Huawei prépare un smartphone à clapet pour contrer le Galaxy Z Flip

 

Huawei travaille sur un smartphone pliable à clapet, montre un brevet. En dépit des sanctions à son encontre, le groupe chinois cherche un moyen de contrer le Galaxy Z Flip de Samsung. Ce n’est pas la première fois qu’une fuite tease l’arrivée d’un smartphone à clapet estampillé Huawei. 

huawei galaxy z flip

En fouillant dans la base de données de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI), nos confrères de Windows United ont déniché un nouveau brevet déposé par Huawei. Le brevet a été déposé le 16 avril 2019 et publié le 22 octobre 2020.

Les schémas montrent un appareil compact construit autour d’un écran pliable à l’horizontal. Le terminal décrit ressemble à un smartphone pliable à clapet similaire au Galaxy Z Flip de Samsung ou au Motorola Razr. Grâce à l’essor des écrans pliables, le smartphone à clapet (ou flip phone) fait son grand retour sous les feux des projecteurs.

Sur le même sujet : Huawei présente le Mate Xs, son 2ème smartphone pliable au prix de seulement 2499€

Le Mate V se précise

Dans le brevet, Huawei décrit longuement le fonctionnement de la charnière centrale qui permet à la dalle de plier. « La structure de la charnière comprend un bloc central, une unité de charnière avec premier support connecté de manière rotative sur le côté avant du bloc et un second support connecté de manière rotative sur le côté arrière du bloc central » détaille Huawei. Grâce à cette charnière développée par ses soins, le constructeur chinois cherche à créer un terminal robuste.

D’après un dépôt de marque datant de juillet dernier, le premier smartphone pliable à clapet de Huawei s’appellerait sobrement Mate V. L’appareil viendrait étoffer l’offre de smartphones pliables de marque. Pour l’heure, le catalogue de smartphones pliables de Huawei se résume encore au Mate X et au Mate XS. Suite aux lourdes sanctions décrétées par Washington, le Mate X2 accuserait plusieurs mois de retard. D’ailleurs, il ne devrait pas voir le jour cette année.

En attendant des informations officielles, on vous invite à prendre ce brevet avec du recul. Pour l’heure, rien n’indique que Huawei ait vraiment l’intention d’exploiter les technologies déposées. Il n’est pas rare qu’un fabricant sécurise les technologies développées dans ses laboratoires sans jamais les intégrer dans un appareil destiné à être commercialisé.

Source : Windows United



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Qualcomm
Huawei : les Etats-Unis autorisent Qualcomm à vendre des puces au groupe chinois

Huawei est à nouveau autorisé à commercer avec Qualcomm. Comme Samsung, Sony ou Intel, le fondeur américain a obtenu une licence de vente auprès des Etats-Unis. Qualcomm va donc pouvoir fournir des puces informatiques au constructeur chinois, toujours dans l’incapacité de produire ses propres chipsets. Sur liste…

harmonyos corrected
Harmony OS : Huawei lancera la bêta smartphone le 18 décembre 2020

Harmony OS sera disponible en bêta sur smartphone à compter du 18 décembre 2020. Dans un premier temps, seuls les développeurs devraient avoir accès à cette version du système d’exploitation. La bêta publique sera, elle, lancée en avril 2021. Harmony…

huawei copie design iphone 12 apple
Huawei a déjà copié le design des iPhone 12

Huawei n’a pas perdu de temps. Comme le montre une fuite en provenance de Sina Weibo, la marque chinoise s’apprête à dévoiler un smartphone inspiré du design des iPhone 12. Comme Apple, Huawei opte pour des tranches plates et un…