Hausse des carburants : sur Facebook, des internautes organisent un blocage national

 

La hausse des carburants déchaîne les internautes sur Facebook et Twitter. Pour manifester contre la flambée du prix du carburant à la pompe, des milliers d’automobilistes se mobilisent sur les réseaux sociaux. Sur Facebook, des groupe ont même décidé d’organiser une manifestation nationale. D’autres internautes mettent en place d’ambitieuses pétitions à relayer sur les réseaux sociaux. On fait le point sur la situation. 

hausse carburants Facebook twitter

Sur Facebook, un mouvement national se prépare un peu partout en France. En l’espace de quelques jours, des dizaines de groupes sont apparus dans la plupart des villes de France : Reims, Quimper, Nîmes, Strasbourg…« Un événement national a été créé rassemblant ce jour ci plus de 10 000 personnes à travers le pays » souligne un groupe de Caen.

Hausse des carburants : sur Facebook et Twitter, les internautes organisent des manifestations partout en France

« Nous en sommes à 22 000 abonnés. Actuellement, on en rassemble 2 000 supplémentaires chaque jour. Il faut être à 500 000 ou 1 million pour peser sur les décisions du gouvernement » explique de son côté l’administrateur d’un groupe alsacien, à nos confrères de Ouest France. Une action de grande ampleur aura donc lieu le 17 novembre 2018 à 14H un peu partout dans l’hexagone. Baptisé « l’opération escargot », la manoeuvre vise à immobiliser le pays afin de faire réagir les politiques.

« Soyez sage, pas de casse, pas d’insulte » prévient un groupe Facebook né à Caens. Quoi qu’il en soit, vous pouvez vous attendre à d’importantes perturbations sur les routes françaises. 192.000 utilisateurs Facebook se disent en effet intéressés par l’événement. Au total, 32 000 internautes auraient par exemple l’intention de déambuler sur le périphérique de Caen le 17 novembre prochain, explique l’administratrice du groupe.

D’autres internautes préfèrent mettre en place des pétitions. Priscillia Ludosky, 32 ans, a d’ailleurs mis en ligne une pétition sur le site Change.org, avant de la relayer en masse sur Facebook et Twitter. « Nous sommes déjà dépendants des cours du pétrole, il n’est pas question qu’en plus nous subissions une augmentation des taxes » assène la pétition, qui a déjà récolté 231 699 signatures. L’objectif de la pétition est fixé à 300 000. Que pensez-vous de ces initiatives ?

https://twitter.com/SolidairesNord/status/1055501424874975233



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
facebook censure gorafi
Facebook censure Le Gorafi pour violence et provocation

Facebook vient de censurer une publication humoristique du Gorafi. Dans un post, le journal satirique prêtait à Jean Castex des propos plutôt virulents sur les personnes qui portent le masque sanitaire sous le nez. Les algorithmes de modération de Facebook…

Facebook Dating
Facebook Dating : l’application de rencontre est disponible en France

Facebook Dating arrive dans l’Hexagone, c’est officiel. Les Français, accompagnés de leurs voisins européens, peuvent dès aujourd’hui se créer un profil sur l’application du réseau social. Déjà testé à travers le monde, le service directement intégré à l’application Facebook, a…

facebook interdit anti vaccin
Facebook interdit désormais les publications anti-vaccins

Facebook va finalement interdire toutes les publications qui dissuadent les internautes de se faire vacciner. Bien décidé à lutter contre la prolifération de fake news, le réseau social s’est engagé à serrer la vis. Dans un second temps, Facebook va…

facebook refuse moderer trump
Facebook interdit désormais les messages qui remettent en cause la Shoah

Facebook va finalement interdire les contenus négationnistes dans le monde entier. Jusqu’ici, le réseau social de Mark Zuckerberg se contentait d’appliquer la législation en vigueur pays par pays. Les publications niant l’Holocauste étaient ainsi bannies en France et en Allemagne mais…

facebook censure photo oignons trop sexy
Facebook censure une photo d’oignons, ils seraient « trop sexy »

Facebook vient de censurer une photo montrant des oignons. D’après l’algorithme du réseau social, le cliché est « trop sexualisé » pour être publié sur la plateforme. Une nouvelle fois, l’algorithme de Facebook a fait de l’excès de zèle.  Ce 3 octobre 2020, Jackson…