Facebook : violence, harcèlement, nudité… voici les règles de modération secrètes du réseau social

Facebook lève le voile sur ses règles secrètes de modération. Après des années de mystère, le réseau social de Mark Zuckerberg a dévoilé dans le détail les règles qui permettent à ses équipes de modérer les contenus postés sur Facebook. Plusieurs thématiques sont abordées : la nudité, les incitations à la haine et à la violence, le harcèlement ou la pédopornographie. 

facebook

Bien décidé à redorer son blason, le réseau social multiplie les déclarations publiques. Dans un communiqué signé par Rob Goldman, vice président de la publicité, Facebook a d'ailleurs une nouvelle fois tenu à rassurer ses membres.“Vous n'êtes pas le produit” assure Facebook, qui défend bec et ongles son modèle économique basé sur la publicité. Le réseau social a ensuite mis en ligne l'entièreté de ces règles de modération.

Facebook lève le voile sur ses règles de modération secrètes !

“Ces règles vont aider les utilisateurs à comprendre où nous traçons la limite” explique Monika Bickert, la directrice de la politique de gestion des contenus de Facebook. En publiant pour la première fois ses règles de modération, le réseau social espère aussi susciter des retours. Grâce aux avis d'experts et d'utilisateurs, Facebook s'engage en effet à améliorer son règlement.

Dans le long document mis en ligne, Facebook explique avec précision dans quels cas ses modérateurs vont intervenir. Pour considérer un post ou un commentaire comme une menace, celui-ci doit impérativement contenir une cible précise. De même, le réseau social ne considérera pas une menace comme crédible si elle ne précise pas un lieu, un moment et une méthode. De même, les atteintes à l'intégrité des utilisateurs sont séparées en plusieurs catégories : suicide et automutilation, nudité et exploitation sexuelle des enfants, exploitation sexuelle des adultes, intimidation et harcèlement. “N'entrez pas en contact à plusieurs reprises avec une personne qui refuse de communiquer avec vous” explique Facebook.

Le réseau social affirme aussi se montrer particulièrement attentif au respect de l'intégrité des enfants. “Nous sommes conscients que les gens partagent parfois des photos leurs propres enfants nus sans mauvaises intentions” précise Facebook, qui ajoute “nous supprimons généralement ces images pour éviter les abus et les détournement”. Le réseau social porte aussi une attention particulière à une série de « groupes vulnérables »Facebook est ainsi plus attentif à l'intégrité des chefs d’Etat, des témoins, des militants et des journalistes et aux propos qui contiennent un caractère racial, ethnique, ou relatif au handicap ou à l'orientation sexuelle.

Connu pour sa pudeur, le réseau social aux 2 milliards d'utilisateurs actifs est revenu sur la question de la nudité. Facebook affirme tolérer les photos de nudité dans le cadre d'un projet artistique, d'une manifestation ou “pour des raisons pédagogiques ou médicales”. Dans les faits, le réseau social se montre finalement plus strict. Facebook avait d'ailleurs censuré le tableau “l'Origine du monde ” de Gustave Courbet. Si Facebook a censuré un contenu par erreur, l'équipe de modération s'engage désormais à revenir vers l'utilisateur concerné dans les 24H.

Les règles dévoilées par Facebook ne correspondent pas à 100% avec celles appliquées par ses équipes de modération. Et le réseau social ne s'en cache pas : “il y a quelques petits détails que nous avons gardés pour nous afin d’empêcher des gens de contourner le système”.  Pour consulter les règles de Facebook dans le détails : cliquez ici. Que pensez-vous de cette initiative ? Peut-elle parvenir à faire oublie les récents scandales qui écornent l'image de Facebook ?

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
  • facebook
    Facebook interdit désormais aux marques de cibler les mineurs avec leurs publicités

    Facebook a annoncé que les publicités s’adressant aux mineurs seront interdites sur l’ensemble de ses plateformes. Plus précisément, les publicitaires ne pourront plus s’appuyer sur les centres d’intérêt des utilisateurs de moins de 18 ans et devront se contenter d’informations comme…

  • facebook messenger emojis
    Facebook Messenger met les émojis en avant dans sa dernière mise à jour

    Facebook Messenger vient de recevoir une nouvelle mise à jour. Au programme, plusieurs fonctionnalités inédites toutes dédiées aux émojis, à l’image des Soundmojis, la dernière trouvaille de Facebook. En sa qualité de messagerie préférée des Français aux côtés de WhatsApp,…

  • joe biden decret tiktok
    Joe Biden accuse Facebook de tuer des gens, le réseau social répond

    Joe Biden s’est violemment attaqué à Facebook et aux réseaux sociaux. Le président des Etats-Unis a accusé les plateformes de “tuer des gens” en laissant circuler de fausses informations sur les vaccins. Facebook est rapidement monté au créneau pour se…

  • facebook soundmojis messenger
    Facebook Messenger lance les Soundmojis, des emojis qui font du bruit

    Facebook Messenger se dote d’une nouvelle fonctionnalité : les Soundmojis. Comme son nom l’indique, il s’agit ni plus ni moins d’emojis qui s’accompagnent d’un extrait sonore, comme des grillons, le bêlement d’une chèvre, un rire diabolique ou des applaudissements. Au…

  • facebook ios pistage
    Facebook panique : 75% des utilisateurs d’iPhone ont adopté l’anti-pistage d’iOS 14.5

    Alors que 75% des utilisateurs d’iPhone ont adopté le système anti-pistage publicitaire d’iOS 14.5, Facebook panique totalement. Face au manque de données collectées auprès des utilisateurs, le réseau social ne serait plus capable de fournir certaines mesures clés à ses…

  • Facebook iPhone
    Facebook accuse Apple de vouloir éliminer la concurrence avec ses applications par défaut

    Une nouvelle « étude » menée par Comscore et sponsorisée par Facebook affirme qu’Apple décourage l’installation d’applications tierces sur l’iPhone et prouve que les applications natives d’Apple dominent la plateforme mobile. Le conflit Facebook vs Apple ne date pas d’hier, Steve Jobs…

  • facebook smartphone main
    Facebook est jugé responsable en cas de trafic sexuel sur Messenger

    Facebook fait actuellement l’objet de plusieurs plaintes provenant de femmes exploitées par des proxénètes, qui les avaient contactées via Messenger. Les plaintes ont été jugées recevables au Texas et le réseau social pourra désormais être tenu responsable des trafics mis…

  • facebook whatsapp instagram
    Facebook ne sera finalement pas forcé de revendre WhatsApp et Instagram

    Un juge américain vient de rejeter deux plaintes antitrust majeures qui auraient pu forcer Facebook à se séparer de Instagram et de Whatsapp. La cour estime que le plaignant n’a pas fourni suffisamment de preuves contre le réseau social. Après…

  • doctolib smartphone
    Doctolib est accusé d’avoir transféré vos données personnelles à Facebook

    La plateforme médicale Doctolib aurait collecté les données personnelles de ses utilisateurs grâce à deux cookies, pour ensuite les transmettre au réseau social Facebook. Sans avertir les utilisateurs concernés, bien entendu.  Doctolib est une entreprise franco-allemande qui propose un service…

  • Facebook surveillance
    Facebook est désormais capable de déduire qui a créé un deepfake

    Facebook a développé une intelligence artificielle capable de non seulement détecter un deepfake, mais également de retrouver la trace de son créateur. Grâce à un système de modèles implémentés durant l’entraînement, l’IA peut repérer les deepfake créés selon la même…