Hausse des prix du carburant : non, Google ne censure pas la carte des rassemblements du 17 novembre 2018

Maj. le 8 novembre 2018 à 22 h 16 min

Google est accusé d’avoir censuré la carte des rassemblements contre la hausse des prix du carburant du 17 novembre 2018. Il ne s’agit pourtant pas d’un acte volontaire mais d’un simple bug. Dans la foulée, des utilisateurs Facebook assurent que le réseau social a supprimé certains groupes, utilisés par les militants pour organiser le blocage national. 

hausse prix carburant google pas censure carte rassemblements

Comme le rapporte Check.news.fr, des internautes rencontrent actuellement des difficultés pour accéder à la carte des rassemblements contre la hausse des prix du carburant. « Impossible d accéder a la carte » remarque une utilisatrice sur la page Facebook de Blocage 17 Novembre 2018, la page qui propose la carte interactive grâce à l’outil Google My Maps. « Je n’ai jamais réussi à la consulter et un message s’affiche : www.google.com vous a redirigé à de trop nombreuses reprises » explique un internaute à Check.news.fr.

Des internautes accusent Google de censurer la carte des rassemblements du 17 novembre 2018

Bien vite, des militants se sont mis à crier à la censure. « La carte des blocages prévus pour la manifestation du 17 novembre 2018 est-elle censurée par Google ? » théorise un internaute. En fait, la carte reste accessible. Par intermittences, des problèmes de connexion peuvent cependant empêcher certains utilisateurs de consulter la carte.

« La carte est accessible, on continue à faire des mises à jour. Elle compte environ 650 blocages, signalés par nos plus de 13 000 membres sur Facebook. Peut-être que des problèmes de connexion ont pu être causés par le succès de la carte, avec des serveurs saturés : la carte a été consultée plus de 5 millions de fois » précise le créateur de la carte à Check.News.fr. De notre côté, on remarque que la carte est effectivement accessible.

La plupart des internautes qui ne parviennent pas à accéder à la carte reçoivent le message suivant « votre site ne fonctionne pas et vous a redirigé à de trop nombreuses reprises. » Il s’agit d’une erreur courante, qui survient occasionnellement sur certains navigateurs. En règle générale, vider le cache et effacer les cookies suffit pour résoudre le soucis. Si le problème persiste, on vous conseille d’essayer avec un autre navigateur.

Facebook est accusé d’avoir censuré des appels au blocage national

Il y a quelques jours, des militants ont aussi accusé réseau social de Mark Zuckerberg d’avoir sciemment supprimé des posts et des pages Facebook dédiées au blocage national du 17 novembre 2018. « Tous les événements d’organisation pour les blocages ont été supprimé par Facebook » accuse un post sur le réseau. « La censure sur les réseaux concernant cette journée est bien la preuve qu’ils en ont peur » écrit un militant. L’affaire rappelle les accusations de censure formulées par Nordpresse, le site parodique belge de Vincent Flibustier.

« Le créateur de l’événement a reçu une notification de Facebook comme quoi l’événement avait été signalé et qu’il allait être examiné. Il a été supprimé juste après. Je ne crie pas au complot, mais je pense que c’est possible que Facebook ait supprimé l’événement par peur du « mécontentement populaire » explique Thomas Leroyer, administrateur d’un des événements supprimés, à France Info.

D’après Check.news.fr, un seul administrateur, sur les 4 personnes contactées, admet avoir lui-même supprimé un événement. « Je l’ai effectivement supprimé car il y avait deux événements en parallèle » explique l’homme. Les autres organisateur accusent d’une même voix Facebook de chercher à censurer le mouvement.

Le réseau social n’a pas tardé à démentir et promet ne pas être intervenu dans la suppression des pages. Facebook assure que les seules raisons qui pourraient le pousser à intervenir sont listées dans les règles de modération, rapporte France Info. Que pensez-vous de ces accusations ?

Lire aussi : prix de l’essence et du gasoil – les applications pour trouver du carburant moins cher

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Funcl : les écouteurs True Wireless à prix plancher !

Avec la disparition du bon vieux jack audio, les casques et écouteurs Bluetooth sont de plus en plus courants. Parmi eux, les écouteurs « true wireless » intéressent de plus en plus de monde, expliquant sans doute la multiplication des constructeurs. La…

Les tickets de caisse en papier abandonnés dès 2020 ?

Les tickets de caisse pourraient bien disparaître à partir de 2020. Une députée LREM vient de déposer une proposition de loi qui interdit l’impression systématique du ticket de caisse papier. Celui-ci ne sera proposé qu’à la demande du client. Pour…