IFA 2019 : Huawei dévoile le Kirin 990, la puce 5G du Huawei Mate 30

Maj. le 9 septembre 2019 à 15 h 51 min

Comme chaque année, Huawei profite de l’IFA de Berlin pour dévoiler quelques nouveautés. En 2019, le géant chinois présente son tout nouveau processeur Kirin 990 5G. Plus puissant, moins énergivore, il se distingue par une particularité : il est déjà prêt pour la 5G.

huawei kirin 990 officiel

Malgré la guerre commerciale Huawei perpétue la tradition et lance dès la rentrée son nouveau processeur haut de gamme : le Kirin 990 5G débarque avec plein de promesses. Il est 5,8 fois plus rapide que les puces concurrentes  et se distingue particulièrement dans trois domaines : l’autonomie, le réseau et le traitement photo.

Avec ce SoC, Huawei souhaite répondre à tous les scénarios d’utilisation d’aujourd’hui et de demain. Le Kirin 990 5G s’inscrit dans sa stratégie Cloud-Pipe-Device (cloud, réseau, appareils) destinée à relier tous nos produits connectés dans un avenir plus ou moins proche. Fort de ses 18 000 brevets, Huawei maîtrise le réseau, le cloud, et, comme le montre encore une fois le Kirin 990 5G, les appareils.

Puissance, endurance et qualité photo

Huawei est le premier et peut donc se vanter de lancer le SoC le plus puissant du marché. D’ici quelques mois, Qualcomm rebattra les cartes avec sa nouvelle génération de Snapdragon. En attendant, le Kirin 990 5G s’annonce comme plus performant que la concurrence. Alors que le CPU du Kirin 980 était composé de deux types de coeurs (Big-Little), celui du Kirin 990 en compte 3 :

  • 2 Big core Cortex A76 cadencés à 2,86 GHz : +12% de rendement
  • 2 Middle Core Cortex A76 cadencés à 2,36 GHz : +35% de rendement
  • 4 Little Core Cortex A55 candencés à 1,95 GHz : +15% de rendement
kirin 990 5g

Pour la partie graphique, Huawei s’appuie sur un GPU Mali-676 16-core (contre 10 coeurs pour le Kirin 980). Il promet une légère amélioration des performances graphiques (+6%) mais surtout une consommation d’énergie réduite (-20%).

L’intelligence artificielle bénéficie également d’une nette amélioration. Huawei inaugure Da Vinci, une toute nouvelle architecture de sa puce NPU. Ou plutôt de ses puces. La marque renouvelle sa technologie Dual ISP présente dans le Kirin 980 et lui adjoint une puce NPU dite Tiny-core. Beaucoup plus petite, elle consomme 24 fois moins d’énergie.

Concrètement, ces nouvelles enclaves NPU aident le CPU dans l’amélioration du rendement (+15%). Elles activent par exemple les Big, Little ou Middle Core selon les usages. Les Little Core sont sollicités pour les usages courants, alors que le gaming nécessite le soutien des Big Core, par exemple. Néanmoins, l’enclave NPU promet surtout une nette amélioration de la qualité photo et vidéo. Ce nouveau système Dual ISP améliore la réduction de bruit des images de 30% et la réduction de bruit vidéo de 20%.

Kirin 990 : cap sur la 5G

Le Kirin 990 5G marque un tournant dans l’Histoire de la 5G. Actuellement, les constructeurs doivent assembler plusieurs composants afin de se connecter à ce réseau de demain. Le Galaxy Note 10+ 5G par exemple intègre un processeur auquel on adjoint un modem 5G.

kirin 990 5G vs concurrence

Pour la première fois, Huawei lance une puce unique prenant en charge toutes les les fonctionnalités 5G. Pour parvenir à cette prouesse, le constructeur a utilisé une technique de photolithographie par rayons ultraviolet « extrême » de dernière génération baptisée EUV (Extreme Ultra-Violet). Toujours gravée en 7nm, la puce peut tout de même accueillir plus de composants dotés d’un meilleur rendement, l’EUV gravant les éléments avec plus de précision.

Lire également : Huawei risque-t-il de disparaitre, privé d’Android et d’ARM ?

Le Kirin 990 5G est ainsi compatible 4G, 5G NSA (non stand alone) et 5G SA (stand alone). Atchoum ! En résumé, la 5G NSA permettra de relier tous les objets connectés de demain, la 5G SA sera intégrée aux smartphones. Concrètement cela se traduira pour les utilisateurs par des vitesses de téléchargements plus rapide par exemple ou des usages nécessitant un gros débit de données (cloud gaming par exemple). Cette solution complète et intégrée dans un même SoC est, à l’heure actuelle, unique au monde.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Exynos 980 : Samsung lance le premier SoC avec modem 5G intégré

Samsung vient de lever le voile sur l’Exynos 980, le premier SoC équipé d’un modem 5G intégré. Gravé en 8nm, compatible WiFi 6 et doté d’un NPU pour l’intelligence artificielle, ce nouveau processeur entrera en production de masse dès la…

Intel reconnait un énorme retard sur le 10 nm

Les premiers processeurs d’Intel gravés en 10 nm arriveront finalement cette année, à moins d’un énième report du fondeur qui sent plus que jamais la pression d’AMD avec ses derniers CPU Ryzen 3000. Bob Swan, le nouveau PDG du groupe…