Google suspend son programme d’achat de visage qui visait à améliorer le Pixel 4

Il y a quelques mois, Google mettait en place un programme d’« achat » de visages, afin d’améliorer sa méthode de reconnaissance faciale. Une des agences sous contrat aurait profité de la situation des sans-abris pour obtenir facilement des visages. En réaction, Google a temporairement arrêté le programme.

En juillet dernier, on apprenait que Google avait mis en place un système « d’achat » de visages pour 5 dollars. Le principe : des employés demandaient l’autorisation à des gens croisés dans la rue de prendre en photo leur visage, en échange de 5 dollars en carte-cadeau Amazon ou Starbucks. L’entreprise vient d’annoncer la suspension temporaire du système, à la suite d’un rapport publié dans le Daily News.

Les journalistes ont en effet découvert qu’une des agences sous contrat avec Google ciblait explicitement les sans-abris de la ville d’Atlanta. Des personnes en situation de précarité dont la liberté de consentement est forcément altérée. De plus, l’agence en question aurait également insisté auprès des étudiants.

Un système de rémunération qui entraine des dérives

Google a rapidement réagi et suspendu le programme. Notez que ce dernier a été initialement lancé dans l’optique d’améliorer la qualité de la reconnaissance faciale du Pixel 4, le nouveau smartphone star de Google dont les prix ont d’ailleurs fuité récemment. L’entreprise souhaitait perfectionner son système de détection des visages, notamment avec les personnes de couleur.

Pour en revenir à cette affaire, Google a adressé la déclaration suivante à nos confrères de The Verge et du Daily News : « Nous prenons ces accusations au sérieux et nous enquêtons sur elles. Les allégations concernant la véracité et le consentement sont en violation de nos exigences en matière d’études de recherche et de la formation que nous avons fournie. »

En effet, l’entreprise assure que les directives adressées aux chercheurs mettent l’accent sur la transparence. Elle a d’ailleurs adressé un message à l’agence incriminée via le biais de son avocat. En voici la teneur : « La possibilité que des membres de nos populations les plus vulnérables soient exploités pour promouvoir les intérêts commerciaux de votre entreprise est profondément alarmante pour de nombreuses raisons. »

Le temps que Google éclaircisse cette situation, le programme est donc suspendu.

Source : The Verge

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Google Pixel 4 vs Pixel 3 : le comparatif

Quelles différences entre le Google Pixel 4 et le Google Pixel 3 ? Si vous vous intéressez au nouveau modèle, vous avez sans doute envie de savoir ce qu’il apporte de plus comparativement à son prédécesseur. Écran, capteurs photo, design…

Pixel 4 : voici exactement ce que contient la boîte

Le Pixel 4 a droit à une nouvelle fuite : un redditeur vient de mettre en ligne des photos de la boite du smartphone. On y découvre le design du packaging, mais aussi et surtout son contenu précis – autrement…

Pixel 4 : Google lancerait aussi une version 5G le 15 octobre 2019

Le Pixel 4 sera lancé en version standard, XL… et 5G. Contrairement à Apple, Google compte bien être le premier constructeur de smartphones américain à proposer un modèle compatible avec la technologie. Néanmoins, il ne serait pas encore entré en…

Le Google Pixel 4 a une batterie encore plus petite que le Pixel 3

Le Google Pixel 4 est visiblement alimenté par une batterie de 2800 mAh, révèle une fuite. C’est encore moins que les Pixel 3, dont l’autonomie n’était déjà pas le point fort. Au vu des fonctionnalités particulièrement énergivores intégrées, le smartphone…