatrième trimestre 2020 concernant la progression du déploiement de la fibre optique (FTTH) en France. Le pays compte aujourd’hui plus de 10 millions d’abonnés….

5g
5G : tout ce qu’il faut savoir sur le réseau du futur

La 5G, on en entend parler de plus en plus. Ce réseau du futur, tous les industriels y croient. Il permettra de nous faire vivre dans un monde ultra-connecté où les voitures se déplaceront en toute autonomie. Entre autre.

Free 5G
La 5G arrive d’ici quelques jours à Paris selon Free

La 5G ne va pas tarder à arriver sur Paris. Free a affirmé sur Twitter que la nouvelle génération de téléphonie mobile sera disponible dans quelques jours seulement dans la capitale. Xaniel Niel avait prévu l’activation des antennes pour fin…

antenne 4g barometre
La 4G de Free Mobile serait responsable de coupures TV

Free Mobile est accusé de priver des dizaines de Français de TV. D’après l’ANFR, une antenne 4G récemment déployée par l’opérateur perturbe le signal de la TNT. L’agence nationale des fréquences demande aux personnes concernées de déposer une réclamation. En théorie, Free Mobile est responsable…

bruxelles roaming abolition
Bruxelles va prolonger l’abolition du roaming en Europe jusqu’en 2032

Bruxelles veut prolonger la suppression du “roaming” ou des frais d’itinérances dans toute l’Union européenne pour les dix ans à venir. La Commission européenne souhaite garantir “la même qualité et la même vitesse de connexion” que dans leur pays d’origine…